Mot-clé - Briques monomur

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 16 juillet 2014

Maison écologique à vendre proche de Nantes, Saint-Nazaire, Redon - Loire-Atlantique (44, Pays de la Loire) – « Le nid »

Géothermie, monomur, thermopierre, traitement des ponts thermiques, etc., les auto-constructeurs de cette maison type HQE ont cherché à réduire au maximum sa consommation énergétique. Les acquéreurs pourront par ailleurs profiter de la nature environnante au sein d’un domaine de 300 ha.

Maison écologique à vendre Nantes Saint-Nazaire Redon Loire-Atlantique 44 Pays de la Loire

Sur plus de 4 000 m² de terrain, cette habitation récente offre 153 m² de surface habitable avec 4 chambres et un bureau.

Lire la suite...

mardi 8 avril 2014

Maison écologique à vendre proche Annecy et Suisse – Haute-Savoie (74) – Rhône-Alpes – « La savoyarde » [Vendu]

Située non loin d’Annecy, cette maison récente et confortable profite d’une isolée renforcée et d’équipements propices aux économies d’énergie.

Maison écologique à vendre Annecy

Sur 600 m² de terrain, cette habitation construite en 2012 offre 100 m² de surface habitable avec 3 chambres, 1 bureau et un grenier aménageable.

Lire la suite...

vendredi 21 juin 2013

Maison économique en briques monomur, dans l'Aude (11), près de Carcassonne – "La méridionale"

Située dans la campagne de Carcassonne et à proximité d’une petite ville très animée, cette habitation récente a été voulue la plus saine possible et économique en énergie.

Maison économique en briques monomur près de Carcassonne Briques monomur Séjour maison écologique Vue balcon collines Vignes

Collines Languedoc-Roussillon Olivier Languedoc-Roussillon Ruelle village Parc éolien Piste envol deltaplane Aude

Sur plus de 500 m² de terrain, cette habitation construite en 2010 offre environ 111 m² de surface habitable avec la possibilité d'aménager en plus un studio d'environ 58 m² avec une grande chambre indépendante.

Lire la suite...

mardi 27 septembre 2011

Eco-quartier : maison écologique à vendre en Ille-et-Vilaine (35) - "Le grillon celtique" [Plus à la vente]

Intelligemment conçue, cette maison récente et agréable est représentative du superbe éco-quartier breton dont elle fait partie.

Maison écologique à vendre en Ille-et-Vilaine - 35 - proche Rennes et Saint-Malo : intelligemment conçue, cette maison récente et agréable est représentative du superbe éco-quartier breton dont elle fait partie Cette maison est construite en briques monomur de 30 cm Le jardin est clos et planté. On y trouve des fruitiers ainsi que des camélias, rhododendron, orangers du Mexique, ciste, glycine, chèvrefeuilles, ajonc, clématites, bambous, lilas, lauriers-tins, des aromatiques, ... La maison date de juin 2006. Elle dispose de 5 chambres. Elle offre 162,5 m² habitables et un garage séparé de 25 m² avec grenier. Le chauffage est assuré par un poêle de masse Tulikivi de 2 tonnes et des chauffages par infrarouges lointains (marque Lexin)

La maison est équipée de 4,5 m² de capteurs solaires thermiques. Le chauffe-eau solaire -appoint électrique- dispose d’un ballon de 300 litres Les terrasses du rez-de-chaussée et de l’étage sont en pin Ce projet d’éco-quartier a été porté par la municipalité qui a voulu proposer une alternative aux lotissements classiques en imposant des habitats écologiques et en favorisant la mixité sociale L'étang de Bazouges est intégré au réseau Natura 2000 La chambre du rez-de-chaussée, vasques en verre, dressing

Un coin jeux pour les enfants L'entrée de la maison Le portail, le garage et l'abri bois La politique verte a dynamisé le bourg comme en témoigne le nombre important d’associations. Une extension du lotissement est en cours avec au programme : habitat groupé et individuel, jardins potagers partagés, habitats passifs

Diagnostic_performance_energetique_DPE_maison_ecologique_a_vendre_Bretagne_Ill-et-Vilaine-35-Hede-Bazouges.jpg

Elle profite du calme d’un village situé entre Rennes et Saint-Malo. Ce bien offre une superficie de plus de 160 m² habitables avec 5 chambres et bénéficie d’un jardin planté et clos.

