Classe énergie et émissions de gaz à effet de serre (GES)

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) vise notamment à informer le futur propriétaire ou le futur locataire sur :

  • la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée (en énergie primaire), pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment. L'indice de mesure est le kWhEP/m².an,
  • la quantité d'émissions de gaz à effet de serre (GES), pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment. L'indice de mesure est le kgéqCO2/m².an

Classe énergie :

Le classement énergétique des bâtiments suite au diagnostic de performance énergétique - DPE

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) :

L'émission de gaz à effet de serre des bâtiments suite au diagnostic de performance énergétique - DPE)

Obligation d'affichage de l'étiquette "énergie" du diagnostic de performance énergétique dans les annonces immobilières


Les particuliers font partie des publics concernés. Pour les annonces immobilières diffusées à compter du 1er janvier 2011, il est obligatoire de mentionner le classement énergétique des bâtiments. Le décret nº 2010-1662 du 28 décembre 2010 prévoit les différentes modalités de cet affichage suivant le type de support de l'annonce diffusée. Dans le cas des annonces présentées dans les locaux des professionnels de l'immobilier ou sur le réseau internet, il précise les dimensions minimales à respecter.

Une réponse ministérielle du 11 janvier 2011 précise :

En cas d'absence d'affichage de la performance énergétique dans l'annonce immobilière, les dispositions de droit commun s'appliquent :

  • au plan civil, le dol (art. 1116 du code civil) peut résulter de la dissimulation d'un fait qui, s'il avait été connu, aurait conduit l'acquéreur à ne pas contracter ou à le faire à un prix moindre (la sanction est la nullité de l'acte ou la réduction du prix) ;
  • au plan pénal, le grief de publicité de nature à induire en erreur (art. L. 121-1 du code de la consommation) peut être relevé par les services des fraudes et faire l'objet des sanctions de l'article L. 213-1 du même code : deux ans de prison et 37 500 EUR d'amende.

Nouvelle méthode de calcul du DPE depuis l'arrêté du 17 octobre 2012


Il existe une nouvelle méthode de calcul (3CL-DPE) pour la réalisation des DPE. Celle-ci a été publiée officiellement le 10 novembre 2012 et est entrée en vigueur au 1er janvier 2013. La prise en compte de 60 données plutôt que 30 et l'ajout de matériaux et d'équipements à la bibliothèque de données d'entrée par exemple devraient améliorer la fiabilité des résultats de ces diagnostics afin qu'ils reflètent plus fidèlement la réalité de la performance énergétique des habitations.

Mais attention, pour bénéficier de cette méthode de calcul, il faut s'assurer que le diagnostiqueur utilise bien un logiciel qui a pris en compte cette évolution et qu'il a installé la mise à jour correspondante. En effet, bien que la mesure soit officiellement entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2013, en avril, seuls quelques logiciels ont été officiellement validés. Ainsi, les pouvoirs publics autorisent jusqu'au 1er mai 2013 l'utilisation de logiciels non validés conformes aux exigences des arrêtés DPE tels qu'ils étaient rédigés avant la réforme du dispositif. Pour connaître les logiciels validés, référez-vous au tableau de cette page.

D'autres mesures devraient suivre : François Hollande a par ailleurs déclaré en mars 2013 "Le changement dans le logement, c’est maintenant" lors de la présentation des 20 mesures du plan d'urgence pour le logement et le bâtiment (dont la rénovation thermique); et il se trouve que la dernière ligne de la dernière mesure concerne justement le DPE, puisqu'il est mentionné sans plus de détail qu'il est prévu de : "Fiabiliser et moderniser le diagnostic de performance énergétique".

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) : et vous ?


Vous vous posez des questions sur le diagnostic de performance énergétique ?
Vous souhaitez partager votre expérience, apporter une précision, ... ?
Alors n'hésitez pas, les commentaires ci-dessous sont là pour accueillir vos réactions et échanger !
(Votre adresse email est obligatoire mais elle ne sera pas publiée)

Retour à l'accueil

Publié le samedi 1 janvier 2011 par Olivier d'ImmobilierEcologique.fr

Commentaires

1. Le dimanche 11 décembre 2011, 22:41 par DI LI DDO

Où puis-je trouver un organisme pour avoir les informations sur le bilan énergétique et le GES, je suis situé a eauze 32800 (Gers)
Remerciements.

2. Le lundi 12 décembre 2011, 22:07 par Immobilierecologique.fr

Bonsoir DI LI DDO,

Le Ministère en charge de l'environnement a mis en place un annuaire rassemblant l'ensemble des listes de personnes autorisées à établir le diagnostic de performance énergétique :
http://diagnostiqueurs.application....


Si vous souhaitez avoir des informations et des conseils sur le bilan énergétique, vous pouvez contacter l'un des 250 espaces info énergie; vous trouverez leurs coordonnées sur le site de ce réseau :

http://www.infoenergie.org/

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
3. Le mercredi 19 décembre 2012, 21:04 par Michelle

Bonjour . Pouvez-vous s'il vous plaît me dire comment et sur quelles bases se calcule ce GES ? Mon appartement situé dans un immeuble vient de se faire évaluer à G !!!!

donc tous les appartements de cet immeuble se trouvent avec ce même G ?

Merci de l'attention que vous porterez à ma question .

4. Le vendredi 21 décembre 2012, 15:21 par Construction en bois

Bonjour Michelle,

Les émissions de GES sont quantifiées en fonction de la répartition des consommations sur les postes suivants : chauffage, production d'eau chaude sanitaire (ECS) et refroidissement.

Il existe 2 façons de calculer :

  • les consommations sont estimées au moyen d’une méthode de calcul,
  • les consommations sont relevées par factures ou mesures.

Voici par exemple les chiffres à retenir dans le 1er cas :

  • l’usage de l’électricité pour le chauffage : 180 g/kWh,
  • l'usage de l'électricité pour l'ECS : 40 g/kWh,
  • l’usage du gaz naturel pour le chauffage et l'ECS : 234 g/kWh,
  • l’usage du gaz propane/butane pour le chauffage et l'ECS : 274 g/kWh,
  • l’usage du fioul domestique pour le chauffage et l'ECS : 300 g/kWh.

Les résultats du DPE d’un logement ne sont pas nécessairement similaires à ceux d’autres logements dans le même immeuble. En effet, un certain nombre de points qui peuvent différer de ceux de vos voisins sont pris en compte : l’exposition de votre appartement, son isolation, la consommation électrique liée à votre ballon d'eau chaude individuel si vous en avez un, etc.

Ecologiquement vôtre,
Olivier

5. Le vendredi 25 janvier 2013, 08:14 par SamthePirate

Bonjour,

J'ai visité une maison qui en consommation énergétique est en D, et gaz à effet de serre en B. Le chauffage est électrique base au sol au RDC plus un insert à bois avec turbine, à l'étage juste un chauffage électrique ds la salle de bains, et dans une chambre, les trois autres chambres sont chauffées par la chaleur de l'insert en laissant les portes ouvertes. Eau chaude sanitaire électrique. Maison de 1998, double vitrage partout.
Le B signifie-t- il que la maison est bien isolée ou juste que, comme semble m'avoir informé l'actuel propriétaire, le principal mode de chauffage est le bois.

Merci pour vos réponses.

6. Le vendredi 25 janvier 2013, 14:15 par ImmobilierEcologique.fr
Bonjour SamThePirate,

Les 2 mon capitaine !

Une isolation thermique performante et un chauffage au bois concourt tous les 2 à obtenir une bonne note pour les émissions de GES au diagnostic de performance énergétique puisqu'ils participent à la réduction des quantités d'émissions de gaz à effet de serre.

Pour mieux comprendre, je vous explique tout d'abord rapidement le phénomène d'effet de serre. Celui-ci est caractérisé par l'action de certains gaz, comme le gaz carbonique ou le méthane, qui absorbent une bonne partie des rayons solaires.

Les rayons du soleil traversent l'atmosphère et réchauffent la terre, laquelle renvoie une partie de cette énergie dans l'espace. Si la teneur atmosphérique en gaz à effet de serre augmente, l'énergie captée est plus difficilement évacuée vers l'espace et la surface de la planète se réchauffe de plus en plus. Et les climats sont bouleversés sous cet effet. Des phénomènes météorologiques extrêmes (tempêtes, inondations, canicules…) risquent de devenir de plus en plus fréquents.

Nos vies modernes ont entraîné des émissions croissantes de ce type de gaz. Pour diminuer les conséquences de cette accumulation excessive, des politiques de limitation d'émissions de certains de ces gaz ont été mises en place par la France et de nombreux autres pays, notamment dans le cadre du protocole de Kyoto.

Le dioxyde de carbone est le principal gaz responsable de l’effet de serre. Et le bilan carbone du chauffage au bois est excellent comparé aux énergies classiques. Il varie selon le type de combustible puisqu'on prend en compte pour son calcul à la fois la mise à disposition du combustible, la combustion et la valorisation des cendres.

Une bonne isolation thermique permet évidemment de moins consommer et entraîne de fait une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
7. Le samedi 2 février 2013, 16:24 par maya

je sui en vu sur une maisont a louer de 130m carre les radiateur sont en fonte et l energie et de 151 250 voudrais savoir si les radiateur consonmes ne me connaissant pas

8. Le samedi 2 février 2013, 19:13 par Maison autonome

Bonsoir Maya,

Si votre question est de savoir si la maison que vous convoitez qui consomme entre 151 à 230 kWhEP/m².an (classe énergie D) est énergivore comparée à une moyenne, je pense qu'il serait intéressant de prendre en compte la moyenne des logements du même type pour la ville ou la région concernée.

Pour une analyse plus fine, il faudrait sans doute idéalement comparer avec la moyenne obtenue pour un habitat :

  • d'une même zone géographique,
  • de même type (maison individuelle, immeuble collectif privé, logement social),
  • construit à peu près en même temps,
  • utilisant les mêmes sources d'énergie pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement,
  • habité par le même type d'occupant (propriétaire, locataire et taux d'occupation).

Le résultat de quelques statistiques provenant par exemple de diagnostiqueurs ou de sites Internet immobilier font ressortir que la moyenne observée toutes régions confondues correspond à la classe D ou E.

L'agence nationale de l’habitat a publié une étude, qui ne se prétend pas d'une très grande précision sur les résultats, indiquant la distribution des logements en étiquettes DPE basée sur des chiffres de 2006. A titre d'exemple, si l'on retient comme seul critère le type de chauffage, cette étude nous apprend que la consommation moyenne des maisons individuelles chauffées au gaz est de 220 kWhEP/m².an. (classe énergie D).

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

9. Le lundi 18 février 2013, 22:29 par léa

Bonjour, Je convoite une maison qui à un GES : D (de 21 à 35) et une classe
Classe énergie : F (de 331 à 450) est-ce raisonnable niveau coût ? ou bien suis-je donc en train de faire une bêtise si je décide de la louer ?

Merci d'une réponse de votre part

10. Le lundi 18 février 2013, 22:50 par J'achète des maisons écologiques

Bonsoir Léa,

Vos dépenses pour votre consommation énergétique vont à priori être importantes.

Bien qu'il soit intéressant de prendre en compte la moyenne des logements du même type (cf. ma réponse faite récemment à Maya), sachez que le résultat de quelques statistiques provenant par exemple de diagnostiqueurs ou de sites Internet immobilier font ressortir que la moyenne observée toutes régions confondues correspond à la classe énergie D ou E.

Le logement que vous convoitez est donc bien mal noté. Ceci étant, si des investissements ont été faits pour rendre l'habitat écologique, il se peut que la note obtenue ne reflète pas la réalité de la consommation réelle. C'est en effet ce que je constate trop régulièrement auprès des propriétaires qui s'adressent à moi pour une publier une annonce immobilière écologique.

Pourquoi un résultat de DPE peut ne pas du tout refléter la réalité ?
Voici un exemple éloquent avec ses explications : Gîte à vendre en Auvergne.

J'espère avoir répondu à votre question.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

11. Le mercredi 27 février 2013, 08:38 par nanou11

bonjour on est sur le point d'acheter une maison GES C 11 20
classe energie E 231 230
merci de vouloir bien me dire si cela est trop ou pas?
merci

12. Le mercredi 27 février 2013, 12:04 par Achat maison écologique

Bonjour nanou11,

Vos dépenses pour votre consommation énergétique vont à priori être importantes.

Il serait intéressant de comparer le résultat obtenu pour la maison que vous êtes sur le point d'acheter avec la moyenne obtenue pour des logements du même type. Dans l'idéal, une analyse assez fine prendrait en compte les critères suivants :

  • même zone géographique,
  • même type d'habitat (maison individuelle, immeuble collectif privé, logement social),
  • date de construction proche,
  • mêmes sources d'énergie pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement,
  • même type d'occupant (propriétaire, locataire et taux d'occupation).

A défaut d'obtenir des statistiques fiables, vous pouvez peut-être déjà vous faire une idée en épluchant les annonces immobilières en vous basant sur au moins quelques-uns de ces critères.

Sachez par ailleurs que le résultat de quelques statistiques provenant par exemple de diagnostiqueurs ou de sites Internet immobilier font ressortir que la moyenne observée toutes régions confondues correspond à la classe énergie D ou E.
Le logement que vous convoitez serait donc dans la fourchette basse. Peut-être pourriez-vous utiliser ceci dans votre argumentaire de négociation ?

Sachez en revanche que si la maison en question bénéficie d'atouts écologiques, il se peut que la note obtenue ne reflète pas la réalité de la consommation réelle; bon nombre de propriétaires de maisons écologiques me font régulièrement part de cet écart.

Enfin, je vous précise que pour des informations complémentaires, y compris des conseils pour réduire votre consommation, vous pouvez contacter l'un des 250 espaces info énergie. Vous trouverez leurs coordonnées sur le site de ce réseau :
http://www.infoenergie.org/

J'espère avoir répondu à votre question.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

13. Le mercredi 27 février 2013, 23:24 par Ramarion

Bonjour,

Nous avons visité un appartement en location qui nous intéresse vraiment beaucoup, le seul point négatif c'est le chauffage électrique et la classe énergétique est F (353). L'appartement fait 66 m2 et est au RDC. L'immeuble est assez récent (environ 10 ans). L'appartement parait bien isolé, double vitrage...
Le locataire dit payer 60 euros par mois concernant l'électricité. J'ai peur d'avoir des surprises sur les prochaines factures si je le loue! merci de me renseigner.

14. Le jeudi 28 février 2013, 11:39 par Achat maisons écologiques

Bonjour Ramarion,

Au vu des éléments que vous indiquez et bien que non expert, j'aurais tendance à dire que les 60 € annoncés par le locataire pourrait correspondre à ce type de logement, sachant que sa manière de consommer joue évidemment un rôle important.

En effet, il ne faut pas oublier de prendre en compte certains facteurs qui peuvent différer entre vous et les occupants actuels : nombre d'équipements énergivores comme le congélateur, combien d'occupants, taux d'occupation, habitude de consommation, etc.

Dans le doute et si c'est possible, pourquoi ne pas rendre une petite visite au gardien et le questionner sur ses propres consommations, à titre de comparaison, en lui demandant la surface de son appartement ?

Il vous sera sans doute facile de trouver des appartements moins énergivores dans le même coin; aussi, si vous tenez à celui-ci, peut-être pouvez-vous utiliser cet argument pour négocier un loyer à la baisse ?

En espérant vous avoir fait modestement avancer dans votre réflexion,

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

15. Le samedi 16 mars 2013, 14:11 par Maritche

Bonjour Olivier,
Je vais probablement déménager dans le 43 pour des raisons professionnelles et je cherche une location. Je crois que j'ai une piste mais je sais pas ce que signifie les critères de logement : GES : G 92 et Kwh/m² : an 36 . L'un semble très bon et l'autre très mauvais !? quel conseil pouvez-vous me donner pour cette location? Merci de votre réponse Cordialement

16. Le samedi 16 mars 2013, 23:46 par Maison bois à vendre

Bonsoir Maritche,

Le GES est la quantité d'émissions de gaz à effet de serre (GES), pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment.
Je donne quelques explications sur les gaz à effet de serre dans ma réponse à SamThePirate.

La classe énergie est la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée (en énergie primaire), pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment.
Pour faire court, plus la note est bonne, plus "légères" seront vos factures d'énergie et plus la planète vous remerciera.

Une bonne note pour les GES et une mauvaise pour la classe énergie laisse à priori comprendre qu'il s'agit d'un logement bien isolé avec un mode de chauffage très émetteur en gaz à effet de serre, comme par exemple une vieille chaudière au fioul avec un faible rendement.

Quoiqu'il en soit, si le logement que vous convoitez a une consommation de 36 kWhEP/m².an (classe énergie A), celui-ci fait partie des bâtiments basse consommation, encore beaucoup trop rares en France, et vos dépenses pour votre consommation énergétique devraient être très en dessous de la moyenne française.

J'espère avoir répondu à votre question.

Bon déménagement !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

17. Le samedi 23 mars 2013, 14:27 par Bernard

Bonjour,
J'ai une maison de 168 m2, construction récente (1990), située en région toulousaine, parfaitement isolée (isolation des murs par l'extérieur, bonne isolation toiture, isolant placé sous les sols (une partie sur garage, une partie sur vide sanitaire), menuiseries extérieures avec double vitrage), chauffage électrique par panneaux rayonnants sous vide + sèche serviettes dans SdB, cumulus électrique 300 l pour l'eau chaude sanitaire, une cheminée à foyer ouvert mais avec un récupérateur de chaleur efficace.
J'ai toujours relevé régulièrement mes consommations électriques. Ma consommation moyenne pour le chauffage, calculée sur plusieurs années, s'élève à 7 800 kWh électrique/an. La consommation électrique totale a été de 13 600 kWh/an (sur 12 années, maison occupée par une famille de 5 personnes) et de 11 700 kWh/an (sur 4 années, maison occupée par 2 personnes). Avec ces valeurs réelles, je m'attendais à obtenir un assez bon classement lors du DPE réalisé en 2011. Or cela n'a pas du tout été le cas (classement en D !), car, selon le technicien venu réaliser le diagnostic, leur logiciel n'intègre pas du tout une partie des paramètres propres à mon habitation (comme l'isolation par l'extérieur, les matériaux employés, le type de convecteurs), mais surtout la date de la construction !!!
Est-ce que le mode d'élaboration des DPE a changé récemment? Quels sont les paramètres pris en compte dans le logiciel?
Merci pour vos commentaires.
Cordialement.
Bernard

18. Le samedi 23 mars 2013, 22:53 par Maison bioclimatique à vendre

Bonsoir Bernard,

Malheureusement vous rejoignez les nombreux propriétaires qui se plaignent de la méthode de calcul (l'ancienne, celle que votre diagnostiqueur a sûrement utilisée) qui ignore de nombreux éléments pourtant favorables à la réduction de la consommation énergétique. La note obtenue au résultat du diagnostic de performance énergétique ne reflète alors pas la réalité de la consommation réelle. Bon nombre de propriétaires de maisons écologiques à vendre me font très régulièrement part de cet écart.

Voici un exemple parmi tant d'autres, avec les explications : Gîte écologique à vendre en Auvergne avec une classe énergie E.

Ou encore ce témoignage de propriétaires de maisons écologiques ayant obtenu une classe énergie G :
"Le modèle de nos poêles à bois n'étaient pas référencé lorsque le diagnostiqueur est venu, il nous a expliqué avoir du coup compté au plus élevé, plus que si c'était du chauffage électrique! Connaissant nos consommations, on était un peu... étonnés!"

Il est sûr que dans votre cas, l'usage de l'électricité pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire n'est pas à votre avantage pour obtenir une bonne classe énergie.

Mais par ailleurs, votre DPE ayant été réalisé en 2011, vous êtes passé à côté des récentes évolutions destinées à fiabiliser les résultats. Sachez en effet qu'il existe depuis peu une nouvelle méthode de calcul (3CL-DPE) pour la réalisation des DPE. Celle-ci a été publiée officiellement le 10 novembre dernier avec une entrée en vigueur au 1er janvier 2013. Par exemple, la prise en compte de 60 données plutôt que 30 et l'ajout de matériaux et d'équipements à la bibliothèque de données d'entrée devraient améliorer la fiabilité des résultats de ces diagnostics afin qu'ils reflètent plus fidèlement la réalité de la performance énergétique des habitations.

Mais attention, pour bénéficier de cette méthode de calcul, il faut s'assurer que le diagnostiqueur utilise bien un logiciel qui a pris en compte cette évolution et qu'il a installé la mise à jour correspondante. En effet, bien que la mesure soit officiellement entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2013, à ce jour, seuls quelques logiciels ont été officiellement validés. Ainsi, les pouvoirs publics autorisent jusqu'au 1er mai 2013 l'utilisation de logiciels non validés conformes aux exigences des arrêtés DPE tels qu'ils étaient rédigés avant la réforme du dispositif. Pour connaître les logiciels validés, référez-vous au tableau de cette page.

D'autres mesures devraient suivre : François Hollande a déclaré avant-hier (mercredi 21 mars 2013) "Le changement dans le logement, c’est maintenant." lors de la présentation des 20 mesures du plan d'urgence pour le logement et le bâtiment; et il se trouve que la dernière ligne de la dernière mesure concerne justement le DPE, puisqu'il est mentionné sans plus de détail qu'il est prévu de :
"Fiabiliser et moderniser le diagnostic de performance énergétique".

J'espère avoir répondu à votre question.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

19. Le mardi 26 mars 2013, 20:35 par Ben

Bonjour,

Je me suis vu proposer la location d'un studio avec les caractéristiques suivantes, est-ce une mauvaise chose pour mes futures factures EDF?

Studio à Langon (proche de la Garonne)
Surface : 30 m2
GES : E (de 36 à 55)
Classe énergie : E (de 231 à 330)

Merci de votre avis

20. Le mercredi 27 mars 2013, 10:24 par Maison en bois

Bonjour Ben,

D'après ces résultats, on peut prédire à priori que vos dépenses pour votre consommation énergétique vont être importantes.

Il serait intéressant de comparer les résultats obtenus avec la moyenne obtenue pour des logements du même type. Dans l'idéal, il faudrait prendre en compte les critères suivants :

  • même zone géographique,
  • même type d'habitat (maison individuelle, immeuble collectif privé, logement social),
  • date de construction proche,
  • mêmes sources d'énergie pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement,
  • même type d'occupant (propriétaire, locataire et taux d'occupation).

A défaut d'obtenir des statistiques fiables, vous pouvez peut-être déjà vous faire une idée en épluchant les annonces immobilières en vous basant sur au moins quelques-uns de ces critères.

Bien que cela date maintenant de quelques années, sachez aussi que le résultat de quelques statistiques provenant par exemple de diagnostiqueurs ou de sites Internet immobilier font ressortir que la moyenne observée toutes régions confondues correspond à la classe énergie D ou E.
Le logement que vous convoitez serait donc dans la fourchette basse. Peut-être pourriez-vous utiliser ceci dans votre argumentaire de négociation du prix de votre loyer ?

Enfin, je vous précise que pour des informations complémentaires, y compris des conseils pour réduire votre consommation, vous pouvez contacter l'un des 250 espaces info énergie. Vous trouverez leurs coordonnées sur le site de ce réseau :
http://www.infoenergie.org/

J'espère avoir répondu à votre question.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

21. Le lundi 1 avril 2013, 10:07 par kiki26410

Bonjour,
Je viens de faire une étude de performance énergétique d'un chalet que j'ai construit.
Réponse G...
Altitude 840m.
En isolation: dans les murs un coefficient de 8 et sur le toit un coefficient de 10, chauffage au bois, pas de radiateur, chauffe eau thermodynamique.
Isolation de 15cm de liège au sol.
Une consommation annuelle d'électricité de 1500 kw, plaque Gaz et four électrique. 2 stères de bois de début octobre à fin avril environ.
Réponse du diagnostiqueur, maison au top en isolation, au top en ouverture et qualité des ouvertures, pas de froid par le sol, mais un seul problème, pas de gaz, pas de fioul, très peu d'électricité consommée, donc pas un radis pour l'état, donc maison classée en G.
De plus, j'achète même pas le bois vu que j'ai 45000 m2 de forêt... Donc, je suis une honte pour le gouvernement.
Où va-t-on alors ??? Ne me parlez plus d'écologie.

22. Le lundi 1 avril 2013, 18:41 par Maison autonome

Bonsoir Kiki26410,

Je comprends bien votre mécontentement. Le résultat obtenu pour votre chalet semble à priori incorrect au regard des premiers éléments que vous décrivez.

Pour commencer, à titre d'exemples, si vous parcourez les annonces de ce site (Chalet dans le massif Vosgien, maison quasi passive dans le Vaucluse, maison paille bois et terre en Bretagne, maison ossature bois en Corse, etc.), vous trouverez de nombreuses maisons écologiques n’utilisant ni le gaz ni le fioul pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire (ECS) et le refroidissement, dont la consommation électrique est faible et obtenant par ailleurs des résultats bien meilleurs.

Par ailleurs, au vu des éléments que vous indiquez, on peut supposer que votre chalet est récent. Si c'est le cas, sachez alors qu'une maison répondant aux critères de la réglementation RT 2005 sont au moins en classe énergie E avec un maximum de 250 kWhEP/m².an (source issue de la RT 2005) :

De plus, nous pouvons faire un rapide calcul pour faire une 1ère estimation de votre classe énergie en tenant compte que vous ne vous chauffez qu'au bois avec une consommation de 2 stères par an. Je vais partir d'une hypothèse où votre chalet fait 85 m², à vous ensuite de refaire le calcul avec la surface réelle. Sauf erreur, voici un calcul de l'estimation :

  • si nous rapportons votre consommation électrique annuelle en énergie primaire, cela fait (1500 x 0,16 [16% pour le chauffe-eau] x 2,58 [énergie primaire]) / 85 = 7,28 kWhEP/m².an.
  • concernant le bois, vos 2 stères représentent 3360 kW, soit rapportée à la surface : 39,53 kWhEP/m².an.

Soit un total d'environ 47 kWhEP/m².an c'est-à-dire une classe énergie A !

Il faudrait certainement approfondir votre problème avec un ou plusieurs professionnels en tenant compte de toutes les caractéristiques de votre maison. Je vous recommande de contacter l’espace info énergie proche de chez vous pour en discuter. Ils pourront sans doute analyser avec vous le rapport DPE et peut-être y trouver l'erreur (surface habitable fausse, consommation d'énergie surestimée, ...) et vous orienter vers des professionnels.

Sachez aussi que, bien que les écarts avec la réalité soient bien loin de celui que vous constatez avec votre chalet, bon nombre de propriétaires de maisons écologiques me font régulièrement part de leur déception quant à la classe énergie obtenue lors du diagnostic de perfomance énergétique qui ne reflète pas la réalité de la consommation réelle.

Voici un exemple parmi tant d'autres, avec les explications : Gîte écologique à vendre en Auvergne avec une classe énergie E.

Ou encore plus récemment ce témoignage de propriétaires de plusieurs maisons écologiques ayant obtenu une classe énergie G :
"Le modèle de nos poêles à bois n'étaient pas référencé lorsque le diagnostiqueur est venu, il nous a expliqué avoir du coup compté au plus élevé, plus que si c'était du chauffage électrique! Connaissant nos consommations, on était un peu... étonnés !"

Sachez en outre qu'il existe une nouvelle méthode de calcul (3CL-DPE) pour la réalisation des DPE. Celle-ci a été publiée officiellement le 10 novembre dernier et est entrée en vigueur au 1er janvier 2013. Par exemple, la prise en compte de 60 données plutôt que 30 et l'ajout de matériaux et d'équipements à la bibliothèque de données d'entrée devraient améliorer la fiabilité des résultats de ces diagnostics afin qu'ils reflètent plus fidèlement la réalité de la performance énergétique des habitations.

Mais attention, pour bénéficier de cette méthode de calcul, il faut s'assurer que le diagnostiqueur utilise bien un logiciel qui a pris en compte cette évolution et qu'il a installé la mise à jour correspondante. En effet, bien que la mesure soit officiellement entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2013, à ce jour, seuls quelques logiciels ont été officiellement validés. Ainsi, les pouvoirs publics autorisent jusqu'au 1er mai 2013 l'utilisation de logiciels non validés conformes aux exigences des arrêtés DPE tels qu'ils étaient rédigés avant la réforme du dispositif. Pour connaître les logiciels validés, référez-vous au tableau de cette page.

D'autres mesures devraient suivre : François Hollande a par ailleurs déclaré récemment (mercredi 21 mars 2013) "Le changement dans le logement, c’est maintenant." lors de la présentation des 20 mesures du plan d'urgence pour le logement et le bâtiment; et il se trouve que la dernière ligne de la dernière mesure concerne justement le DPE, puisqu'il est mentionné sans plus de détail qu'il est prévu de :
Fiabiliser et moderniser le diagnostic de performance énergétique.

J'espère avoir répondu à votre question.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

23. Le jeudi 9 mai 2013, 18:47 par felix

bonjour
je suis etudiante et je recherche un appartement.
Celui qui m interresserait a une superficie de 65 m3 et en emission
de gaz a effet de serre a
F56-80
je vous remercie de me renseigner sur cette energie
est ce interressant pour une locataire ?
cordialement

24. Le jeudi 9 mai 2013, 20:05 par Habitat groupé

Bonjour Felix,

Le GES est la quantité d'émissions de gaz à effet de serre (GES), pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment.
Je donne quelques explications sur les gaz à effet de serre dans ma réponse à SamThePirate.

Un classement F pour le GES est vous vous en doutez un mauvais classement mais je suppose que votre question concerne ce que vous allez devoir débourser pour la consommation d’énergie de votre appartement. Dans ce cas, il faut prendre en compte l’autre classement de l’étiquette énergie, c’est-à-dire la classe énergie qui concerne la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée (en énergie primaire), pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment. Son indice de mesure est le kWhEP/m².an.

Sachez pour information que le résultat de quelques statistiques (qui commencent un peu à dater maintenant) provenant par exemple de diagnostiqueurs ou de sites Internet immobilier font ressortir que la moyenne observée toutes régions confondues correspond à la classe énergie D ou E. Mais il serait intéressant de comparer les résultats obtenus avec la moyenne obtenue pour des logements du même type.

Si le classement du logement que vous convoitez est donc dans la fourchette basse, peut-être pourriez-vous utiliser ceci dans votre argumentaire de négociation du prix de votre loyer ?

De toute manière, pour vous faire une idée assez précise de ce que sera à peu près votre consommation, demandez à consulter les factures des locataires actuels, sans oublier de prendre en compte le nombre d’occupants.

Ecologiquement vôtre,

Olivier.

25. Le jeudi 16 mai 2013, 21:59 par tulipe

Peut-on débattre du prix du loyer, s'il s'avère , au bout de 3 ans , que le Diagnostic energie est mauvais ? et éventuellement se faire rembourser une partie de la somme ?
merci

26. Le jeudi 16 mai 2013, 22:24 par Construction en bois

Bonsoir Tulipe,

En 2011, l'agence nationale pour l'information (Anil) sur le logement publiait un dossier très intéressant sur les conséquences et les recours en cas d'absence de DPE ou d'erreur dans le résultat.

Il en ressort notamment que même si les résultats du DPE sont normalement juste fournis à titre indicatif, le bailleur peut tout de même voir sa responsabilité engagée en cas d'information mensongère. Cependant, le locataire aura alors la lourde tâche de tenter de prouver qu'il y a faute, préjudice et qu'il existe un lien de causalité.

Le dossier complet de l'Anil est à lire ici.

Si vous êtes persuadé qu'il y a tromperie, peut-être pouvez-vous utiliser ces informations pour négocier avec votre bailleur ?

J'espère avoir répondu au moins en partie à votre question.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

27. Le vendredi 31 mai 2013, 03:16 par Chrisrey

Bonjour nous souhaitons louer une maison qui au niveau diagnostic est énergie C et GES : D pouvez vous me dire si au niveau consommation cela est relativement correct merci d avance

28. Le vendredi 31 mai 2013, 09:49 par Maison en terre

Bonjour Chrisrey,

Bien que cela commence à dater, voici le résultat de quelques statistiques provenant par exemple de diagnostiqueurs ou de sites Internet immobilier :
la moyenne observée lors du DPE, toutes régions confondues, correspond à la classe énergie D ou E.
Il serait cependant intéressant de comparer le résultat obtenu par le logement que vous convoitez avec la moyenne obtenue pour des logements du même type.

Ainsi, même si l'on peut faire beaucoup mieux, la consommation énergétique de la maison que vous envisagez de louer sera à priori moindre que la moyenne française.

Pour vous faire une idée assez précise de ce que sera à peu près votre consommation, demandez à consulter les factures des locataires actuels, sans oublier de prendre en compte le nombre d’occupants et leur mode de vie et de consommation si cela est possible.

Enfin, sachez que vous pouvez obtenir des conseils pour réduire votre consommation en contactant l'un des 250 espaces info énergie et qu'il existe par ailleurs de nombreuses aides pour la rénovation thermique.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

29. Le jeudi 6 juin 2013, 10:33 par titi

Bonjour,
J'ai reçu livraison d'une maison neuve fin janvier 2013. Pour certaines raisons familiales je suis obligé de la louer pendant minimum deux ans mais plus probablement trois. Je me lance donc par obligation dans la location pour la première fois. Ca me fait un peu peur en vérité. Je voulais juste savoir si j'étais vraiment obligé de faire tous ces diagnostics, sachant que cette maison a été construite en vertu de la RT2005?
Cordialement,

30. Le jeudi 6 juin 2013, 13:29 par Maison économique

Bonjour titi,

Que votre maison soit récente ou non, vous devrez vous soumettre à l'obligation de réaliser 3 diagnostics pour sa location :

- l'état des risques naturels et technologiques (ERNT)
- le constat de risque d'exposition au plomb (CREP)
- le diagnostic de performance énergétique (DPE)

De plus, depuis le 1er janvier 2011, il est obligatoire de mentionner le classement énergétique des bâtiments via une étiquette énergie; ceci est valable aussi bien pour les ventes que les locations.

Bonne chance pour cette 1ère location !


Ecologiquement vôtre,
Olivier.

31. Le samedi 8 juin 2013, 08:13 par titi

Merci Olivier.

32. Le samedi 15 juin 2013, 12:20 par noly10

Bonjour.
Je loue une maison depuis septembre dernier pour laquelle le propriétaire, artisan ayant participé à la construction, nous a garanti une construction aux normes BBC mais sans que le label lui ait été donné car il n'avait pas installé de système à énergie renouvelable. La maison, à étage, est chauffé par un poêle à granules et il n'y a aucun autre système de chauffage à part dans les salles d'eau. Il nous suffisait à priori d'ouvrir les portes du haut pour que la chaleur s'y diffuse mais nous avons dû rajouter des chauffages d'appoint dans chacune des 4 chambres!!! Facture Edf de près de 1000€ du coup!!! Il semblerait que le poêle ne soit pas bien situé et que c'est ce qui fait qu'il ne nous chauffe pas correctement à l'étage et dans la chambre du bas. Pouvons nous nous retourner contre notre propriétaire ou lui demander un dédommagement? Merci pour vos renseignements. Cdlt

33. Le samedi 15 juin 2013, 21:19 par Restauration écologique

Bonsoir Noly10,

Plusieurs éléments me troublent.
Tout d’abord, votre poêle à granulés est bien un système à énergie renouvelable.
Ensuite, la norme BBC s’attache en fait à une exigence énergétique fixée à 50 kWhep/m².an pour les logements neufs.
Enfin, vous louez votre maison depuis septembre dernier, or depuis le 1er juillet 2007, le diagnostic de performance énergétique (DPE) est obligatoire pour toute location de local existant à usage d'habitation. Vous auriez donc dû connaître sa classe énergie.

Concernant les possibilités de recours en cas d'absence de DPE ou d'erreur dans le résultat, je vous invite à lire ma réponse faite à « Tulipe » où je précise que le bailleur peut voir sa responsabilité engagée en cas d'information mensongère.

Vous avez à priori matière à négocier au moins à l’amiable et vous pouvez vous rapprocher d’un conseiller juridique. Peut-être disposez-vous de tels services dans le cadre d’une garantie protection juridique ?

Bonne chance dans votre négociation !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

34. Le dimanche 14 juillet 2013, 23:35 par françois

Bonjour,
Je vjens de faire construire une villa, terminée en 2011, construction tradi en moellons, isolation intérieure : laine de roche 140 mm + doublage brique 3,5 mm, sous toiture : laine de roche 300 mm, sol : floconnage de polyst. "extrudé" ou "expansé", je ne connais pas le terme exact, de 100mm épaisseur, formant une couche uniforme et supprimant les ponts thermiques.
Chauffage pompe à chaleur aérothèrmie air-eau + poele à bois central.
Comment puis-je avoir une indication du classement dpe, et pouvez vous me donner une indication svp. Merci d'avance des renseignements

35. Le dimanche 14 juillet 2013, 23:57 par Ossature bois

Bonsoir François,

Je vous suggère d'utiliser l'outil du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) qui vous permettra d'obtenir un ordre de grandeur de votre consommation qui est calculé selon l'isolation et les équipements de votre maison.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

36. Le mardi 23 juillet 2013, 17:40 par Solenn

Bonjour,

Nous sommes intéressés par l'achat d'une petite maison de 62 m² en région parisienne. Cette maison a été édifiée en août 2011. Avec mon employeur, j'ai le droit à divers avantages si elle est RT 2005. Je pensais que c'était une obligation pour les constructions a partir de 2006. Or, le DPE énergie est E... Donc la RT 2005 n'est pas respectée, n'est ce pas ?
J'habite la maison mitoyenne à cette maison que je veux acheter, ce sont les mêmes. Et actuellement, il fait 30 degrés dehors, je laisse les volets fermés et il fait 26 degrés dans la pièce en bas et 30 degrés la nuit dans les chambres... C'est affreux. Je ne comprends pas qu'on puisse construire ce genre de choses en 2011 !!!
Qu'en pensez-vous ?