Le projet

C’est en rencontrant pour des raisons professionnelles le maire-délégué de la commune et un des architectes du futur éco-lotissement que la propriétaire fut enthousiasmée par le projet comme par le lieu. Elle n’eut aucun mal à convaincre toute la famille qui décida que la construction d'une maison écologique, saine et respectueuse de l'environnement, était l'occasion de mettre en pratique leurs convictions écologiques.

C’est un des architectes du lotissement écologique qui fut chargé de dessiner la maison. L’objectif était d’obtenir beaucoup de clarté, des formes simples (pas de recoins, ...), une maison « dedans-dehors » (une communion avec l'extérieur, l'impression d'être dans le jardin quand on est à l'intérieur), une ambiance provençale que l'architecte a retranscrit notamment par la couleur de l'enduit extérieur (ocre rouge) et les volets en bois façon persienne. A l'intérieur, les murs badigeonnés à la chaux (chaux en pâte et eau) sont teintés avec des pigments naturels de couleur.

Les propriétaires souhaitent se rapprocher de Saint-Malo et cherchent un bien à rénover écologiquement.

L’environnement

La maison se trouve en Bretagne, dans le département de l’Ille-et-Vilaine (35), à 27 km de Rennes et à 50 km de Saint-Malo. Elle est située dans le bourg de Bazouges qui fait partie de la commune de Hédé-Bazouges (1800 habitants, chef-lieu de canton).

Le bourg de Hédé est à 3 km de celui de Bazouges. Entre les 2, on trouve le site remarquable des 11 écluses, sur le canal d'Ille-et-Rance, et des kilomètres de balades à pied, vélo ou cheval le long des chemins de halage. Hédé est un bourg ancien édifié sur un promontoire, avec un étang, de belles maisons bourgeoises et des jardins en terrasse. On y trouve de nombreux services, commerces (poste, bar-tabac-presse, supérette, 3 boulangeries, restaurants, salon esthétique, coiffeurs,...), artisans et des professionnels de santé (une maison de la santé et de l'environnement sera construite l'an prochain).

Des activités sportives et de détente variées sont proposées aux adultes et enfants (foot, basket, tennis, badminton, tir à l'arc, randonnée, qi gong, yoga, sophrologie, danse, gymnastique d'entretien), ainsi que des animations culturelles (ateliers théâtre, musique, dessin).

Hédé-Bazouges dispose d'un lieu dédié au théâtre contemporain, le Théâtre de poche, qui propose une programmation à l'année ainsi qu'un festival "Bonus" au mois d'août. En septembre, le site des 11 écluses accueille le festival Jazz aux écluses et le bourg de Bazouges le Forum de l'Habitat Sain. Ce salon convivial proposé par la municipalité et les citoyens de Hédé-Bazouges est dédié à la construction écologique et où des professionnels, des associations et des habitants présentent des alternatives durables pour construire, rénover et jardiner... sans nuire à la planète.

Le bourg de Bazouges est très calme. Il est aujourd'hui réinvesti par les familles et les enfants jouent dans l'éco-quartier et sur les voies adjacentes. Les habitants sont nombreux à s'investir dans les associations culturelles, ludiques ou environnementales de la commune : théâtre, préservation du patrimoine local, organisation de journées jeux, espace de jardinage commun, marché bio, conférences, cigales (Club d'Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l'Epargne Solidaire)... Sur un étang intégré au réseau Natura 2000, une maison sur pilotis est en cours de restauration par une association locale : elle servira à l'accueil d'artistes.

La gare SNCF la plus proche est à Montreuil-sur-Ille (7 km). L'arrêt de bus le plus proche est à Hédé (ligne Rennes-Saint-Malo). Une 2 x 2 voies est à 3 km.