37. Le mardi 23 juillet 2013, 18:00 par Peinture à la pomme de terre

Bonsoir Solenn,

Je vous confirme que la RT 2005 s’appliquait aux bâtiments neufs pour les permis de construire déposés à partir du 1er septembre 2006.

Concernant la consommation maximale en énergie primaire pour les consommations de chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire, il faut se référer au tableau suivant issu de la réglementation thermique :

La région parisienne se situe dans la zone H1, ce qui veut dire que le logement peut consommer jusqu'à 250 kWhEP/m².an s'il utilise du chauffage électrique, c'est-à-dire une classe énergie E, et jusqu'à 130 kWhEP/m².an s'il utilise un combustible fossile, soit une classe énergie C.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
38. Le mercredi 24 juillet 2013, 07:10 par Solenn

Bonjour,

Merci de votre réponse.

Nous sommes en location dans la maison mitoyenne, elle ne nous appartient donc pas. Nous sommes en possession du DPE mais pas du détail des matériaux utilisés.
Les propriétaires de notre maison n'ont pas installé de poêle à bois alors que la maison que nous convoitons en possède un. Pourtant les DPE sont identiques...

Que puis-je demander au vendeur de la maison avant de faire une proposition d'achat ? À-t-il une obligation particulière pour vérifier la conformité du bien qu'il vend à la RT 2005 ?

Merci beaucoup.

39. Le mercredi 24 juillet 2013, 17:20 par Solenn
Bonjour,

Existe-t-il un document autre que le DPE qui certifie la conformité ou non d'une maison à la RT 2005 ? C'est un label il me semble non ? Ex : document remis par le promoteur à l'achèvement des travaux qui certifie que la maison est RT 2005 ?

Cordialement.

40. Le jeudi 25 juillet 2013, 06:54 par Solenn

Bonjour,

Selon le DPE, consommation énergétique : 256 kWhEP = E
Émissions GES : 8 kg CO2 = B.

Ces résultats sont strictement identiques à ceux de ma maison. Or, la maison que je convoite a un poêle à bois, contrairement à la mienne. Se peut-il que seul le chauffage électrique ait été pris en compte ou bien est-ce normal que le poêle a bois ne change strictement rien au DPE ?

Merci beaucoup,

Cordialement,
Solenn.

41. Le jeudi 25 juillet 2013, 14:45 par Vente maison autonome

Bonjour Solenn,

Sauf erreur de ma part (internautes plus avertis, n'hésitez pas à me reprendre !), si la méthode 3CL est appliquée, le poêle à bois est pris en compte dans le calcul. Si c'est "sur factures", je crois qu'il faut disposer des factures correspondant à la consommation bois.

N'hésitez pas à vérifier ces informations auprès d'un conseiller info énergie.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

42. Le jeudi 25 juillet 2013, 22:23 par Solenn

Si j'ai bien compris votre tableau, une maison en région parisienne peut donc être conforme à la RT 2005 en étant classée en E ?
Celle que je convoite consomme 256 kW ce qui est très légèrement supérieur à 250. Elle n'est donc pas RT 2005 ?

Cordialement

43. Le jeudi 25 juillet 2013, 22:54 par Eco-quartier

Bonsoir Solenn,

La consommation maximum d'une maison qui respecte la RT 2005 ne doit pas dépasser 250 kWhEP/m².an si elle utilise un chauffage électrique et est située dans la zone climatique H1 dont la région parisienne fait partie; ce maximum autorisé est encore plus faible dans les autres cas de figure (situation dans une autre zone climatique ou usage de combustibles fossiles).

Pour l'habitation que vous convoitez, plusieurs hypothèses sont possibles : elle n'est peut-être pas conforme à la RT 2005 ou le résultat du DPE est incorrect ou n'est pas le reflet de la réalité...

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

44. Le mercredi 7 août 2013, 19:24 par François

Bonjour, je souhaiterai louer une maison de 2010 avec GES C et classe énergie D. Chauffage au gaz. Qu'en pensez-vous?

Merci

45. Le mercredi 7 août 2013, 20:47 par Rénovation écologique

Bonsoir François,

Si votre préoccupation est de savoir si le logement que vous convoitez est énergivore comparée à une moyenne, il serait intéressant de prendre en compte la moyenne des logements du même type pour la ville ou la région où il se trouve.

Pour une analyse plus fine, il faudrait idéalement comparer avec la moyenne obtenue pour un habitat :

* d'une même zone géographique,
* de même type (maison individuelle, immeuble collectif privé, logement social),
* construit à peu près en même temps,
* utilisant les mêmes sources d'énergie pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement,
* habité par le même type d'occupant (propriétaire, locataire et taux d'occupation).

Le résultat de quelques statistiques provenant par exemple de diagnostiqueurs ou de sites Internet immobilier font ressortir que la moyenne observée toutes régions confondues correspond à la classe D ou E.

L'agence nationale de l’habitat a publié une étude, qui ne se prétend pas d'une très grande précision sur les résultats, indiquant la distribution des logements en étiquettes DPE basée sur des chiffres de 2006. A titre d'exemple, si l'on retient comme seul critère le type de chauffage, cette étude nous apprend que la consommation moyenne des maisons individuelles chauffées au gaz est de 220 kWhEP/m².an. (classe énergie D).

Sachez par ailleurs que l'Ademe indique que la moyenne actuelle de consommation énergétique du parc immobilier français se situe autour de 240 kWh/m² par an (classe E), c'est-à-dire au-delà de ce qu'est censé consommer votre logement.

Ces dernières considérations concernent les logements à l'échelle nationale, toutes habitations confondues. Si l'on souhaite à présent comparer le logement que vous convoitez à ceux soumis à la même réglementation thermique, il faut prendre en compte les données du tableau suivant :

Ces chiffres proviennent de la RT 2005 qui s’appliquait aux bâtiments neufs pour les permis de construire déposés à partir du 1er septembre 2006. En supposant que le logement se situe dans la Creuse (provenance de votre message) et puisque le chauffage est au gaz, la consommation en énergie primaire pour les consommations de chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire devrait ne pas dépasser 130 kWhEP/m².an, soit une classe C.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
46. Le jeudi 8 août 2013, 13:50 par Claire

Bonjour,

Actuellement à la recherche d'un appartement nous hésitions entre 2 locations notamment à cause de leur classe d'énergie et leur mode de chauffage.
Les 2 appartements font environ 80m²:
- le premier est situé dans une résidence récente est en classe d'énergie C et en GES E, avec un chauffage électrique
- le deuxième est situé dans une vieille maison rénovée et est en classe d'énergie D et en GES D avec un chauffage au fioul
Que pouvez vous me dire quand à la consommation de ces 2 logements et au coût de l'énergie pour chacun d'eux?Y aura-t-il une grande différence ?
Merci de m'aider à comprendre tout ceci
Claire

47. Le jeudi 8 août 2013, 14:58 par Maison passive à vendre

Bonjour Claire,

Merci pour cette question, de nombreuses personnes doivent s'interroger de la même manière. Il est possible de déterminer la consommation énergétique théorique des 2 logements à partir du résultat de la classe énergie obtenue lors du DPE.

Je vous propose de prendre un cas chiffré en partant sur des exemples de valeurs pour les logements que vous convoitez :
supposons que le 1er logement consomme 100 kWhEP/m².an (classe C) et le second 200 kWhEP/m².an (classe D).
Je suppose que la surface de 80 m² correspond à la surface habitable.

Sauf erreur de ma part (internautes plus avertis, n'hésitez pas à me reprendre !), voici ce qu'on devrait pouvoir calculer :

Logement 1 :

Le chauffage est électrique. On supposera que l'électricité sert également pour l'eau chaude sanitaire et le refroidissement. Le rapport entre l'énergie finale (quantité d'énergie disponible ou facturée à l'utilisateur final) et l'énergie primaire (ajout de la consommation nécessaire à la production de cette énergie) est de 2,58 dans le cas de l'électricité.

(100 kWhEP/m².an / 2,58)  x 80 m² = 3 100 kWh/m².an

Le coût moyen de l'électricité en 2013 pour 6 kVA est de 0,1506 € / kWh.
La consommation annuelle théorique pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement serait donc de 3100 x 0,1506 = 467 €.

Logement 2 :

Le chauffage est au fioul. On supposera que le fioul sert également pour l'eau chaude sanitaire et le refroidissement. Le rapport entre l'énergie finale et l'énergie primaire pour le fioul domestique est de 1.

(200 kWhEP/m².an / 1)  x 80 m² =  16 200 kWh/m².an

Le coût moyen du fioul domestique  en 2013 est de 0,0983 € / kWh.
La consommation annuelle théorique pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement serait donc de 16200 x 0,0983 = 1592 €.

N'hésitez pas à vérifier ces informations auprès d'un conseiller info énergie.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

48. Le mercredi 14 août 2013, 09:59 par Mag

bonjour, j'ai vu une annonce concernant une maison par laquelle je suis intéressée. mais voilà, il est prétendu que le GES est A et la classe énergie A également... cela me parait "trop beau pour être vrai". quels sont les critères pour obtenir un A dans ces deux catégories?
Merci

49. Le mercredi 14 août 2013, 20:48 par Maison en paille à vendre

Bonsoir Mag,

Pour obtenir une classe énergie A, il faut que le logement ne consomme pas plus de 50 kWhEP/m².an; c'est maintenant le cas des bâtiments neufs qui doivent respecter la réglementation thermique RT 2012; ceci est obtenu notamment avec une isolation thermique performante et une bonne étanchéité à l'air.

Pour obtenir une classe A GES, il faut opter pour des solutions qui réduisent de manière significative les émissions de gaz à effet de serre pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement. Le dioxyde de carbone est le principal gaz responsable de l’effet de serre. Par exemple, le bilan carbone du chauffage au bois est excellent comparé aux énergies classiques.

Pour vous faire une idée de telles habitations, vous pouvez parcourir les annonces immobilières écologiques de mon site ayant une classe énergie A; à ce jour, celles-ci ont également toutes une classe A pour les émissions GES.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

50. Le dimanche 18 août 2013, 14:34 par Elodie

Bonjour,
Je souhaiterais louer un duplex mais je ne comprend pas ce que veut dire:
- consommation énergétique: F
- émission de gaz: G
Merci d'avance

51. Le dimanche 18 août 2013, 15:17 par Maison en bois à vendre

Bonjour Elodie,

Je commence par la quantité d'émissions de gaz à effet de serre.
Je vous explique tout d'abord rapidement le phénomène d'effet de serre. Celui-ci est caractérisé par l'action de certains gaz, comme le gaz carbonique ou le méthane, qui absorbent une bonne partie des rayons solaires.

Les rayons du soleil traversent l'atmosphère et réchauffent la terre, laquelle renvoie une partie de cette énergie dans l'espace. Si la teneur atmosphérique en gaz à effet de serre augmente, l'énergie captée est plus difficilement évacuée vers l'espace et la surface de la planète se réchauffe de plus en plus. Et les climats sont bouleversés sous cet effet. Des phénomènes météorologiques extrêmes (tempêtes, inondations, canicules…) risquent de devenir de plus en plus fréquents.

Nos vies modernes ont entraîné des émissions croissantes de ce type de gaz. Pour diminuer les conséquences de cette accumulation excessive, des politiques de limitation d'émissions de certains de ces gaz ont été mises en place par la France et de nombreux autres pays, notamment dans le cadre du protocole de Kyoto.

Le dioxyde de carbone est le principal gaz responsable de l’effet de serre. La quantité d'émissions de gaz à effet de serre (GES), pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement exprimée en kgéqCO2/m².an permet d'indiquer l'impact d'un bâtiment sur l'effet de serre. Le classement G est la plus mauvaise note (> 80 kgéqCO2/m².an).

La consommation énergétique permet d'évaluer la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée en énergie primaire, pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment. L'indice de mesure est le kWhEP/m².an.

L'énergie finale est la quantité d'énergie disponible ou facturée à l'utilisateur final. L'énergie primaire est la consommation finale totale à laquelle on ajoute la consommation nécessaire à la production de cette énergie. Pour les combustibles, et par convention, on a la même valeur en énergie primaire et en énergie finale. Pour l'électricité, 1 kWh en énergie finale équivaut à 2,58 kWh en énergie primaire.

La classe énergie F indique que le logement est parmi les plus énergivores, c'est-à-dire que vos factures d'énergie seront élevées. Sachez que le résultat de quelques statistiques provenant par exemple de diagnostiqueurs ou de sites Internet immobilier font ressortir que la moyenne observée toutes régions confondues correspond à la classe D ou E. Sachez aussi que l'Ademe indique que la moyenne actuelle de consommation énergétique du parc immobilier français se situe autour de 240 kWh/m² par an (classe E), c'est-à-dire en-deçà de ce qu'est censé consommer le duplex que vous envisagez de louer.

Peut-être est-ce là l'occasion de négocier avec le propriétaire afin qu'il engage des travaux de rénovation thermique ?

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

52. Le vendredi 30 août 2013, 12:32 par BUZZI

bonjour,nous avons trouver une maison en location de 180m2 dans l aube qui nous plait chauffage fioul pour info et travaux double vitrage..fait et sa nouvel classe energie est d et son emission effet de serre est F!je ne sais pas si je doit accepter de prendre ce logement au vu de son resultalt ges qui me semble catstrophique.j aimerais savoir si tout simplement je vais avoir des factures catastrophiques et que de prendre cette maison serait un gouffre!merci pour vos reponces c est urgent.

53. Le vendredi 30 août 2013, 14:36 par Prime rénovation énergétique

Bonjour Buzzi,

Tout d’abord, le classement GES permet d'indiquer l'impact d'un bâtiment sur l'effet de serre en déterminant sa quantité d'émissions de gaz à effet de serre. Je donne des explications sur le phénomène d'effet de serre dans ma réponse à Elodie. Effectivement, le logement que vous convoitez est bien mal noté là-dessus.

La consommation énergétique permet elle d'évaluer la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée en énergie primaire, pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment.

Il est possible de déterminer la consommation énergétique théorique d’un logement à partir du résultat de la classe énergie obtenue lors du DPE.

Je vous propose de prendre un cas chiffré en partant sur un exemple de valeur pour le logement que vous convoitez :
supposons que le logement consomme 200 kWhEP/m².an (classe D).
Je suppose que la surface de 180 m² correspond à la surface habitable.

Sauf erreur de ma part (internautes plus avertis, n'hésitez pas à me reprendre !), voici ce qu'on devrait pouvoir calculer :

le chauffage est au fioul. On supposera que le fioul sert également pour l'eau chaude sanitaire et le refroidissement. Le rapport entre l'énergie finale (quantité d'énergie disponible ou facturée à l'utilisateur final) et l'énergie primaire (ajout de la consommation nécessaire à la production de cette énergie) pour le fioul domestique est de 1.

(200 kWhEP/m².an / 1)  x 180 m² =  36 000 kWh/m².an

Le coût moyen du fioul domestique  en 2013 est de 0,0983 € / kWh.
La consommation annuelle théorique pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement serait donc de 36000 x 0,0983 = 3539 €.

N'hésitez pas à vérifier ces informations auprès d'un conseiller info énergie.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

54. Le vendredi 30 août 2013, 15:33 par BUZZI

tout dabord merci d avoir repondu,ausecours pour la reponce de combien cela me couterais par an environ!par contre point que j ai oublier de dire et peu etre important ou pas c est qu il y a un insert et donc un type de chauffage bois,cela change t il quelque chose a votre reponce?merci encore.clmt

55. Le vendredi 30 août 2013, 15:36 par michel

concernant un logement de plein pied de 125m2 avec une dpe C et ges D avec seul mode de chauffage gaz individuel,es un bon resultat?mes factures vont elles etres bonnes ou elevés?merci pour tout.cordialment.une famille decouvrant le monde des energies et ses impact sur les factures!

56. Le vendredi 30 août 2013, 15:37 par Eco-hameau

Rebonjour Buzzi,

Je réponds là à votre question concernant l'insert.

Sauf erreur de ma part (internautes plus avertis, n'hésitez pas à me reprendre !), si la méthode 3CL est appliquée, l'insert est pris automatiquement en compte de manière forfaitaire dans le calcul. Si c'est "sur factures", je crois qu'il faut disposer des factures correspondant à la consommation bois.

N'hésitez pas à vérifier ces informations auprès d'un conseiller info énergie.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

57. Le vendredi 30 août 2013, 15:49 par Gîtes écologiques à vendre
Rebonjour Michel,

Je réponds là à votre question concernant un logement de 125 m² avec une classe énergie C.

Reprenons cette fois les calculs en supposant que le logement consomme 100 kWhEP/m².an (classe C), que la surface habitable est de 125 m², que le chauffage est du propane et qu’il sert également pour l'eau chaude sanitaire et le refroidissement.

Sauf erreur de ma part (internautes plus avertis, n'hésitez pas à me reprendre !), voici ce qu'on devrait pouvoir calculer :

le rapport entre l'énergie finale (quantité d'énergie disponible ou facturée à l'utilisateur final) et l'énergie primaire (ajout de la consommation nécessaire à la production de cette énergie) pour le propane étant de 1,

(100 kWhEP/m².an / 1)  x 125 m² =  12 500 kWh/m².an

Le coût moyen du propane  en 2013 est de 0,1455 € / kWh.

La consommation annuelle théorique pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement serait donc de 12500 x 0,1455 = 1819 €.

N'hésitez pas à vérifier ces informations auprès d'un conseiller info énergie.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

58. Le vendredi 30 août 2013, 17:40 par PRESCILIA

bonjour,pour une maison de 256m2 avec en mode de chauffage fioul coupler pompe a chaleur,dpe energie D et emission a effet de serre B,doit je m attendre a des factures correct ou au contraire tres elever?j aimerais savoir sinon je me lance pas dans un tel projet.clmt

59. Le vendredi 30 août 2013, 17:56 par Rénovation écologique

Bonsoir Prescilia,

Il est possible de déterminer la consommation énergétique théorique d’un logement à partir du résultat de la classe énergie obtenue lors du DPE.
Je vous propose de prendre un cas chiffré en partant sur un exemple de valeur pour le logement que vous convoitez :

supposons que le logement consomme 200 kWhEP/m².an (classe D).
Je suppose que la surface de 256 m² correspond à la surface habitable.

Sauf erreur de ma part (internautes plus avertis, n'hésitez pas à me reprendre !), voici ce qu'on devrait pouvoir calculer :

il y a 2 systèmes de chauffage et il faut je crois répartir les consommations selon le pourcentage de la surface habitable chauffée par chacun. Prenons un exemple avec 50 % au fioul et 50 % avec la pompe à chaleur, mais vous pourrez vérifier sur le rapport DPE ce qui a été réellement pris en compte.

On supposera que ces 2 systèmes servent également pour l'eau chaude sanitaire et le refroidissement.

Le rapport entre l'énergie finale (quantité d'énergie disponible ou facturée à l'utilisateur final) et l'énergie primaire (ajout de la consommation nécessaire à la production de cette énergie) pour le fioul domestique est de 1. Pour l’électricité nécessaire à la pompe à chaleur, c’est 2,58.

(200 kWhEP/m².an / 1)  x 125 m² =   25 000 kWh/m².an
(200 kWhEP/m².an / 2,58)  x 125 m² =   9 690 kWh/m².an

Le coût moyen du fioul domestique  en 2013 est de 0,0983 € / kWh.
Le coût moyen de l’électricité (exemple avec 9 kVA) en 2013 est de 0,1402 € / kWh.
La consommation annuelle théorique pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement serait donc de (25000 x 0,0983) + (9690 x 0,1402) = 3816 €.

N'hésitez pas à vérifier ces informations auprès d'un conseiller info énergie en prenant les valeurs réelles.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

60. Le mercredi 18 septembre 2013, 17:59 par bzz

bonjour,jaimerais savoir si c est mes factures vont etre normal ou au contraire elever pour un logement de 125m2 de plein pied avec chauffage exclusif au gaz de ville.sa dpe est c en classe energie et d en emission effet de serre.c est un bon classement?merci d avance pour vos reponces.

61. Le mercredi 18 septembre 2013, 21:11 par Maison bois à vendre en Bretagne

Bonjour bzz,

Vous trouverez ma réponse plus haut concernant la consommation énergétique de ce logement puisque ce sont les mêmes données.

Concernant le classement obtenu, il faudrait idéalement comparer avec la moyenne obtenue pour un habitat similaire (même type, même sources d'énergie, même ville, même type d'occupant, ...).

Sachez que le résultat de quelques statistiques provenant par exemple de sites Internet ou de diagnostiqueurs  immobilier font ressortir que la moyenne observée toutes régions confondues correspond à la classe D ou E.

Sachez par ailleurs que l'Ademe indique que la moyenne actuelle de consommation énergétique du parc immobilier français se situe autour de 240 kWh/m² par an (classe E), c'est-à-dire au-delà de ce qu'est censé consommer votre logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

62. Le mardi 24 septembre 2013, 18:05 par lilou's shark

Bonjour

est-il possible d'avoir un GES : G et une classe energie : A ?

Cordialement

63. Le mardi 24 septembre 2013, 18:35 par Olivier

Bonsoir Lilou's shark,

La classe GES se calcule en fonction du type d’énergie pour chauffer le logement.
La classe énergie se calcule notamment en fonction de la performance thermique de l’enveloppe de l’habitation (toiture, murs, fenêtres, plancher, porte).
Il peut donc y avoir un écart important entre les 2.

Plus l’isolation thermique sera performante, meilleure sera la classe énergétique.
Moins l’énergie utilisée sera polluante, meilleure sera la classe GES. Par exemple, le fioul est plus polluant que l’électricité, laquelle est plus polluante que le gaz, lequel est plus polluant que le bois qui lui permettra d’obtenir la meilleure classe GES.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
64. Le dimanche 29 septembre 2013, 21:15 par FRANCKY

Bonjour
J'habite une maison individuelle de 100 M2 dans le centre-ouest de la France.
Ce pavillon est équipé en tout électrique:( 10 postes de chauffage + production d'eau chaude 200 L + tous appareils électro-ménagés E.T.C. )
Cette construction est à osssature bois très bien isolée du type Canadienne.
Je suis sur une facture EdF de l'ordre de 1300 € , compris abonnement soit : 10913 kwh pour l'année 2012
Merçi de me donner votre avis sur ce que donnerai un diagnostic énergétique en vue d'une éventuelle vente .
Cordialement
Francky

65. Le dimanche 29 septembre 2013, 23:39 par Peinture naturelle

Bonsoir Francky,

Voici sauf erreur le calcul d'une estimation à partir des données que vous fournissez :

dans votre cas (électricité pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire), il faut compter 70 % de votre consommation totale en électricité.

Si nous rapportons votre consommation électrique annuelle en énergie primaire, cela fait :
(10913 x 0,70 x 2,58 [énergie primaire]) / 100 = 197 kWhEP/m².an soit une classe énergie D.

Attention, encore une fois, il s'agit d'une estimation qui ne remplace pas un véritable DPE réalisé par un professionnel.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

66. Le mardi 1 octobre 2013, 17:55 par bertrand

Pouvez vous me dire ce que signifie KGEU M2 / AN

Je vous remercie pour les réponses que vous apporterez à ma problématique

67. Le mardi 1 octobre 2013, 19:05 par Ecoquille

Bonsoir Bertrand,

Cette unité ne me dit rien et mes quelques recherches n'ont rien donné. Avis aux Internautes qui auraient éventuellement une réponse à proposer.
Pouvez-vous nous préciser le contexte où vous avez rencontré cette unité ?

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

68. Le jeudi 3 octobre 2013, 00:25 par Luc

Bonjour,

Je souhaite vendre mon appartement, puis-je établir moi même Le diagnostic de performance énergétique (DPE).
Pourriez vous m'adresser le guide pratique gratuit.

Merci
Cordialement.

69. Le jeudi 3 octobre 2013, 10:12 par Aides rénovation thermique

Bonjour Luc,

Il faut avoir suivi une formation afin de devenir un diagnostiqueur immobilier certifié pouvant délivrer un rapport de diagnostic de performance énergétique.

Je vous envoie mon guide pratique gratuit "Estimer son DPE, estimer une consommation, questions les plus fréquentes".

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

70. Le lundi 7 octobre 2013, 03:44 par KRISBON38

Bonjour,

Je souhaite vendre ma maison, puis-je établir moi même Le diagnostic de performance énergétique (DPE).
Pourriez vous m'adresser le guide pratique gratuit.
Comment dépose-t-on une annonce?

Merci
Cordialement.

71. Le lundi 7 octobre 2013, 09:13 par Maison écologique à vendre Midi-Pyrénées

Bonjour Krisbon38,

Il faut avoir suivi une formation afin de devenir un diagnostiqueur immobilier certifié pouvant délivrer un rapport de diagnostic de performance énergétique.

Je vous envoie mon guide pratique gratuit "Estimer son DPE, estimer une consommation, questions les plus fréquentes" ainsi que toutes les informations afin de passer une annonce immobilière écologique.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

72. Le jeudi 10 octobre 2013, 17:12 par Marco

Bonjour,
J'ai vu une annonce sur un studio de 25 m2 avec double vitrage, chauffage électrique qui m’intéresse énormément. Le petit problème est que ses références énergétiques auxquelles j'y comprend rien sont:
GES : F (de 56 à 80)
Classe énergie : F (de 331 à 450)

Ma question est : l'électricité (facture EDF) va me coûté plus ou moins chère?

Merci d'avance

Cordialement.

73. Le vendredi 11 octobre 2013, 00:38 par Aides anah

Bonsoir Marco,

Tout d'abord, oui, votre consommation électrique sera importante si on la rapporte au m².

Voici quelques explications :

Tout d’abord, le classement GES permet d'indiquer l'impact d'un bâtiment sur l'effet de serre en déterminant sa quantité d'émissions de gaz à effet de serre. Je donne des explications sur le phénomène d'effet de serre dans ma réponse à Elodie.

La consommation énergétique permet elle d'évaluer la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée en énergie primaire, pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment.

Ensuite, sachez que l'Ademe indique que la moyenne actuelle de consommation énergétique du parc immobilier français se situe autour de 240 kWh/m² par an (classe E), c'est-à-dire un meilleur classement que celui du logement que vous convoitez.

Il est possible de déterminer la consommation énergétique théorique d’un logement à partir du résultat de la classe énergie obtenue lors du DPE.

Je suppose que la surface de 25 m² correspond à la surface habitable.
Je vous propose de prendre un cas chiffré en partant sur un exemple de valeur pour le logement que vous convoitez :
supposons que le logement consomme 400 kWhEP/m².an (classe F).
Supposons aussi que l'électricité est utilisée pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement.

Sauf erreur de ma part, voici ce qu'on devrait pouvoir calculer :

Le rapport entre l'énergie finale (quantité d'énergie disponible ou facturée à l'utilisateur final) et l'énergie primaire (ajout de la consommation nécessaire à la production de cette énergie) pour l’électricité est de 2,58.

(400 kWhEP/m².an / 2,58)  x 25 m² =  3 876 kWh/m².an

Le coût moyen de l’électricité (exemple avec 6 kVA) en 2013 est de 0,1506 € / kWh.
La consommation annuelle théorique pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement serait donc de 3876 x 0,1506 = 584 €.

Pour ceux qui souhaiteraient faire ce calcul avec d'autres configurations, avec des sources d'énergie différentes pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire par exemple, n'hésitez pas à me demander le guide pratique gratuit que j'édite; pour cela, déposez simplement un petit message au bas de cette page, je vous l'enverrai par courriel.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

74. Le samedi 12 octobre 2013, 10:15 par Caroline

Bonjour,
Je viens de visiter un appartement de 46m2, dont le GES est D et la classe énergétique est D, tout y est électrique, la locataire actuelle me dit être frileuse et avoir des factures annuelles de 900 euros par an, je trouve ça un peu cher et souhaiterais savoir ce que vous en pensez, et que puis je mettre en place afin de faire des économies d'énergie ?
Merci par avance !
Cordialement.

75. Le samedi 12 octobre 2013, 10:24 par Rénovation écologique

Bonjour Caroline,

Le coût annuel me paraît beaucoup pour un appartement de seulement 46 m². Il serait intéressant de savoir si l'électricité est également utilisée pour l'eau chaude sanitaire, s'il y a un congélateur et de quel âge, le nombre d'occupants et leurs habitudes, etc.

Concernant la classe énergie, sachez que l'Ademe indique que la moyenne actuelle de consommation énergétique du parc immobilier français se situe autour de 240 kWh/m² par an (classe E).

Concernant les économies d'énergie, sachez que même en appartement, il est possible d'agir. Le niveau d'isolation thermique est bien évidemment un axe mais aussi les sources d'énergie pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire. L'usage de certains mode de chauffage nécessitera l'accord de la copropriété. Pour répondre précisément, il faudrait connaître la configuration exacte de l'appartement. Je vous recommande de prendre contact avec l'espace info énergie près de chez vous en contactant le nouveau guichet unique qui vient d'être mis en place, il saura vous apporter des conseils neutres et objectifs adaptés à votre situation.

Pour terminer, je vous informe que je publierai prochainement un article qui pourrait vous intéresser puisqu'il traitera en détail du retour d'expérience d'une personne ayant réalisé une rénovation thermique complète de son appartement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

76. Le dimanche 13 octobre 2013, 13:53 par catherine

Bonjour,

J'habite actuellement dans un pavillon sur les coteaux de La seine en région parisienne. Depuis l'achat de cette maison, nous cherchons à faire des économies de chauffage (comme tous) et faisons des travaux d'isolation. Honnêtement, je ne sais pas pourquoi, la maison est toujours aussi difficile à chauffer. Nous avons toujours une impression de froid même s'il fait 19 à 20 C dans la maison. A votre avis à quoi est-ce du ?
Pour environ 120m2, avec une baie vitrée orientée Nord/Ouest, maison non mitoyenne, de grandes fenêtres environ 2m de haut et min 1.2m de large, nous avons environ 1350euros de facture de chauffage au gaz. Est-ce beaucoup ?
Je vous remercie par avance de vos répondes et de me faire parvenir le guide pratique gratuit (bilan énergétique).

77. Le dimanche 13 octobre 2013, 20:32 par Maison en bauge

Bonsoir Catherine,

Votre impression de froid peut venir de plusieurs raisons : l’enveloppe de votre habitation (toiture, murs, fenêtres, plancher, porte) n'est pas assez performante ce qui génère l'effet de paroi froide, une circulation d'air trop importante due par exemple à des problèmes d'infiltration d'air, des problèmes d'humidité, ...

Pour limiter cet effet, on peut faire usage de matériaux à inertie, utiliser un système de chauffage par rayonnement, ... mais dans votre cas, il serait intéressant de s'appesantir tout d'abord sur l'état de vos grandes fenêtres qui peuvent être responsables de votre sensation de froid (effet de paroi froide). Vous pouvez peut-être par exemple améliorer l'étanchéité de vos fenêtres (joints, pourtours). Sachez aussi qu'il existe des films transparents que l'on peut déposer sur les vitrages.

Concernant votre consommation, il m'aurait fallu avoir plus d'éléments. J'ai fait une estimation en partant des données fictives suivantes :
* 4 personnes,
* usage du gaz pour l'ECS mais pas pour la cuisine,
* maison avec une isolation moyenne,
* température à 20 °C,
* chaudière classique (pas à condensation),
* chauffage par radiateurs (pas de plancher chauffant, ...).

J'obtiens une estimation de consommation d'environ 17 000 kW annuel soit, sauf erreur, à peu près 1300 €, ce qui est proche de votre consommation réelle.

Pour vos travaux de rénovation, sachez que j'ai publié un dossier sur les aides dont on peut disposer dans le cadre de la rénovation thermique.

Enfin, je ne vous oublie par pour l'envoi du guide pratique.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

78. Le jeudi 24 octobre 2013, 15:45 par LAMBERT Michel

La curiosité me pousse à mieux connaître notre environnement et sa maîtrise; garant de notre devenir.

79. Le jeudi 24 octobre 2013, 16:28 par bernard

bonjour
j'envisage de louer une maison de plein pied de 110 M2 ont me donne sur une agence énergie b et c sur l'autre agence tout simplement c avec un chauffage au sol réglable dans chaque pièce ne comprenant absolument rien dans les étiquette énergétique dans l'immo ne serait -il pas judicieux d’essayer d'avoir un poêle a bois pour descendre la facture d’électricité ayant beaucoup de surface vitré dans la salle merci

80. Le jeudi 24 octobre 2013, 16:48 par Faire sa peinture écologique

Michel,

Voici une curiosité bien saine ! :-)

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

81. Le jeudi 24 octobre 2013, 16:49 par Maison paille à vendre

Bonjour Bernard,

Il n'est évidemment pas normal que selon l'agence, la classe énergie et la classe GES ne soient pas identiques; le mieux serait de demander à consulter le rapport de diagnostic de performance énergétique (DPE).

Il faudrait avoir un peu plus de précisions sur ce logement mais installer un poêle à bois vous permettra très certainement de faire des économies d'énergie et donc de réduire le montant de vos factures.

Vous trouverez ici des informations concernant le chauffage au bois qui vous permettront d'éclairer votre choix.

Pour éclairer votre compréhension de l'étiquette énergie et de l'étiquette des émissions de gaz à effet de serre, je vous invite à consulter par exemple cette réponse.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

82. Le mercredi 30 octobre 2013, 16:35 par david

Bonjour,

Je souhaiterais effectivement que vous puissiez m'adresser le guide proposé par mail.

Peut être pourrier vous également me renseigner.

Mon logement daté des années 1970 est classé en F en conso énergétique (333 kwhep/m².an
Pensez vous que je puisse faire évouler ce classement en passant du simple vitrage au double vitrage, en sachant que le chauffage et l'eau chaude sont produites par une chaufferie commune. La répartition des dépenses se faiant (sans compteur...) au prorata des surfaces

Merci d'avance

83. Le mercredi 30 octobre 2013, 16:49 par Maison autonome

Bonjour David,

Le remplacement de vos fenêtres à simple vitrage par des fenêtres à double vitrage aura un impact sur le résultat de la consommation énergétique qui sera indiquée dans le rapport de DPE puisque le coefficient de transmission thermique (U) des parois vitrées rentrent en compte dans le calcul.

Si vous souhaitez connaître le détail, vous pouvez consulter l'arrêté du 17 octobre 2012 modifiant la méthode de calcul 3CL-DPE pour le diagnostic de performance énergétique.

Il faudrait connaître les caractéristiques précises de votre logement pour pouvoir évaluer le gain au niveau de la consommation énergétique et déterminer éventuellement si votre logement peut changer de classe énergie, en dehors du fait que votre consommation réelle sera évidemment réduite.

Je ne vous oublie pas pour l'envoi du guide pratique pour estimer les résultats de son DPE.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

84. Le vendredi 1 novembre 2013, 17:05 par Pansard

je dois louer un appartement situé dans le 62 et je dois mentionner la classe énergie et GES
comment faire pour trouver ces infos merci

85. Le vendredi 1 novembre 2013, 17:07 par Rénovation thermique des logements

Bonsoir Pansard,

Il va falloir que vous réalisiez une diagnostic de performance énergétique (DPE).
Pour cela, il faut que vous contactiez un professionnel autorisé à établir un diagnostic de performance énergétique.
Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

86. Le samedi 9 novembre 2013, 16:04 par Emmanuel

Bonjour

J'ai fait placer des panneaux photovoltaïques sur le toit de ma maison (9kwc) afin de revendre l'électricité à EDF . Est ce que ces travaux peuvent avoir une conséquence sur le bilan énergétique de mon habitation (et donc sur son classement) sachant que je produit plus d'énergie que je n'en consomme ( 10500 kW produit 9000 kW produit ,chauffage électrique )?
Cordialement

87. Le samedi 9 novembre 2013, 16:13 par Assainissement écologique

Bonjour Emmanuel,

Vous posez en fait 2 questions et la réponse n'est pas la même.

Est-ce que votre installation photovoltaïque aura une influence :

1 - sur la classe énergie obtenue lors du diagnostic de performance énergétique (DPE) :

Non car la méthode de calcul 3CL-DPE ne prend pas en compte la production d'électricité sur le lieu de consommation.

2 - sur le bilan énergétique :

Oui si vous réalisez une étude thermique selon la méthode de calcul TH-C-E ex qui prendra en compte votre production d'énergie; utilisée par les certificateurs du label BBC-Effinergie, elle est la méthode réglementaire française établie par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) qui s'applique pour savoir si un bâtiment est conforme à la réglementation thermique.

La méthode TH-C-E ex est utilisée pour le calcul réglementaire de la consommation conventionnelle d'énergie des constructions existantes (chauffage, ventilation, refroidissement, ECS et éclairage), d'autres méthodes sont utilisées pour les constructions neuves (soumises à la RT 2012, méthode TH-BCE) ou récentes (soumises à la RT 2005, méthode TH-C-E).

Ainsi, dans le cadre d'une transaction immobilière, votre rapport DPE ne vous permettra pas de faire valoir les bénéfices de vos panneaux photovoltaïques, c'est pourquoi vous devrez mettre en avant les factures de revente de l'électricité produite à EDF et éventuellement le rapport d'une étude thermique utilisant la méthode réglementaire.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

88. Le dimanche 10 novembre 2013, 09:59 par piloute59

Bonjour
jai vu une maison qui minteresse pour un achat
classe energie c
ges d
maison ancienne renovee dans le nord avec chauffage electrique et poele a pellets 190mcarres habitables
Est elle interessante niveau depense energetique?
Pensez vous que notre facture sera importante?
Merci davance

89. Le dimanche 10 novembre 2013, 10:38 par Lagunage

Bonjour Piloute59,

Il est possible de déterminer la consommation énergétique théorique d’un logement à partir du résultat de la classe énergie obtenue lors du DPE.