Le bourg de Bazouges compte un boulanger bio et un apiculteur. Il y a un marché bio couvert chaque jeudi (16h30-19h30). Les commerces les plus proches sont à Hédé (supérette), Tinténiac (7 km, supermarché) ou Combourg (15 km, Biocoop).

L’éco-quartier

Ce projet d’éco-quartier a été porté par la municipalité qui a voulu proposer une alternative aux lotissements classiques en imposant des habitats écologiques et en favorisant la mixité sociale.

Tout en respectant le même cahier des charges, les 22 constructions offrent une diversité impressionnante de styles, de matériaux et de techniques employés : maisons en bois, en briques alvéolées, isolation en paille, en ouate de cellulose, en chanvre, en plumes de canard, enduits en terre, en chanvre, géothermie, chauffage solaire avec accumulation en masse thermique, chaudière à granulés, poêle à bois, ...

Cette politique verte a dynamisé le bourg comme en témoigne le nombre important d’associations. Une extension du lotissement est en cours avec au programme : habitat groupé et individuel, jardins potagers partagés, habitats passifs.

Pour les enfants

La commune compte 2 écoles primaires, privée et publique. Le restaurant scolaire sert des repas confectionnés chaque matin par un cuisinier-prestataire dans une commune à 6 km. 20% des aliments utilisés sont bio, dont tous les fruits à croquer; les légumes doivent être de saison; les huiles hydrogénées sont bannies...

Les enfants peuvent se rendre en bus scolaire aux écoles primaires de Hédé, au collège (à Tinténiac, 7 km) et au lycée (à Combourg, 15 km); l'arrêt se situe à 200 m de la maison.

Pour faire garder ses enfants non scolarisés lorsqu'on travaille, il y a de nombreuses assistantes maternelles sur la commune. A compter de la rentrée 2012, un multi-accueil de 20 places, géré par une SCOP, ouvrira près de Hédé-Bazouges (projet communautaire). Une halte-garderie accueille aujourd'hui les enfants à Québriac, à 8 km.
Un pôle-enfance a été construit dans le bourg de Bazouges : 3 fois par semaine, un espace jeu est ouvert aux assistantes maternelles et aux enfants qu'elles gardent, ainsi qu'aux jeunes parents et à leurs enfants. Ce bâtiment écologique reçoit également le centre de loisirs au mois de juillet (à Tinténiac au mois d'août) et des matinées de jeux de société ouvertes à tous une fois par mois.

La maison

La maison date de juin 2006. Elle dispose de 5 chambres. Elle offre 162,5 m² habitables et un garage séparé de 25 m² avec grenier.

On trouve au rez-de-chaussée : une salle/salon, une cuisine ouverte, aménagée et équipée (possibilité de laisser les équipements), un couloir, un W.C., une buanderie/local technique, une chambre avec salle d'eau et douche à l'italienne, un coin bureau;
à l’étage : 4 chambres, unW.C., une salle d’eau, une terrasse accessible par une passerelle.

Les matériaux

Cette maison est construite en briques monomur de 30 cm. Les huisseries et les volets sont en bois de 56 mm sauf la porte d'entrée qui est en aluminium. Le revêtement du sol est un carrelage au rez-de-chaussée, un parquet flottant à l'étage. Les terrasses du rez-de-chaussée et de l’étage sont en pin.

L’isolation, l’aération, la protection

La maison est orientée Sud-Ouest. La paroi Est, bardée en douglas, est isolée par 100 mm de fibres de bois (Pavaflex). La paroi Sud est mitoyenne, la paroi Nord est mitoyenne par le rez-de-chaussée. Sous toiture, la maison est isolée par 20 cm d’isolant "traditionnel". Les vitrages Sud-Ouest sont d'une bonne qualité thermique et phonique (4/14/4, 10/8/4). Il n’y a pas d'ouverture au Nord, la porte d'entrée et quelques fenêtres petites et moyennes sont à l'Est, les baies vitrées au Sud et à l'Ouest.

La VMC est hygroréglable.

Les baies vitrées au Sud et à l'Ouest sont protégées du soleil d'été par des pare-soleil métalliques sur lesquels progresse de la glycine.