Je vais vous envoyer mon guide pratique sur le  DPE dans lequel vous trouverez les explications qui vous permettront de faire vous-mêmes ce calcul afin que vous puissiez faire une estimation du montant de la facture énergétique pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et éventuellement le refroidissement. Mais le plus simple, même si vos modes de consommation ne seront pas forcément les mêmes, c'est de demander à consulter les factures aux occupants.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

90. Le lundi 11 novembre 2013, 19:05 par joaquina

bonsoir ,
j 'ai visitée un appartement dans une petite ville , celui ci est entierement refait , le loyer est de 350 euros .
mais la consomation d 'energie est G et l emission de gaz a effet de serre est E , cest chauffage electrique individuel . Je sais que cela est énorme mais je voudrais savoir a peu prés combien cela me coutera en chauffage et electricité par mois ? s 'engager dans un appartement de ce genre doit etre risqué ?
Meci d 'avance pour votre réponse .

91. Le lundi 11 novembre 2013, 21:17 par Phytoépuration retour d'expérience et avis

Bonsoir Joaquina,

Lorsque vous dites que l'appartement a été refait, étant donnée sa classe énergie, il n'a sans doute pas subi de modification visant à améliorer sa performance énergétique.

Il est possible de déterminer la consommation énergétique théorique d’un logement à partir du résultat de la classe énergie obtenue lors du DPE. Il faudrait disposer de plus d'éléments pour déterminer celle du logement que vous convoitez. Je vous propose de partir sur les hypothèses suivantes :

  • supposons que le logement consomme 500 kWhEP/m².an (classe G),
  • supposons que sa surface est de 40 m² (350 € dans une petite ville, je ne dois pas être très loin, non ?),
  • supposons aussi que c'est l'électricité qui est utilisée pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et éventuellement le refroidissement.

Sauf erreur de ma part, un calcul rapide permet de donner une estimation de consommation annuelle théorique pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et le refroidissement de 1167 €.

Si vous souhaitez faire vous-mêmes le calcul avec des données plus proches de la réalité, je peux vous envoyer mon guide pratique sur le DPE où vous trouverez les explications nécessaires.

Par ailleurs, vous pouvez sans doute utiliser ce mauvais résultat au DPE comme levier de négociation auprès du propriétaire afin également de l'inciter à réaliser des travaux en lui précisant qu'il existe de nombreuses aides pour la rénovation thermique.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

92. Le dimanche 17 novembre 2013, 20:19 par denuts

Bonjour, je désire vendre ma maison qui se situe à Jarzé dans le maine et loire et qui a été fini de construction en mars 2009. J'aimerais passé par une annonce pour la vendre moi meme mais j'aimerais avoir la classe énergie de cette maison. Il y a 3 chambres, 1 salle à manger cuisine américaine, 1 SDB, 1 garage. J'ai des convecteurs électriques. et dans la SDB il y a un chauffe eau de 300 litres. Merci pour votre réponse.

93. Le dimanche 17 novembre 2013, 20:50 par Rénovation thermique

Bonsoir Denuts,

Dans le cadre d'une vente ou d'une location, vous êtes obligé de réaliser un DPE (diagnostic de performance énergétique).
Pour cela, il faut que vous contactiez un professionnel autorisé à établir un rapport de DPE.
Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

94. Le lundi 18 novembre 2013, 12:14 par marie-ange

je souhaite louer une maison: 1 pièce de vie+cuisine au r d c ; 1 grde chambre+s d b au 1e rétage ; 2 ptes chambres au 2 ième étage. mon mari électricien a isolée cette vieille maison à tous les niveaux (laine de verre ) + double vitrage aux fenêtres; + délesteur . ma question : comment connaître la classe énergétique sans faire appel à un professionnel? merci de votre réponse.

95. Le lundi 18 novembre 2013, 12:28 par Toilettes sèches retour d'expérience

Bonjour Marie-Ange,

Dans le cadre d'une location, vous êtes obligés de réaliser un DPE (diagnostic de performance énergétique) et de faire appel à un professionnel autorisé à établir un rapport de DPE.
Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères.

Vous avez par ailleurs la possibilité de réaliser vous-mêmes une estimation des résultats du DPE.

Enfin, je ne peux m’empêcher de vous inviter à signaler à votre mari qu’il existe aujourd’hui des isolants accessibles plus sains et plus performants que la laine de verre.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

96. Le dimanche 24 novembre 2013, 13:11 par cyril

Bonjour, je fais construire dans la région nantaise une maison à ossature bois. L'étude thermique m'indique un résultat:
Cep: 59 donc classe B et GES: 2 classe A.
Je souhaiterais savoir si elle entre dans le cadre des Labels du grenelle de l'environnement? si oui lequel? merci pour votre réponse.

97. Le dimanche 24 novembre 2013, 13:12 par Phytoépuration avis

Bonjour Cyril,

Sachez tout d'abord que la démarche de labellisation doit s'engager avant le dépôt du permis de construire.

Les labels adossés à la RT2012 sont HPE, THPE et Effinergie+. Selon le label visé, le Cep doit être inférieur à une valeur Cepmax qui est fixée selon le département, l'altitude, la surface et le type d'énergie renouvelable utilisé dans le logement.

Le mieux est de vous adresser au bureau d'étude thermique qui a effectué les calculs, c'est lui qui justifiera le niveau de performance atteint par votre maison à ossature bois.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

98. Le samedi 30 novembre 2013, 16:23 par scifmd

je suis intéressé pour faire une annonce de location de maison individuelle
merci d'avance

99. Le samedi 30 novembre 2013, 22:39 par Maison paille immobilier

Bonsoir Scifmd,

Je vous envoie les informations pour publier une annonce de location de maison écologique.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

100. Le vendredi 20 décembre 2013, 17:12 par AB

je suis président de conseil syndical d'immeuble et voudrait obtenir une évaluation globale du DPE moyen de l'immeuble (60 logements 10 étages) . Je connais les consommations totales de l'immeuble en gaz eau électricité, le pourcentage d'appartement en Double vitrage de moins de 10 ans, la qualité de la VMC Hygro, la qualité d'isolation des murs, toiture et cave...
Ou bien faut-il le faire appartement par appartement ? mais alors certains sont en pignon, d'autres entourés de voisins etc...
Merci !

101. Le vendredi 20 décembre 2013, 19:50 par Avis toilettes sèches
Bonsoir Ab,

Dans le cadre d’un immeuble en copropriété bénéficiant d'un dispositif collectif de chauffage, il sera plus pertinent d’opter pour un DPE collectif. Un seul DPE sera alors réalisé sur l’ensemble du bâtiment et il sera valable pour l’ensemble des lots pour une durée de 10 ans. Les copropriétaires pourront l’utiliser pour la vente ou la location de leur bien.

Deux méthodes sont utilisées pour établir les consommations d’énergie :
  • une méthode conventionnelle basée sur une utilisation standardisée du bâtiment qui nécessite de connaître certains éléments liés à la performance de l’enveloppe et des systèmes,
  • des calculs basés sur les consommations réelles des 3 dernières années.

Sachez par ailleurs que les immeubles équipés d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement devront réaliser avant le 1er janvier 2017 un diagnostic de performance énergétique. Dans le cas où il s’agit d’un immeuble de plus de 50 lots (dont appartements, caves, etc.) et dont la demande de permis de construire a été faite avant le 1er juin, c’est audit énergétique qui sera nécessaire (cf. décret du 27 janvier 2012).

Un audit énergétique et un DPE n’ont pas le même objectif (je détaille leur différence dans le guide que je propose gratuitement) mais, sur la base des informations recueillies, l'audit permettra d'établir la mention du classement énergétique du bâtiment et celle du classement des émissions de gaz à effet de serre, elles seront indiquées dans la synthèse de l'audit (cf. arrêté du 28 février 2013 relatif au contenu et aux modalités de réalisation d'un audit énergétique, articles 6 et 7).

Bon courage et joyeuses fêtes !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
102. Le mercredi 25 décembre 2013, 14:32 par Marie

Bonjour,
je souhaite acquérir une maison dont le DPE m'est complètement illogique. Il s'agit d'une maison de 100 m2 habitable au rez de chaussée avec cuisine ouverte sur salon chauffés par un poêle à bois, et 2 chambres avec convecteur électrique. Les combles de 60 m2 sont à isoler et à aménager. J'ai effectivement compris pourquoi celui-ci était vierge puisqu'il s'agit d'une construction de 1911 et le propriétaire n'a pas pu fournir toutes les factures d'électricité des 3 dernières années. Cependant, je trouve que la partie descriptive du bien est totalement incomplète. En effet, le propriétaire a effectué des travaux d'isolation en 2010 : isolation murale par l'intérieur, ainsi que du plafond, la majorité des fenêtres et des portes extérieures sont en double vitrage. Mais il est écrit simplement dans le descriptif du logement : mur 1 briques creuses non isolé, porte 1 et fenêtre 1 double vitrage (alors que 2 fenêtres et une porte en simple) et c'est tout ! Le reste de la description est à peu prés ok, mais il n'y a aucune mesure de recommandation d'amélioration énergétique ! De plus je trouve le DPE "léger" par rapport aux autres diagnostics (même entreprise) qui semblent vraiment très complets !
Si vous pouviez éclairer ma lanterne car cela donne l'impression d'un DPE fait "à l'arrache" parce que pas la totalité des factures électrique !
Je vous remercie d'avance pour votre réponse et vous souhaite un joyeux noël !

103. Le mercredi 25 décembre 2013, 18:43 par Livres éco-construction

Bonsoir Marie,

Le diagnostiqueur est tenu de proposer des recommandations de travaux d'économie d'énergie appropriées.

S'il n'est pas en mesure d'établir une estimation des consommations, il doit mentionner en commentaire dans le diagnostic les raisons justificatives. Le diagnostic est alors limité aux éléments descriptifs et aux recommandations de travaux.

Le but premier du DPE est d'inciter aux travaux d'amélioration de la performance énergétique, ainsi, les recommandations qui jouent un rôle primordial ne peuvent être omises, y compris lorsque l'étiquette énergie est vierge. Il s'appuie pour cela sur le guide officiel des recommandations qui est à l'usage des diagnostiqueurs.

L'absence de recommandations de travaux est une non-conformité réglementaire. Le mieux est sans doute de recontacter le diagnostiqueur pour lui faire part de ce manque et des autres remarques que vous avez faites afin qu'il établisse un rapport DPE conforme. A défaut d'entente, sachez que vous pouvez vous adresser à l’organisme qui l’a certifié, celui-ci a notamment la charge de gérer les réclamations.

Tous mes meilleurs vœux pour 2014.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.


104. Le lundi 13 janvier 2014, 12:14 par Masdazil

Merci de bien vouloir m'indiquer l'approche de calcul du GES

105. Le lundi 13 janvier 2014, 14:00 par Rénovation écologique maison - Témoignage

Bonjour Masdazil,

Les émissions de gaz à effet de serre sont quantifiées en fonction de la répartition des consommations sur les postes suivants : chauffage, production d'eau chaude sanitaire et refroidissement.

Pour le calcul, les consommations sont :

  • soit estimées au moyen d’une méthode de calcul,
  • soit relevées par factures ou mesures.

Les chiffres à retenir dans le 1er cas sont donnés dans ma réponse à Michelle.
La méthode appliquée dans le second cas repose sur le calcul de la classe énergie (cf. exemple de calcul) auquel on applique un coefficient pour estimer les émissions GES, celui-ci dépendant du type d'énergie utilisée (cf. si nécessaire les explications dans le guide pratique DPE).

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

106. Le jeudi 16 janvier 2014, 18:20 par Ju

Bonjour

Comment un logement avec une classe energie A (37 kwh) peut il avoir des emissions de gaz classé G (329 kgeq)? L isolation doit etre quasi inexistante? Mais pourquoi la consommation d energie est elle aussi basse alors? J ai vu ces chiffres sur une annonce de vente d un appartement dont le prix me semble plus bas que les prix du marché.
Merci

107. Le jeudi 16 janvier 2014, 19:31 par Maisons classe énergie A

Bonsoir Ju,

Vous pouvez obtenir de tels résultats lorsque le logement dispose d'une bonne isolation (classe énergie, consommation énergétique faible) mais a recours à un mode de chauffage très émetteur en gaz à effet de serre, comme par un exemple une vieille chaudière fioul présentant un rendement médiocre.

J'ai donné un peu plus de détails dans ma réponse à Lilou's shark ci-dessus.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

108. Le dimanche 19 janvier 2014, 20:08 par fouan

que veut dire classe g sur une maison car ns voulons acheter merci

109. Le dimanche 19 janvier 2014, 22:55 par Auto-construction

Bonsoir M. Fouan,

La classe dont vous parlez correspond probablement à la classe énergie et non à la classe relative aux émissions de gaz à effet de serre.

La 1ère correspond à la consommation énergétique du logement, elle permet d'évaluer la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire (ECS) et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment. Elle est exprimée en énergie primaire qui inclut l'ajout de la consommation nécessaire à la production de cette énergie.
Meilleure sera la classe, plus "légères" seront vos factures d'énergie et plus la planète vous remerciera.

Sachez que la moyenne actuelle de la consommation énergétique du parc immobilier français se situe, selon l'Ademe, autour de 240 kWh/m² par an (classe E), c'est-à-dire un meilleur classement que celui du logement que vous convoitez, lequel se trouve dans la catégorie des logements les plus énergivores. Ceci peut sans aucun doute vous servir de levier de négociation.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

110. Le jeudi 30 janvier 2014, 14:35 par jean

j'ai ma fille qui loue une maison en passant par une agence et elle n'a pas eu le G.E.S est il obligatoire pour l'agence de fournir ce document.
merci

111. Le jeudi 30 janvier 2014, 14:48 par Refaire sa peinture pour pas cher

Bonjour Jean,

Oui. Depuis le 1er juillet 2007, le DPE (diagnostic de performance énergétique) doit être établi en cas de location d’un logement (en dehors des biens qui en sont exceptionnellement dispensés, cf. mon guide pratique gratuit). Le rapport doit être joint au contrat de location lors de sa signature et ce afin d'informer et de sensibiliser le locataire et le propriétaire sur la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre (GES) du logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

112. Le lundi 3 février 2014, 15:50 par romu

Bonjour,
je ne comprend rien au diagnostique de performance énergétique. J'ai lu une grande partie des questions posées, ce qui ne m'a pas trop avancé. Je suis actuellement à la recherche d'une maison.J'en ai trouvé une Elle fait un peu moins de 100 m2, et le gros oeuvre date 1957. Le chauffage se fait au fuel et grâce à un insert Ses notes sont:
E en logement économe
F en GES. Qu'est ce que ça indique? Ce qui me dérange, c'est la non fiabilité de ces notes. Que signifie exactement GES et en quoi, il vaut mieux avoir un GES plus proche de la note A? Faudra t il faire des travaux dans les prochaines années pour amélioré le bâtit?
Je vous remercie

113. Le lundi 3 février 2014, 16:00 par Comment faire de très importantes économies d'eau

Bonjour Romu,

Je vais essayer de résumer simplement :

  • la classe énergie indique le volume d'énergie consommée ou estimée. Plus la classe est proche de A, plus le logement est économe et plus vos factures d'énergie seront faciles "à digérer". Elle se calcule notamment en fonction de la performance thermique de l’enveloppe du logement (toiture, fenêtres, murs, plancher, porte). En gros, plus le manteau vous protège efficacement, plus les économies seront importantes,
  • La classe des GES est liée au type d’énergie utilisée pour chauffer l'habitation. Moins l’énergie utilisée sera polluante, meilleure sera la classe GES, c'est-à-dire proche de A. Par exemple, le fioul est plus polluant que l’électricité, laquelle est plus polluante que le gaz, lequel est plus polluant que le bois. Plus les émissions de gaz à effet de serre sont importantes (le dioxyde de carbone est le principal gaz responsable), plus la planète se réchauffe et plus les climats sont bouleversés. Je donne plus d'explications sur les gaz à effet de serre dans ma réponse à Samthepirate.

Concernant la fiabilité du diagnostic de performance énergétique (DPE) qui détermine le niveau de ces deux classes, même si les nouvelles règles de calcul visent à améliorer les résultats, il est encore possible d'observer des écarts importants avec la réalité, conséquence soit de failles dans le système de calcul, soit de professionnels moins sérieux que d'autres. Ceci est de plus en plus médiatisé, lors des reportages télé notamment.

Concernant la maison que vous avez trouvée, elle émet beaucoup de gaz à effet de serre et c'est un logement énergivore. Sachez que la période est favorable à l'amélioration thermique des habitations car il existe beaucoup d'aides pour les travaux de rénovation énergétique.

Est-ce que vous y voyez à présent plus clair ?

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

114. Le mercredi 5 février 2014, 19:26 par jean23

Bonjour,
Merci pour toutes ces explication détaillées(Je n'ai pas encore tout lu)

115. Le mercredi 5 février 2014, 20:55 par Témoignage photovoltaïque

Avec plaisir Jean 23 et tant mieux si elles vous sont utiles !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

116. Le samedi 8 février 2014, 09:34 par Stefano

Bonjour,

Nous avons effectué le DPE, mais le professionnel qui est venu semblait au final moins s'y connaître que mon mari lui-même. S'il est possible de nous faire parvenir votre guide afin que nous comprenions le diagnostic qu'il a fait avant de lui demander des explications.

Bien cordialement.

117. Le samedi 8 février 2014, 23:14 par Olivier

Bonsoir Stefano,

Je ne peux pas vous envoyer de courriel car l'adresse email que vous avez saisie n'est pas valide.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

118. Le lundi 10 février 2014, 09:35 par marie

tres bon site

119. Le lundi 10 février 2014, 10:57 par Achat maison écologique

Merci Marie pour vos encouragements.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

120. Le samedi 1 mars 2014, 09:43 par Alex84

Excellent site, merci pour tous vos conseils !

121. Le samedi 1 mars 2014, 10:49 par Aides travaux maison

Bonjour Alex et merci beaucoup ce message très encourageant.
Excellent week-end.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

122. Le samedi 1 mars 2014, 16:26 par Eliane

Bonjour,
Pouvez-vous me dire comment l'on calcule sa facture de chauffage prévisionnelle pour un logement de 65 m² dont le DPE est D ou E?
Si je multiplie la dépense énergétique par le nombre de m² cela me fait une dépense de 150€ environ par mois pour un indice D, ce qui me paraît énorme!
Merci de votre retour
Cordialement

123. Le samedi 1 mars 2014, 19:59 par Rénover son appartement écologiquement

Bonsoir Eliane,

A partir du résultat de la classe énergie obtenue lors du DPE, il est possible de déterminer la consommation énergétique théorique d'un logement. Mais attention, le DPE ne se base pas que sur le chauffage pour déterminer la classe énergie, il tient compte également de la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée en énergie primaire pour la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement.

Vous pouvez vous appuyer sur ma réponse faite à Claire et l'adapter à votre situation pour faire votre calcul.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

124. Le dimanche 2 mars 2014, 00:13 par Eliane

Merci beaucoup pour ces infos très précises et très utiles.
Et bravo pour votre solidarité écologique!
Bien cordialement

125. Le dimanche 2 mars 2014, 00:50 par Aides financières travaux rénovation

Avec plaisir Eliane et merci beaucoup pour vos encouragements.
Ecologiquement vôtre,
Olivier.

126. Le dimanche 2 mars 2014, 10:30 par j.p.

Bonjour,
Je suis intéressé par l'achat d'une maison en pierre en basse ardeche.
Les murs font 60cm et les ouvrant sont en double vitrage.
Chauffage électrique par radiateurs radians + cheminée à foyer ouvert dans le salon.
Pièces principales de plein pied et chambres à l'étage.
Classe énergie G!! Comment cela ce fait il ?
Pouvez vous me donner une expliquation.
Bien cordialement.

127. Le dimanche 2 mars 2014, 11:05 par Economiser l'eau

Bonjour JP,

C'est vrai que la note est particulièrement mauvaise. Le chauffage électrique est de toute évidence un mauvais point pour obtenir une bonne classe énergie. Il faudrait connaître beaucoup d'autres paramètres pour pouvoir analyser précisément le résultat, comme le type d'énergie pour l'eau chaude sanitaire, l'isolation des combles, etc. Le mieux serait de se procurer le rapport DPE et d'en discuter avec le diagnostiqueur et un conseiller info énergie.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

128. Le mardi 4 mars 2014, 10:26 par Cjako

Proprio. d'un appart. F3 répondant aux normes BBC (bâtiment basse consommation), classé B ( haut de la fourchette devait quasi être A), il me reste à bien mesurer le taux de G.E.S (gaz à effet de serre) pour être complet quant à l'information locataire.

129. Le mardi 4 mars 2014, 12:27 par Maison autonome à vendre

Bonjour Cjako,

Que ce soit pour une location ou une vente, sachez que vous devrez faire réaliser un DPE par un professionnel certifié et que même si vous disposez déjà de l'information sur la consommation énergétique, vous devez via un DPE informer le futur acquéreur ou locataire sur les émissions de gaz à effet de serre de votre logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

130. Le mercredi 5 mars 2014, 17:31 par Eliane

Bonjour,
Vous m'avez répondu l'autre jour pour le calcul d'une consommation en chauffage et eau par l'électricité à partir du DPE.
Qu'en est-il du calcul pour un chauffage individuel +eau au gaz de ville? En effet, recherchant un logement, je prends en compte ces frais à prévoir pour ma décision.
Merci beaucoup de votre réponse
Cordialement
Eliane

131. Le mercredi 5 mars 2014, 18:24 par Aides rénovation

Bonjour Eliane,

Il suffit de reprendre l'exemple de calcul que je vous ai indiqué et de prendre en compte cette fois le prix du gaz.
En 2013, le prix moyen du gaz naturel était de 0,0747 € / kWh.

Bonne chance dans votre recherche de logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

132. Le mardi 25 mars 2014, 12:01 par Ciubi

Bonjour,

nous avons trouvé une maison individuelle à louer en Lorraine de 100M2.
On nous indique que la classe consommation énergique est E et que l’émission gaz effet de serre est F. Pouvez vous me donner plus de détail ? J'ai fait une estimation pour le gaz qui devrait s'élever à 1400€/an mais je ne comprends pas pour les gaz à effet de serre ce que cela implique. Pourriez vous me donner des informations. En vous remerciant. Cdt

133. Le mardi 25 mars 2014, 12:14 par Auto-construire

Bonjour Ciubi,

Vous devriez trouver ici les réponses à vos questions concernant la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre.

Bon emménagement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.


134. Le lundi 31 mars 2014, 15:12 par BHMH

Bonjour ,

je cherche à vendre un appartement pour réinvestir dans un nouvel achat pouvez vous m'aider à obtenir les informations et à les comprendre
Par avance Merci,
Cordialement

135. Le lundi 31 mars 2014, 15:17 par Rénovation écologique retour expérience
Bonjour Bhmh,

Dans le cadre d'une vente comme d'une location, vous devrez faire réaliser un DPE par un professionnel. L'étiquette énergie (issue du DPE) est obligatoire pour les annonces immobilières. Voici un annuaire des diagnostiqueurs certifiés. Vous trouverez ici quelques informations vous permettant de mieux comprendre les indications de consommation énergétique et d'émission de gaz à effet de serre (GES).

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
136. Le vendredi 4 avril 2014, 08:12 par Caroline

Bonjour,
Je serais intéressée pour recevoir votre guide qui m'aidera peut-être à comprendre ce que signifient émission de gaz à effet de serre et les enjeux d'une lettre vers le haut. (Pareil pour la consommation énergétique).
D'avance merci.
Bonne continuation.

137. Le lundi 14 avril 2014, 02:08 par knel

Dans certains pays il n'y a pas de chauffage, rarement la climatisation chez le particulier surtout aux "Iles du Vent" puisqu'on bénéficie toute l'année de la lumière du soleil et le plus souvent de sa chaleur et de sa ventilation naturelle lorsque l'habitation est bien orientée. Donc généralement, on y utilise bien moins de gaz (que pour la cuisine), d'électricité et l'eau chaude solaire.
De plus, pour peu que le secteur soit exempt d'antenne satellite ou de relais divers, ces considérations, influent-elles sur le niveau de la consommation énergétique et du GES ?

138. Le lundi 14 avril 2014, 10:09 par Lagunage
Bonjour Knel,

Seuls sont pris en compte le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement dans le calcul de l'estimation de la consommation énergétique et des émissions de GES. Sachez également que parmi les habitations exclues du champ du DPE figurent les bâtiments non chauffés ou assimilés et ne disposant pas de dispositif de refroidissement des locaux.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
139. Le lundi 14 avril 2014, 12:26 par Mag

Bonjour,

je suis actuellement intéressée par une location T4, c'est une maison de 85 m2, de 2 étage,
tout électrique = GES D et Classe énergie D, comment puis-je calculé le montant de la conso approximative annuelle ? (je souhaite argumenté pour demander une baisse du prix du loyer)

merci pour votre aide.

140. Le lundi 14 avril 2014, 12:38 par Fabriquer sa peinture naturelle

Bonjour Mag,

Bonne idée de faire cette estimation pour négocier le loyer d'un logement dont la facture d'un chauffage tout électrique ne vous laissera pas indifférente...

Je vous propose de vous appuyer sur ces informations en reprenant les calculs avec les données de l'appartement que vous convoitez.

Bonne chance.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

141. Le mardi 15 avril 2014, 08:43 par Mag

Bonjour Olivier,

Merci pour votre réponse claire et rapide !
J'ai pu faire un calcul assez large (classe D = 230 / 2.58) x 90 = 8 022 x 0.16 € = conso annuelle 1 283 € + l'abonnement (je suppose...) Je pense qu'une mensualisation de 150 € serait adaptée... j'ai donc tenté une négo sur le montant du loyer... mais echec, la menso me convient.. nous emménageons donc dans 2 mois :)

Merci encore !

142. Le mardi 15 avril 2014, 09:20 par Maison écologique à vendre Béziers

Bonjour Mag,

Avec plaisir et merci pour votre retour.
Qui ne tente rien n'a rien, au moins vous ne regretterez pas de ne pas avoir essayé et votre propriétaire prendra peut-être votre argumentation en compte pour être plus conciliant sur d'autres points.

Je vous souhaite un excellent emménagement !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

143. Le jeudi 17 avril 2014, 19:28 par cloadio

Bonsoir Olivier,
Pouvez-vous m'éclairer pour :
GES : Vierge et Classe énergie : Vierge ???
Merci d'avance.
Cordialement

144. Le jeudi 17 avril 2014, 19:55 par Faire sa peinture naturelle
Bonsoir Cloadio,

En fonction du type de bien, on peut être amené à utiliser la méthode de calcul reposant sur le montant des factures, méthode souvent dite "DPE sur factures". Depuis l'arrêté de février 2012, la loi indique que certains éléments peuvent rester vierge "en l'absence justifiée de relevés de consommation".

Cela fait partie des récentes mesures visant à fiabiliser les résultats du DPE; la solution du DPE vierge permet d'éviter d'induire en erreur le futur occupant avec un résultat de DPE non réaliste.

A noter que le "DPE vierge" ne doit pas être confondu avec le cas de certains biens pour lesquels le DPE n'est pas requis. L'administration propose d'utiliser des modèles d'étiquettes distincts.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
145. Le vendredi 18 avril 2014, 09:30 par cloadio

Bonjour Olivier,

Merci pour votre réponse claire et précise.

Cordialement,
cloadio.

146. Le lundi 21 avril 2014, 12:22 par Pascal

merci beaucoup et bonne continuation !

147. Le samedi 26 avril 2014, 16:41 par CARTELET

Bonjour,
Je souhaite relouer mon studio sur le site Le Bon Coin et contrairement à ma dernière annonce (en juin 2013), je suis obligée d'entrer les valeurs de "Classe d'énergie" et "GES". Je pense que votre guide pourra m'aider à faire un calcul, même approximatif, au regard des données que je peux avoir (âge du bâtiment, nombre de fenêtre, isolation, consommation électrique, type de chauffage...).
Merci de votre aide et bonne journée.

148. Le samedi 26 avril 2014, 17:07 par Photovoltaïque témoignage

Bonjour,

Dans le cadre d'une location comme d'une vente, ce n'est pas une estimation dont vous avez besoin puisque vous devrez faire réaliser un DPE par un professionnel pour respecter la loi. Ce diagnostic est valable 10 ans. L'étiquette énergie (issue du DPE) est obligatoire pour les annonces immobilières depuis le 1er janvier 2011. Voici un annuaire des diagnostiqueurs certifiés.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

149. Le dimanche 27 avril 2014, 08:19 par fabrice

je projette d'acheter une maison dpe E ges F(58) est ce raisonnable ??

150. Le dimanche 27 avril 2014, 11:07 par CARTELET

Bonjour et merci beaucoup pour la rapidité de la réponse. Je vois que cela fait 3 ans que je ne respecte pas la loi... Pouvez-vous m'indiquer le numéro de cette loi, sa date d'application, où je peux la consulter ?
Merci encore et bonne journée.

151. Le dimanche 27 avril 2014, 11:35 par Rénovation écologique appartement

Bonjour M/Mme Cartelet,

L’article L. 134-3 instaure l’obligation de communication du diagnostic de performance énergétique au moment des ventes et des locations à l’acquéreur et au locataire. Celui-ci prévoit également que le DPE doit être tenu à la disposition de tout candidat acquéreur ou locataire qui en fait la demande au propriétaire. Pour la location, il est requis depuis le 1er juillet 2007.

Concernant l'obligation d'affichage de l'étiquette énergie dans les annonces immobilières depuis le 1er janvier 2011, il s'agit du décret nº 2010-1662 du 28 décembre 2010.

Voici une brochure d'informations éditée par l'Anil qui vous renseigne sur les diagnostics à réaliser en cas de location.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

152. Le dimanche 27 avril 2014, 11:36 par Faire soi-même sa peinture naturelle

Bonjour Fabrice,

Concernant les GES, voici des éléments de réponse qui vous permettront de comprendre notamment que plus la note est mauvaise, moins le logement préserve l'environnement.

Concernant la classe énergie, vos dépenses pour votre consommation énergétique vont à priori être importantes, voici une précédente réponse qui vous permettra de mieux comprendre pourquoi. Ensuite, vous pouvez demander à voir les factures des précédents occupants ou à défaut faire une estimation théorique vous-même à partir des résultats du DPE.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

153. Le lundi 28 avril 2014, 13:14 par GREAU

Bonjour,
Je souhaite louer un appartement T2 avec séjour exposé au Sud,
avec chauffage électrique individuel par radiateurs.
La Classe énergie est D (205) et la classe GES B (9)
Quelle peut-être le coût annuel moyen de chauffage?
Remerciements et sincères salutations

154. Le lundi 28 avril 2014, 13:17 par Maisons à partager

Bonjour Mme ou M. Gréau,

Comme vous vous en doutez :

  • l'exposition au Sud est un point fort surtout si l'habitation profite de larges baies vitrées de ce côté (apports solaires passifs) et encore plus s'il y a des matériaux capables de restituer la chaleur accumulée (carrelage en tomettes par exemple),
  • le chauffage tout électrique est un point très négatif, d'un point de vue environnemental bien sûr mais aussi pécuniaire.

Le mieux pour estimer la consommation est de demander à voir les factures des précédents occupants et de prendre en compte notamment leur nombre; à défaut vous pouvez faire une estimation théorique vous-même à partir des résultats du diagnostic de performance énergétique.

Vous pouvez peut-être ensuite négocier avec le propriétaire en insistant sur les mauvaises performances énergétiques de son logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

155. Le mardi 29 avril 2014, 15:36 par GREAU

Bonjour,
Je vous remercie sincèrement pour ce précieux conseil,
qui confirme mes premières pensées.
Sincères salutations
Mme GRÉAU

156. Le jeudi 1 mai 2014, 16:33 par de oliveira

merci

157. Le jeudi 1 mai 2014, 16:51 par Maisons à acheter à plusieurs

Avec plaisir, ravi que ces informations vous aient été utiles.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

158. Le lundi 12 mai 2014, 21:25 par GEGE

Vous serait-il possible de me faire parvenir votre guide pour m'aider à estimer le DPE ainsi que le GES d'un appartement.
Je loue chaque année à des étudiants un appartement situé dans une maison ancienne.
Les murs sont très épais et il y a un double vitrage sur les fenêtres.
Mais je ne sais pas quelle case cocher concernant le DPE ainsi que le GES.
Quand je dépose une offre de location; et je coche au hasard sans être sûr que mon choix soit le bon.
Si je faisais faire ce travail par un professionnel, combien cela me couterait-il approximativement ?
Je vous remercie par avance. G.P.

159. Le lundi 12 mai 2014, 23:26 par Maison écologique à vendre proche Corrèze

Bonsoir Gégé

Ce n'est pas une estimation réalisée par vous-même dont vous avez besoin puisque pour respecter la loi, vous devez faire réaliser un DPE par un professionnel.

En effet, les logements pour étudiants sont considérés comme étant les résidences principales des occupants et sont également soumis à l'obligation de fourniture d'un diagnostic de performance énergétique, tout comme pour une location "classique" (non saisonnière) ou une vente.

Ce diagnostic est valable 10 ans. Le coût dépend de l'importance du logement, cela se situe approximativement entre 100 et 250 €. L'étiquette énergie (issue du DPE) est obligatoire pour les annonces immobilières depuis le 1er janvier 2011. Voici un annuaire des diagnostiqueurs certifiés.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

160. Le mardi 13 mai 2014, 01:06 par NBA

Bonsoir,

Nous avons vu une maison qui nous intéresserait, son GES : E et sa classe energie est : E
En chauffage, une cheminée et des radiateurs electriques.
Entrée ouverte sur cuisine et salle à manger.
Volets PVC
Maison soleil levant pour cuisine, salle, soleil couchant pour salle de bains et chambre .84 m2 + garage 15m2
Qu en pensez-vous ?
Pourrais je avoir votre guide
merci Cordialement

161. Le mardi 13 mai 2014, 01:20 par Maison écologique à vendre Langon - Messac - Redon

Bonjour Nba,

Vos consommations énergétiques vont à priori être importantes. Les radiateurs électriques pénaliseront fortement votre budget.
Si vous souhaitez comparer les résultats du logement que vous convoitez avec d'autres, je vous invite à lire cette réponse et à vous référer au tableau (la Saône-et-Loire, provenance de votre message, est en zone H1).
Si vous souhaitez faire une estimation théorique de votre consommation énergétique d'après les résultats du DPE du logement que vous convoitez, je vous invite à vous reportez à ces explications et à adapter le calcul à votre cas.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

162. Le mardi 13 mai 2014, 10:29 par JCDAL

Bonjour,
J'ai fait faire un diagnostic sur ma maison chauffée à l'électricité. J'ai une petite différence concernant la surface habitable retenu par le diagnostiqueur qui provient du calcul à 1,8 m dans mes combles aménagés. Au total j'obtiens 109.6 m2 et lui a pris par erreur 103.6m2 avec un indice de consommation à F (336 soit 13.507 KWHef x 2,58 =34.847 KWHep). Je lui demande de retenir 109.6 m2 (valeur calculée par le notaire et l'agent immobilier) ce qui si j'ai bien compris me mettrait en E (34.847/109,6 = 317). Il me dit que si on augmente la surface habitable on augmente aussi la consommation en énergie finale et primaire et que l'indice ne changerait pas. Est-ce exact?
Merci d'avance de votre éclairage.

163. Le mardi 13 mai 2014, 11:00 par Construction bois en kit - Avis

Bonjour,

Pour une consommation globale fixe, si vous augmentez la surface habitable, vous obtiendrez une baisse de la consommation énergétique en kWEP/m².an. Votre diagnostiqueur devrait vous établir un nouveau rapport tenant compte de la surface réelle. Ceci est d'autant plus important dans le cas d'un changement de classe, une classe moins favorable faisant subir un préjudice puisqu'elle apporte une moins-value aux yeux des acquéreurs. En cas de réticence, vous pouvez notamment rappeler au professionnel qu'en cas de DPE erroné, un diagnostiqueur peut voir sa responsabilité civile engagée.
Vous nous tenez au courant ?

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

164. Le mercredi 21 mai 2014, 08:47 par morell

bonjour
je suis sur le point d achte un bien,mais je ne sait pas si les classe sont bonne ou si je dois en voir une autre
c est une maison plein pied de 90m qui a pour classe energetique d et classe ges c
mes depense vont etre importante ou pas
merci de votre reponse
jeremy

165. Le mercredi 21 mai 2014, 09:31 par Assainissement écologique

Bonjour Jeremy,

Il aurait été bon de connaître le mode de chauffage mais à priori, vos consommations énergétiques seront importantes même si la classe énergétique du logement que vous convoitez reste dans la moyenne nationale. Pour comparer dans votre région, vous pouvez référez au tableau indiqué dans cette réponse (Les Hautes-Pyrénées, provenance de votre message, est en zone H2).
Vous pouvez faire une estimation théorique de votre consommation énergétique d'après les résultats du DPE obtenus par cette maison; vous pouvez vous reportez à ces explications.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

166. Le mercredi 21 mai 2014, 10:40 par morell

merci de votre reponse et le chauffage de cette maison est electrique et il y a le double vitrage
j avais oublier de vous le dire dans mon precedent mail

167. Le mercredi 21 mai 2014, 10:51 par Exemple témoignage rénovation maison années 50

Rebonjour Jeremy,

Avec plaisir.
Vous pouvez donc reprendre l'exemple que je vous ai indiqué, le 1er logement a aussi un chauffage électrique.
En faisant vos calculs avec les données de la maison que vous convoitez, vous pourrez obtenir une estimation de la consommation énergétique qui devrait vous montrer que le montant de la facture de chauffage électrique ne vous laissera pas indifférent... Ceci, évidemment, ne s'améliorera pas avec le temps étant donné les prévisions d'augmentation pour ce type d'énergie.
Peut-être pouvez-vous utiliser ces arguments comme levier de négociation auprès du propriétaire, en indiquant par exemple que vous souhaiteriez basculer sur un mode de chauffage basé sur les énergies renouvelables et que ces travaux représentent un coût important ?