Le chauffage

Le chauffage est assuré par un poêle de masse Tulikivi de 2 tonnes (2 à 3 heures de chauffe par 24 h, soit entre 15 et 22 kg selon le climat). Des chauffages par infrarouges lointains (marque Lexin) sont installés dans les deux salles d'eau et une chambre à l'étage (la plus éloignée du poêle).

L’eau chaude sanitaire

La maison est équipée de 4,5 m² de capteurs solaires thermiques. Le chauffe-eau solaire (appoint électrique) dispose d’un ballon de 300 litres.

L’eau

Une cuve de récupération d'eau de pluie enterrée de 7000 litres permet d’alimenter les W.C., le lave-linge et les robinets du jardin.

Les consommations

Eau : entre 68 et 71m3 par an, pour 4 personnes (dont 2 adolescents).
Electricité : 8080 kWh en 2010, 8600 en 2011.
Chauffage : 4 à 5 stères de bois par hiver selon le climat.

Le terrain

La maison est construite sur un terrain de 415 m². Orienté Sud-Ouest, le jardin est clos par du grillage à mouton et des poteaux de châtaignier.

Il est planté. On y trouve des fruitiers (pommier, poirier, cerisier, pêcher, groseillier, framboisiers, noisetiers) ainsi que des camélias, rhododendron, orangers du Mexique, ciste, glycine, chèvrefeuilles, ajonc, clématites, bambous, lilas, lauriers-tins, des aromatiques, ...

Aucun produit chimique n’est utilisé. Il y a un composteur de 1000 litres.

Classe énergie : B ( 67,07 kWhEP/m².an).
Emissions de gaz à effet de serre (GES) : A ( 1,72 kgéqCO2/m².an).

Ce bien n'est plus à la vente.

Annonce n° 221.

Crédit photos : les propriétaires sauf n° 1 & 2 immobilierecologique.fr.

vendredi 14 août 2009

Safranière à vendre : maison écologique, parc pédagogique et exploitation bio en Charente-Maritime (17, Poitou-Charentes) - "La safranière"

Voici un bien atypique puisqu’il s’agit là non seulement d’une maison écologique mais aussi d’un parc bio, écologique et pédagogique.

Mise à jour : écureuils, hérissons, mésanges, tourterelles, rouges-gorges, abeilles, etc., tous locataires de cette propriété, cherchent rapidement un nouveau propriétaire pour cet îlot totalement bio et certifié Ecocert. Leur propriétaire fait actuellement une remise exceptionnelle de 35 % pour qu'ils puissent continuer à vivre dans un environnement sain et propre.

La façade de la maison écologique en brique monomur Des girafes, des éléphants dans le coin Afrique du parc bio

L’ensemble, qui se trouve en Poitou-Charentes, en Charente-Maritime (17), proche d’une ville thermale, est réparti sur 1,6 hectare et se compose :

  • d’une maison écologique à terminer,
  • d’un parc et d’une exploitation bio plantés de végétaux exotiques,

Ne sont pas présentés dans cette annonce :

  • 3 chalets dont une boutique bio,
  • une maison traditionnelle avec une chambre d’hôtes d’Accueil Paysan,
  • un camping d’Accueil Paysan.

Au sud de Royan, Saintes, Cognac et Angoulême, la propriété se trouve à 70 km de Bordeaux (une gare à 14 km) et la mer à 50 km environ. Les communes aux alentours sont Jonzac, Archiac, Saint-Hilaire, Mirambeau, Montendre, Marcillac, Montlieu-la-Garde, Chevanceaux, Brossac, Baignes-Sainte-Radegonde.

Une école primaire se trouve dans le village qui est à 500 mètres et un ramassage scolaire est assuré pour les autres écoles avoisinantes. On trouve des transports en commun dans le village et quelques commerces à 3 km.

Le site est un magnifique endroit de campagne reposant et se trouvant à proximité d’une forêt.

Aucune difficulté pour trouver des maraîchers bio ou des AMAP dans le coin. L’arrivée du bio dans certaines cantines scolaires des environs est en préparation.