Bonne chance dans votre acquisition.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

168. Le jeudi 22 mai 2014, 10:06 par Pepito

J'envisage de vendre une maison de deux étages, plus grenier, de 90 m2 au sol, chauffage au gaz de ville. Initialement servait d'habitation avec cabinet de consultation pour médecin, ensuite utilisée dans sa totalité pour l'exercice d'une profession libérale. Quelles sont mes obligations en cas de vente pour l'exercice professionnel ou maison d'habitation.
Merci de votre réponse.

169. Le jeudi 22 mai 2014, 10:58 par Aides travaux maison
Bonjour Pepito,

A ce jour, les diagnostics immobiliers obligatoires en cas de vente sont au minimum, sauf erreur :    

  • le constat de risque d'exposition au plomb (CREP) pour les logements qui ont été construits avant le 01 janvier 1949,
  • le constat ou Dossier technique amiante (DTA) mentionnant la présence ou l'absence de matériaux ou produits contenant de l'amiante pour les bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 01 juillet 1997,
  • l’état relatif à la présence de termites pour les constructions situées dans une zone délimitée par arrêté préfectoral,
  • l’état de l'installation de gaz pour les installations de plus de 15 ans,
  • l’état de l'installation électrique pour les installations de plus de 15 ans,
  • l'état des installations d'assainissement autonome pour les habitations non raccordées au réseau public de collecte des eaux usées,
  • l’état des risques naturels et technologiques (ERNT) pour les constructions situées dans une zone à risque délimitée par la préfecture,
  • le diagnostic de performance énergétique (DPE) pour les logements qui sont occupés au minimum 4 mois par an,
  • l’attestation de superficie (loi Carrez) pour les lots de copropriété,
  • le diagnostic technique immobilier (DTI) pour la mise en copropriété d'un immeuble construit depuis plus de 15 ans,
  • le diagnostic immobilier logement décent pour tous les logements.

N.B. : Le diagnostic immobilier « De Robien » concerne les logements anciens destinés à être loué.

Les diagnostiqueurs autorisés à établir ces diagnostics doivent respecter des conditions de compétences, d’organisation, d’assurance, d’impartialité et d’indépendance.

Vous trouverez dans cet annuaire la liste des diagnostiqueurs certifiés dans votre région.

N’hésitez pas à faire établir des devis par plusieurs professionnels et à faire appel au traditionnel bouche-à-oreille pour utiliser les services d’un diagnostiqueur sérieux et compétent.

Je rappelle enfin que depuis le 1er janvier 2011, l’étiquette énergie doit obligatoirement figurer dans les annonces immobilières.

Bonne chance dans votre vente.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
170. Le dimanche 25 mai 2014, 02:37 par Vero

Bonsoir,
Je suis à la recherche d'un appartement depuis plusieurs mois, j'ai eu un petit coup de cœur pour un appartement mais les informations fournies par l'agence concernant l'énergie ne me paraissent pas très bonnes. L'appartement est en Corse à une altitude d'environ 400m et fait 70m2. Il

171. Le dimanche 25 mai 2014, 10:03 par Annuaire éco-construction

Bonjour Véro,

Votre message a été tronqué, pouvez-vous le compléter ? Merci.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

172. Le jeudi 29 mai 2014, 20:37 par Emma

Bonsoir,

Je suis mutée dans le 26 et j'ai un gros doute sur l'appartement que je compte louer. Voilà il fais 40 mètre carré, il se situe en RDC en guise de fenêtre 2 portes vitrée avec des volets roulants électriques en double vitrage.

Le bâtiment est un ancien Hotel avec un chauffage électrique, pas thermorégulé, et un bidon d'au chaude individuel.

Il est classe G !!

Mes questions sont :

Est ce que je vais consommer beaucoup d'électricité ?
Est ce que je vais devoir faire attention à ma consommation d'eau chaude ?
Le loyer n'est pas élevé mais est ce que ça ne va pas revenir au même ?

J'en ai vue un autre mieux noté mais pour 150 euros de plus (chauffage et au compris ) est ce que je m'y retrouverais pas ?

Sachant que je travail environ 45 heures par semaines je ne suis pas souvent chez moi !

Merci de m'aider

173. Le vendredi 30 mai 2014, 00:04 par Faire sa peinture natuelle

Bonsoir Emma,

Oui, vous devriez consommer beaucoup d'électricité avec cet appartement.
Classe G, chauffe-eau électrique, chauffage électrique, le montant de la facture d'électricité ne devrait pas vous laisser indifférente...

Le mieux pour estimer la consommation est de demander à voir les factures des précédents occupants (prenez notamment en compte le nombre d'occupants, leur présence, ...).
A défaut, vous pouvez faire une estimation théorique vous-même à partir des résultats du diagnostic de performance énergétique; adaptez les données à votre cas.

Si vous tenez à cet appartement, vous pouvez peut-être négocier avec le propriétaire en insistant sur les mauvaises performances énergétiques de son logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

174. Le lundi 2 juin 2014, 19:37 par agnes

Bonjour je désire louer une maison qui est classé F en energie et G en GES Est ce que vous pourriez me dire combien je consommerais a peu près pour une année sachant que le chauffage est au fuel et chauffeau electrique et que la maison fait 100 m2 Cordialement Mme Philippe

175. Le lundi 2 juin 2014, 20:21 par Fabriquer soi-même sa peinture

Bonsoir Mme Philippe,

A partir des résultats chiffrés du diagnostic de performance énergétique, vous pouvez faire une estimation théorique vous-même de ce que va être la consommation énergétique du logement; adaptez les données à votre cas.

Le montant de la facture énergétique de ce logement sera important, peut-être pouvez-vous négocier avec le propriétaire en pointant les mauvaises performances énergétiques de l'habitation.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

176. Le jeudi 5 juin 2014, 09:03 par gwen25

bonjour, je souhaiterai louer ma maison mais je ne connais pas les classes énergies.
comment faire pour les trouver et quelle chiffres vous donner, pour moi tout cela est compliquée

merci

177. Le jeudi 5 juin 2014, 10:01 par Hérisson ventilé - Avis

Bonjour Gwen25,

Dans le cadre d'une vente ou d'une location, ce n'est pas vous qui devez calculer la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre puisque vous êtes obligé de réaliser un DPE (diagnostic de performance énergétique). Pour cela, il faut que vous contactiez un professionnel autorisé à établir un rapport de DPE. Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères.

Vous devez aussi vous soumettre à l'obligation de réaliser 2 autres diagnostics :

- l'état des risques naturels et technologiques (ERNT)
- le constat de risque d'exposition au plomb (CREP)

De plus, depuis le 1er janvier 2011, que ce soit pour les ventes ou les locations, il est obligatoire de mentionner le classement énergétique des bâtiments via une étiquette énergie.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

178. Le mercredi 18 juin 2014, 08:30 par cloadio

Bonjour Olivier,

je dois vendre un bien immobilier inhabité depuis plusieurs années, dois-je fournir un DPE ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Cordialement

179. Le mercredi 18 juin 2014, 09:38 par Eco-friendly houses for sale in France

Bonjour Cloadio,

L'inoccupation ne dispense le vendeur de réaliser un DPE.

Pour information, selon le type de votre logement, si le diagnostiqueur doit se baser sur la méthode reposant sur les factures mais que celles-ci ne peuvent être fournies, l'étiquette énergie sera vierge, il précisera dans son rapport pourquoi il n'a pas été en mesure d'estimer les consommations et limitera le diagnostic aux éléments descriptifs et aux recommandations de travaux, point essentiel du DPE dont l'objectif est d'inciter à améliorer la performance énergétique des logements.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

180. Le mercredi 18 juin 2014, 13:55 par cloadio

Bonjour Olivier,

Merci beaucoup pour votre réponse.

Cordialement,
cloadio

181. Le mercredi 18 juin 2014, 16:21 par misterloca

bonjour a toutes et a tous,

Je voulais savoir si c'était possible d'avoir un appartement qui affiche en énergie B et un GES de F ?

merci d'avance de votre réponse.

182. Le mercredi 18 juin 2014, 17:07 par Self-sufficient houses for sale in France

Bonsoir Misterloca,

Il peut y avoir un écart important entre les 2 puisque :

* la classe énergie se calcule notamment en fonction de la performance thermique de l’enveloppe de l’habitation (toiture, murs, fenêtres, porte, plancher); plus l’isolation thermique sera performante (cf. à ce sujet mon dossier sur la rénovation énergétique), meilleure sera la classe énergie.
* les émissions de GES se calculent en fonction du type d’énergie pour chauffer le logement; moins l’énergie utilisée sera polluante, meilleure sera la classe liée aux émissions de GES. Par exemple, le fioul est plus polluant que l’électricité, laquelle est plus polluante que le gaz, lequel est plus polluant que le bois qui lui permettra d’obtenir la meilleure classe GES.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
183. Le jeudi 26 juin 2014, 11:40 par moisan

que de complications pour les non- sachants en FRANCE .pourquoi faire simple ,quand on peut faire complique .

184. Le jeudi 26 juin 2014, 11:50 par Rénovation écologique exemples

Bonjour,

Les choses en France sont parfois plus compliquées qu'elles ne devraient l'être, je ne sais pas ce qu'il en est dans les autres pays sur ce sujet, connaissez-vous des exemples simples adoptés dans d'autres pays pour sensibiliser les propriétaires, les acquéreurs et les locataires sur l'estimation de la consommation énergétique, les émissions de gaz à effet de serre et les inciter à faire des travaux de rénovation énergétique ?

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

185. Le vendredi 27 juin 2014, 20:34 par Chris

merci pour vos efforts

186. Le vendredi 27 juin 2014, 23:37 par Green homes for sale in France

Merci Chris pour vos encouragements !
Ecologiquement vôtre,
Olivier.

187. Le jeudi 17 juillet 2014, 19:09 par magnague

Merci de bien vouloir me rassurer sur les données de mon futur propriétaire pour un studio mezzanine de 30 m2 au total avec ensoleillement important dans le Languedoc. classe énergie C et GES F; montant de ma facture EDF ,? avec chauffage , eau chaude et plaque de cuisson. bravo pour vos explications .

188. Le jeudi 17 juillet 2014, 22:10 par Professionnels éco-habitat

Bonsoir,

Vous pouvez vous appuyez sur ces explications en adaptant les données à votre cas afin de faire une estimation théorique de la consommation énergétique de votre logement à partir des résultats chiffrés du DPE. Une exposition Sud et une région ensoleillée pourront favoriser les apports solaires passifs et des montants de facture à la baisse.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

189. Le lundi 21 juillet 2014, 12:45 par AYALA

Est ce que les résultats peuvent etre annoncés sur une annonce ? Je veux dire par là est ce que les résultats sont officiels ?

190. Le lundi 21 juillet 2014, 13:25 par Annonce chantiers participatifs Poitou-Charentes

Bonjour,

Lors de la vente ou la location d'un bien immobilier, vous devez faire établir un diagnostic de performance énergétique (DPE) par un professionnel certifié. L'étiquette énergie qui sera établie suite à ce diagnostic est celle qui doit être reprise pour toute annonce immobilière, c'est une obligation depuis le 1er janvier 2011. Les autres procédés sont à titre informatifs et fournissent des estimations et en aucun cas un résultat "officiel" qui pourrait être repris dans une annonce immobilière.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

191. Le samedi 2 août 2014, 07:06 par alain

Bonjour,
Peut-on calculer le DPE et le GES à l'aide de votre guide, ou faut-il obligatoirement passer par un professionnel certifier, et dans ce cas à quel organisme faut-il s'adresser.
Merci

192. Le samedi 2 août 2014, 09:07 par Chantiers participatifs Limousin

Bonjour Alain,

Dans le cadre d'une location comme d'une vente, vous devrez faire réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) par un professionnel. L'étiquette énergie issue du DPE est obligatoire pour les annonces immobilières. Voici un annuaire des diagnostiqueurs certifiés. N'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

193. Le jeudi 7 août 2014, 18:24 par Véronique

Bonjour j'ai un dpe à 105 pour un chauffage au gaz, je voudrais connaître la facture avec cet indice. Cordialement

194. Le jeudi 7 août 2014, 21:00 par Chantiers participatifs Ile-de-France

Bonsoir Véronique,

Je vous invite à lire la réponse faite à Eliane qui devrait vous permettre de vous éclairer.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

195. Le vendredi 8 août 2014, 08:51 par ulrich

Bonjour; comment et par qui faire évaluer et valider la classe énergie et le GES de mon appart ?

196. Le vendredi 8 août 2014, 10:32 par Eco-homes for sale Brittany

Bonjour,

Vous devez vous adresser à un professionnel certifié formé pour ce type de diagnostic. Voici un annuaire de ces professionnels mais n'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.

Ecologiquement vôtre,

Olivier.

197. Le mardi 12 août 2014, 21:19 par haudi

bonsoir, quelle est la reglementation pour des meublés, dont toutes les charges sont payées par le bailleur ?. Y a t'il l'obligation, comme même, de faire examiner ses location ? merci d'avance

198. Le mardi 12 août 2014, 21:30 par Chantiers participatifs Auvergne

Bonjour Haudi,

Si votre question est : est-ce qu'un diagnostic de performance énergétique est obligatoire dans le cas de la location d'un meublé, la réponse est oui.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

199. Le jeudi 14 août 2014, 17:21 par PERRIER

Bonjour,
Le GES et la classe énergie sont ils nécessaires pour toute annonce? Merci

200. Le jeudi 14 août 2014, 18:37 par Aides rénovation maison

Bonsoir M. Perrier,

Depuis le 1er janvier 2011, il est obligatoire de mentionner le classement énergétique des bâtiments (c'est-à-dire "la quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée, pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement, rapportée à la surface du bâtiment ou de la partie du bâtiment") dans les annonces immobilières, qu'il s'agisse d'une location ou d'une vente.

Voici le texte de référence qui précise les modalités de sa mention selon les cas (presse écrite, Internet, ...).

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

201. Le vendredi 15 août 2014, 18:25 par jerem

Bonjour, j'aurai une question, je cherche actuellement une maison dans le sud, le GES est H et la classe énergie est C, comment peut il y avoir une tel différence entre les deux? Cela signifie t-il donc que la maison va me couter une fortune a chauffer?
Merci de votre futur réponse

202. Le vendredi 15 août 2014, 19:28 par Aides financières travaux maison

Bonsoir Jerem,

Il peut effectivement y avoir une différence importante entre la classe énergie et le classement des émissions GES (maximum G et non H), j'explique les raisons possibles de cet écart ici.

Par ailleurs, si l'on considère la moyenne française, une classe énergétique C n'est pas catastrophique. Vous pouvez si vous le souhaitez faire une estimation théorique de vos consommations, mais le mieux si cela est possible serait de voir les factures des anciens occupants.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

203. Le mardi 26 août 2014, 21:51 par lauga

Je dois communiquer la classe énergie et le GES pour passer l'annonce location d'un appartement.
Je vous remercie d'avance pour votre aide.
Bien cordialement

204. Le mardi 26 août 2014, 22:08 par Rénovation écologique appartement

Bonjour Lauga,

Vous êtes obligé de réaliser un DPE (diagnostic de performance énergétique) et pour cela, il faut que vous contactiez un professionnel autorisé à établir ce diagnostic.
Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
205. Le vendredi 19 septembre 2014, 11:22 par Barbi

Bonjour,

par quels travaux peut on améliorer un GES et une classe énergie F si je décide d'acheter la maison que je convoite, svp ?

206. Le vendredi 19 septembre 2014, 11:51 par Faire sa peinture naturelle

Bonjour Barbi,

La réponse dépendra du "profil" de votre maison. Le mieux est peut-être de vous appuyer par exemple sur les avis neutres des conseillers info énergie (cf. § Le guichet unique, dans mon dossier les aides pour la rénovation thermique). A titre indicatif, voici aussi une petite animation pédagogique qui vous simule l'impact de consommation énergétique en fonction des choix retenus pour équiper et isoler votre habitation.

Bonne chance dans votre projet !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

207. Le samedi 27 septembre 2014, 09:12 par gege25

merci pour ces informations très utiles

208. Le samedi 27 septembre 2014, 09:21 par Chantiers participatifs PACA

Bonjour Gege25,

Avec plaisir, merci beaucoup pour vos encouragements !
Excellent week-end.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

209. Le jeudi 2 octobre 2014, 22:00 par laurent

Bonjour,
Tout d'abord félicitations pour votre site et vos nombreuses réponses.
Nous nous apprêtons à vendre notre maison et le diagnostiqueur qui est passé nous indique une note F (376 KWh.ep/m² an)pour le DPE et B pour les GES.
Nous sommes 5 dans 105 m² avec un poêle de masse (11 st par an) et 5 500 KW/h de consommation électrique annuelle (sur 3 ans) pour l'éclairage, la production d'eau chaude (chauffe-eau électrique), le four, le micro-ondes, l'ordinateur, télé, et un radiateur électrique.
Le rez de chaussé est isolé par 60 mm. de chanvre semi-rigide et les chambres à l'étage (sous le toit) par 180 mm. de chanvre et fibre de bois sans pare-vapeur. Toutes les huisseries de la maison sont en double vitrage.
Nous n'avons pas de VMC.
Nous sommes absents de la maison de 9h00 à 16h00 et lorsque nous y sommes la température oscille entre 20,5 et 20,7
Son calcul s'est fait sur la base d'une seule facture EDF 2012/2013 de 7 300 KW/h et une facture de bois de 13 stères (il nous restait du bois à l'issue de l'hiver). Lors de la prise de rdv la personne m'avait demandé une facture pour chaque mode de chauffage et je reconnais ne pas avoir pris le temps de rechercher les anciennes facture en vue de faire une moyenne sur 3 ou 5 ans.
Je m'étonne donc de la note obtenue car visiblement le résultat correspond plus à l'addition de valeurs données par les consommation énergétiques pour 1 an que par une réflexion sur la maison. Je reconnais que nous chauffons peut-être trop mais je pensais que le diagnostic serait plus réfléchi.
Je voulais donc savoir s'il était envisageable de contester ce résultat et au préalable s'il y a matière à contester le résultat.
Merci à vous.

210. Le jeudi 2 octobre 2014, 22:17 par Annuaire éco-construction

Bonsoir Laurent,

Tout d'abord, merci pour vos encouragements très appréciés concernant le site.

Concernant le caractère "réfléchi" du DPE : le diagnostic applique des règles de calcul fixées par décret; plus les données d'entrées sont précises, plus les résultats sont proches de la réalité, et plus cela est favorable lorsqu'on possède une maison thermiquement performante. Les écarts relèvent donc souvent d'imprécisions venant soit du diagnostiqueur, soit du manque d'informations dont il dispose. Il est en effet regrettable que vous n'ayez pu fournir tous les éléments et que votre logement s'en sorte avec un F.