La maison écologique

L'exposition plein sud

La face ouest L'arrière Les baies vitrées L'intérieur

Une des citernes de récupération d'eau de pluie de 12 000 litres Le jardin

Bien dispensé de diagnostic performance énergétique - DPE

La maison de 247 m², exposée plein sud, est en brique monomur de 37,5 cm. Elle bénéficie d’un terrain clos et arboré (arbres fruitiers) d’environ 3000 m².

Elle est construite sur un vide sanitaire sous lequel est épandu de la chaux vive pour prévenir une invasion de termites.

Deux citernes enterrées de 12 000 litres permettent de récupérer l’eau de pluie. Un traitement bactériologique par rayonnement UV est apporté.

Les huisseries sont en chêne et les fenêtres sont à double vitrage.

La maison est aujourd’hui hors d'air, hors d'eau. Les plans de l’architecte sont disponibles ainsi que tous les devis pour la terminer de manière écologique.

Voici ce qui était prévu :

  • des panneaux solaires photovoltaïques,
  • des capteurs solaires thermiques (chauffe-eau solaire),
  • une pompe à chaleur,
  • une isolation en chanvre,
  • un chauffage au sol,
  • des planchers en bambou,
  • de la peinture intérieure bio,
  • des cloisons mobiles.

Un local technique est réservé à la pompe des citernes, au traitement de l’eau et aux futurs autres équipements (photovoltaïque, chauffe-eau solaire et pompe à chaleur).

Classe énergie et émissions de gaz à effet de serre (GES)  :
ce bien est dispensé de diagnostic de performance énergétique (DPE).

Le parc

Les animaux de la savane dans le coin Afrique du parc

Une famille d'éléphants qui va boire Des girafes, des éléphants, ... D'autres animaux dans le parc Le monstre du Loch Ness dans le parc

Un petit pont et un ruisseau La serre tropicale Des plantes De la citronnelle

La récolte 2008 de fleurs de safran La production 2008 de safran

Il s’agit donc d’un parc à la fois bio, écologique et pédagogique de 12 000 m².

On y trouve :

  • Un parc boisé comprenant des arbres d'essences locales dont beaucoup de fruitiers,
  • une parcelle de safran issu de l'agriculture bio,
  • une serre (serre chaude et serre froide) dans laquelle poussent des caféiers, vanilliers, poivre vert, noir et rouge, un papyrus, du jasmin d'Arabie,
  • des cultures : poivre de Sichuan, des pistachiers, des coquerets du Pérou, des fruits de la passion, de la goyave, de la citronnelle, des pépinos, des théiers, des bananiers, des avocatiers, des arbustes de Patchouli, de la câpre.


Une visite d’1h30 du parc est organisée plusieurs fois par semaine et permet d’en apprendre beaucoup sur la culture, l'origine et l'histoire des épices et plantes tropicales.

Le parc est entièrement écologique et bio : l'eau vient de la pluie (citerne de 12 000 litres), l'électricité est produite par le soleil, les cultures sont toutes biologiques (agrément Ecocert).

L’activité et le potentiel

Le parc est ouvert de mai à septembre. Selon les propriétaires, le potentiel de développement de l’activité est important; parmi les idées à éventuellement étudier :

  • la création d’un restaurant bio (un seul dans la région et une partie du parc est constructible),
  • exploiter de nouvelles idées liées à l’utilisation du safran,
  • installer des yourtes pour étendre l’accueil hôtelier.

Les conditions et le prix

La reprise du parc ne peut s’envisager qu’avec des personnes ayant le même état d’esprit que les propriétaires, avec "la fibre bio et écolo" et qui sauront protéger le travail réalisé pendant 12 ans. Ceux-ci se proposent de rester quelques mois pour accompagner les acquéreurs afin d’assurer le relais. S’associer pourrait éventuellement aussi être envisageable. Il existe également une possibilité éventuelle de location via une association pour des porteurs de projet lié à l'agriculture biologique.

"La safranière" m'intéresse
(Mise en relation gratuite & aucune commission)

Annonce n° 205.

Crédit photos : les propriétaires.