Concernant les possibilités de recours : je vais vous répondre tout d'abord de manière générale : il est possible de contester les résultats. La première chose à faire est de s'adresser au diagnostiqueur pour discuter des points de désaccord. A défaut d'entente, il est possible de contacter l'organisme certificateur du diagnostiqueur. Cet organisme a entre autres missions celle de gérer les réclamations et le diagnostiqueur peut être sanctionné en cas de faute, sa responsabilité peut aussi être engagée.
Mais les choses sont évidemment différentes lorsque tous les éléments ne sont pas fournis. Revenez vers le diagnostiqueur avec toutes les factures, expliquez-lui votre incompréhension vis-à-vis de ce résultat en lui apportant éventuellement des précisions complémentaires quant aux caractéristiques de votre maison, vous devriez sûrement trouver ensemble une solution. Le bouche-à-oreille sur les professionnels de qualité et à l'écoute est important dans ce secteur.
Si quelqu'un a d'autres conseils, n'hésitez pas à réagir.
Laurent, vous nous tenez au courant ?

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

211. Le jeudi 9 octobre 2014, 10:24 par thomas

bonjour,
j'habite un appartment chauffé par chauffage éléctrique.
La construction date de 1990.
En estimant le DPE, j'ai remarqué que le fait d'avoir des radiateurs avec brique réfractaire modifie énormément le bilan du diagnostique (le bilan passe de D à A).
Savez-vous comment est-il possible de connaître la nature des chauffages électriques installés chez moi (c'est le propiétaire précédent qui les avait installés, je n'ai pas la facture).

Merci à vous,
Thomas

212. Le jeudi 9 octobre 2014, 11:15 par Aides état travaux

Bonjour Thomas,

Le bilan passe de D à A ? ah ? Sur quoi vous appuyez-vous ?

A distance et sans photo, pas le plus facile pour vous répondre. Peut-être y a-t-il une référence inscrite ? Voici quelques liens qui pourront peut-être vous être utiles :
http://www.castorama.fr/store/doc/Je-choisis-un-chauffage-electrique-800002.html (inertie sèche)
http://www.leroymerlin.fr/v3/p/idees-conseils/tout-savoir-sur-le-chauffage-electrique-l1308216370
http://www.castorama.fr/store/rechercher4/radiateur?osearchmode=reg
https://www.google.fr/search?hl=fr&site=imghp&tbm=isch&source=hp&biw=1152&bih=749&q=radiateur+r%C3%A9fractaire&oq=radiateur+r%C3%A9fra&gs_l=img.3.0.0i24l2.1241.3859.0.8517.15.9.0.6.6.0.95.751.9.9.0....0...1ac.1.55.img..0.15.774.po-fJ3nQzhA

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

213. Le lundi 20 octobre 2014, 17:57 par PARISOT

Bonjour nous aimerions mettre notre maison en vente mais le bon coin nous demande la classe energie et le GES comment fait on pour avoir ces renseignements ?

Merci d'avance
HP

214. Le lundi 20 octobre 2014, 17:59 par Photovoltaïque avis
Bonsoir,

Dans le cadre d'une vente immobilière ou d'une location, vous devez faire réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) par un professionnel. L'étiquette énergie issue du DPE est obligatoire pour les annonces immobilières. Voici un annuaire des diagnostiqueurs certifiés. N'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
215. Le jeudi 23 octobre 2014, 21:32 par Lau

Bonsoir,
Je voudrais avoir votre avis sur certains points. J'ai trouvé une annonce de maison a louer à Langon (35660)
Maison rénovée, 70m2, chauffage électrique mais classe énergétique E et GES E. J'ai demandé a mon entourage ce qu'il en pensait. Et ils me disent que je vais dépensé énormément en chauffage. Est ce que ce point peut être négocier au niveau du prix du loyer ? Et pensez vous que mes dépenses vont etre si importantes que ça ? (Si oui me donner un ordre de prix s'il vous plais)

Cordialement.

216. Le jeudi 23 octobre 2014, 22:00 par Recette peinture naturelle

Bonsoir Lau,

Je suis de l'avis de votre entourage. Comme vous vous en doutez, le chauffage tout électrique est un point très négatif, d'un point de vue environnemental bien sûr mais aussi pécuniaire et une classe énergie E ne laisse pas présager d'agréables factures...

Le mieux pour estimer la consommation est de demander à consulter les factures des précédents occupants et de savoir notamment combien ils étaient. A défaut, vous pouvez faire vous-même une estimation théorique à partir des résultats du DPE.

Enfin, oui, vous avez tout intérêt à mettre ce point négatif en avant pour négocier avec le propriétaire en insistant sur les mauvaises performances énergétiques de son logement. Bonne chance !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

217. Le lundi 27 octobre 2014, 11:28 par andré

j'ai loué, dans le département 13, une maison d'environ 100m2 , sans avoir avec la bail le classement énergétique et je règle tous les ans une consommation de gaz d'environ 2300 euros. ce qui me parait très important. Pourtant nous ne sommes que deux et faisons attention à ne pas chauffer trop. quel recours avons nous contre le propriétaire qui ne fait rien ?
Merci de votre réponse

218. Le lundi 27 octobre 2014, 11:50 par Rénovation écologique maison

Bonjour André,

Merci pour cette question, pas mal de personnes doivent se demander s'il existe effectivement un recours dans un pareil cas.
Tout d'abord, la remise d'un rapport DPE est effectivement obligatoire qu'il s'agisse d'une location ou d'une vente.
Bien que la loi précise que le DPE n’a qu’une valeur informative, si le locataire arrive à prouver qu'il subit un préjudice et qu'il n'aurait pas loué le bien s'il avait eu connaissance de la classe énergie, alors la responsabilité du bailleur peut être engagée pour absence de DPE. Une réduction du loyer voire une annulation du contrat de location pourrait être décidée. Mais cela risque d'être difficile d'en arriver jusque là. Bien qu'il date un peu maintenant, je vous invite à lire ce document, édité par l'ANIL (agence nationale d'information sur le logement) qui complétera ma réponse.
Le mieux sans doute pour commencer est d'aller en parler gentiment à votre propriétaire en lui exposant vos difficultés et en cherchant à résoudre le problème à l'amiable. A défaut de trouver un accord, envoyez-lui une lettre en recommandé avec AR en exposant clairement les faits, votre préjudice, ses obligations et les risques qu'il encourt (vous appuyer sur un conseiller juridique si vous avez une protection juridique par exemple ou sur la jurisprudence, cf. le document de l'ANIL).

Je ne peux m'empêcher de vous dire aussi que vous pouvez lui suggérer de procéder à des travaux de rénovation thermique (isolation des combles, etc.) et qu'il existe en ce moment de nombreuses aides pour la rénovation énergétique.

Bon courage.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

219. Le dimanche 9 novembre 2014, 10:52 par sylvain

Bonjour,

Je souhaite acheter un appartement à Saint Affrique (12400). C'est dans une maison de ville de trois étages. L'appartement est en rez-de-chaussée surélevé de 105 m2 (salon/salle à manger; cuisine; 2 chambres; salle de bain) avec en dessous une cave de 55 m2. Chauffage au fioul (ancien), et radiateur en fonte. Production eau chaude électrique (cumulus 150L). Double vitrage aux fenêtres.

Diagnostic performance énergétique :

Consommation énergétique: D 222
GES: E 49

Pouvez-vous me dire quels travaux seraient appropriés pour améliorer le DPE?
Et si je peux demander une baisse de prix de vente concernant l'amélioration du DPE?.

Cordialement

PS: Merci pour tous vos conseils, on se sent moins perdu ;)

220. Le dimanche 9 novembre 2014, 14:27 par Autoconstruction paille

Bonsoir,

Merci pour vos encouragements.

La classe énergétique du logement que vous convoitez n'est pas moins bonne que la moyenne actuelle de consommation énergétique du parc immobilier français indiquée par l'Ademe mais il faudrait idéalement comparer avec la moyenne obtenue pour des logements similaires. Vous pouvez toujours essayer de négocier, en vous appuyant sur le chauffage au fioul et le ballon d'eau chaude électrique, arguments qui auront encore plus de portée si vous pouvez montrer un bien similaire dans le même secteur qui présente de meilleures performances énergétiques.

Concernant les travaux pouvant favoriser les économies d'énergie, cela dépendra du profil de l'habitation. Le mieux est peut-être de vous appuyer sur les avis neutres des conseillers info énergie (cf. mon dossier les aides pour la rénovation thermique, § Le guichet unique). A titre indicatif, voici une petite animation pédagogique qui simule l'impact de consommation énergétique en fonction des choix retenus pour équiper et isoler votre habitation.

Bonne chance dans votre projet.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

221. Le jeudi 13 novembre 2014, 21:47 par steph

Bonjour,
Je souhaiterai savoir si il y a beaucoup d’écart en terme d'isolation thermique entre une brique creuse de 20cm et de 37.5cm?
cdlt

222. Le jeudi 13 novembre 2014, 21:48 par Maisons monomur

Bonsoir Steph,

Oui, l'écart est important. A titre d'exemple, la brique de 20 cm chez Porotherm a une résistance thermique R de 0,72 m².K/W, la Bio'Bric de 37,7 cm chez Boyer-Leroux est de 3,25 m².K/W.

Vous trouverez pas mal d'informations sur le site de la fédération française des tuiles et briques (FFTB). Vous y lirez notamment au sujet de la brique monomur : "son atout principal est de permettre l’isolation et la construction avec un seul produit à la fois porteur et isolant. Grâce à ses multiples alvéoles, le Monomur assure une isolation sur toute son épaisseur et ne nécessite pas d’isolant complémentaire."

Sur mon site, vous trouverez plusieurs annonces détaillées de maisons écologiques reposant sur une construction monomur : certains n'y ajoutent aucune isolation, d'autres un enduit chaux à l'intérieur et à l'extérieur ou encore un doublage intérieur en laine de chanvre (en Haute-Savoie).

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

223. Le jeudi 20 novembre 2014, 13:23 par Ori

Bonjour,

Nous sommes intéressés par l'achat d'une maison de 130 m2 datant de 1968 avec GES :G et Classe énergie :E .
pensez-vous que les travaux nécessaires pour relever ces "notes" seraient élevés au niveau du prix compte tenu de la superficie?est ce un cas désespéré compte tenu de l'année de construction?

Merci beaucoup par avance pour votre attention et vos conseils.

très bonne journée

Cordialement

224. Le jeudi 20 novembre 2014, 13:30 par Conception bioclimatique

Bonjour,

Le prix des travaux nécessaires à l'amélioration de la performance thermique dépendra beaucoup des caractéristiques du bien. L'idéal est de faire établir un bilan thermique par un professionnel neutre et compétent qui dressera une liste des travaux prioritaires à réaliser pour diminuer la facture énergétique. Le risque en faisant intervenir des artisans est d'avoir des conseils qui ne seront pas objectifs et centrés sur les compétences du professionnel. Vous pouvez visionner ce reportage qui est toujours en ligne qui vous donnera plein d'infos sur les audits thermiques, les travaux de rénovation thermique, les pièges, les aides, etc.
Même si cela n'a pas la même valeur, vous pouvez demander à consulter le rapport DPE qui comporte une section relative aux recommandations de travaux, ces informations peuvent être tout de même intéressantes si la rubrique a été renseignée correctement.
Sachez aussi que vous pouvez profitez en ce moment de plein d'aides financières pour les travaux de rénovation énergétique et que selon votre situation, une bonne partie des frais engagés pour l'isolation de la maison, le remplacement du système de chauffage, etc. peut être pris en charge.
Je vous invite aussi à lire ce témoignage sur la rénovation écologique d'une maison des années 50.
Voici également une voici une petite animation pédagogique qui, selon les choix d'isolation et d'équipements retenus pour une habitation, vous permettra de simuler l'impact de consommation énergétique.
Sachez pour terminer que vous obtiendrez des conseils gratuits et neutres auprès des conseillers infos énergie de votre région, cf. le guichet unique dédié à la rénovation.

Bonne chance dans votre projet d'acquisition.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

225. Le vendredi 21 novembre 2014, 23:08 par gatchan

Bonjour je serais intéressée pour acheter un appartement de 62m2, dans l ancien renové classe énergie F, GES C, 2eme étage. Département Cantal.
Que dois je penser des consommations d énergie sachant que c est un chauffage électrique ?
Merci de votre réponse

226. Le vendredi 21 novembre 2014, 23:15 par Annonces habitat groupé

Bonsoir,

Classe énergie F, chauffage électrique, ... mauvais signe pour les factures.
Le mieux pour estimer la consommation est de demander à voir les factures des précédents occupants et de prendre en compte notamment leur nombre. A défaut, vous pouvez faire une estimation théorique à partir des résultats du diagnostic de performance énergétique (DPE).

Vous pouvez peut-être ensuite négocier avec le propriétaire en insistant sur les mauvaises performances énergétiques de son logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

227. Le dimanche 21 décembre 2014, 22:07 par nightflight2007

Ma mère possède 2 appartements à la Martinique, qu'elle souhaite mettre en location.
Comment peut-elle déterminer la classe d'énergie et le GES?

228. Le dimanche 21 décembre 2014, 22:37 par Annonces co-habitat

Bonsoir,

Qu'il s'agisse d'un bien à louer ou à vendre, vous devez passer par un professionnel autorisé à établir un rapport de diagnostic de performance énergétique (DPE).
Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères mais n'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

229. Le lundi 22 décembre 2014, 14:41 par fab67

Bonjour,

J'essaie de vendre mon appartement sis à Toulon. n'ayant jamais habité ce logement (au 5ème étage d un immeuble car étant celui de ma défunte mère) il est en location par le biais d'une agence, cette même agence qui a mis une annonce en ligne avec ces données :

- classe énergie : B
- émission GES : D

quel avis donneriez vous pour ce rapport de diagnostic

merci de votre réponse
cordialement

230. Le mardi 23 décembre 2014, 00:57 par constructeur maison bois Rennes

Bonjour Fab67,

Il faudrait connaître les caractéristiques du logement en question (type de chauffage, année de construction, isolation, surface,...) et comparer avec la moyenne obtenue pour des logements similaires. Sachez que la classe énergie B est un bon classement comparé à la moyenne nationale; l'Ademe indiquait il y a quelques années que la moyenne actuelle de consommation énergétique du parc immobilier français se situe autour de 240 kWh/m² par an (classe E). Une classe D pour les GES est en revanche bien moins bon.
Pour information, sachez par exemple que les 1ères statistiques (suite à la transmission obligatoire des résultats des DPE) permettent de dessiner déjà quelques tendances, par exemple :
Vente d'appartement dans le Var, année de construction entre 1990 et 1995, surface habitable : comprise entre 50 et 100 m² donne sur un échantillon de 129 DPE exploitables :
classe énergie : 59 classe D et 46 classe C
GES : 58 classe B, 37 classe A

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

231. Le mardi 23 décembre 2014, 07:29 par fab67

bonjour,

merci de votre réponse . C est un appartement ancien (1950) - 80 m2 habitable et chauffage collectif

appartement géré par un syndic

232. Le mardi 23 décembre 2014, 09:57 par Constructeur maison bois Nantes

Bonjour Fab67,

Voici des statistiques pour ce type de logement :

  • appartement en vente dans le Var,
  • année de construction entre 1945 et 1955,
  • surface habitable entre 70 et 90 m2
sur 261 DPE :
  • classe énergie : A :1, B : 10, C : 64, D : 130, E : 46, F : 10,
  • émissions GES : A :25, B :53, C : 35, D : 60, E : 74, F : 11, G : 3

En classe énergie B, votre logement est donc bien positionné et vous pouvez mettre en avant dans la négociation les économies d'énergie réalisées avec cet appartement par rapport à un appartement similaire.

Joyeuses fêtes !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

233. Le mercredi 28 janvier 2015, 10:45 par Arantius

Bonjour,

Je viens de faire réaliser les diagnostics de vente pour un appartement T3. Je suis étonné que l'on ne m'ait pas demandé mes factures de consommation de gaz et électricité. (mon chauffage est une chaudière à condensation).
Au final je vois que l'estimation de ma consommation représente 220% de ma consommation annuelle moyenne (moyenne faite sur 5 années de consommation de gaz).
Pouvez vous m'éclairer?

Merci d'avance
Sébastien

234. Le mercredi 28 janvier 2015, 10:51 par Annonces habitat partagé

Bonjour Sébastien

Deux méthodes peuvent être employés pour établir un DPE :

* la méthode de calcul 3CL,
* la méthode dites sur factures.

Aujourd'hui, l'emploi d'une méthode ou de l'autre est désormais fixé par des règles qui dépendent du type de bien (maison, appartement avec chauffage collectif, etc.) et de l'année de sa construction : avant 1948 ou non.

La méthode 3CL a sans doute été utilisée dans votre cas car votre logement est un appartement avec un système de chauffage individuel et le bien n'a pas été construit avant 1948.

Concernant les résultats qui vous paraissent étonnants, le mieux dans un 1er temps est de contacter votre diagnostiqueur pour en discuter. Des actions sont possibles à défaut d'entente sur certains points.

N'hésitez pas nous faire part de l'évolution de votre demande.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.
235. Le samedi 31 janvier 2015, 18:40 par Claude

Bonjour,
j'effectue les calcul selon la méthode 3cl en négligeant l'intermittence, les apports extérieurs... je trouve pour mon immeuble des années 60 non isolé une consommation th de 650 MW or la consommation moyenne sur facture n'est de 500 (surface habitable 3200 m2), cela provient de la méthode non adaptée.. ?*
Merci

236. Le samedi 31 janvier 2015, 21:56 par Annonces habitat partagé

Bonsoir Claude,

Il faudrait jeter un œil sur votre calcul qui est normalement réalisé par un logiciel lors d'un DPE et il faut également prendre en compte que cela reste une estimation. Pour un document officiel, vous devrez passer par un professionnel certifié pour établir un DPE collectif.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

237. Le jeudi 5 février 2015, 14:49 par sanchez jean gabriel

bonjour,

nous avons acheté il y a trois ans une maison a la campagne Sauveterre de Guyenne 33540

il n y avait pas de chauffage sinon un radiateur electrique dans la salle d eau et un ballon cumulus electrique pour l eau chaude

nous avons installé dans la piece a vivre, apres un doublage de cloison placo plus laine de verre et double vitrage, un poele a bois godin qui est le seul chauffage de la maison avec achat de bois de chene pour le combustible

comment calculer les taux energie et ges

merci de bien nous aider car nous mettons sous peu en vente ce bien de maison secondaire

à vous lire

cordialement
jean gabriel

238. Le jeudi 5 février 2015, 15:16 par Constructeurs maisons écologiques

Bonjour Jean Gabriel,

Dans le cadre d'une vente, vous devez réaliser un diagnostic de performance énergétique. Pour cela, il faut que vous contactiez un professionnel autorisé à établir un DPE. Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

239. Le samedi 14 février 2015, 14:25 par loraux

Me communiquer SVP les professionnels à YERRES ( 91 ) où sur la région.
Merci.
Bien à vous.

240. Le samedi 14 février 2015, 16:12 par Constructeur maisons bois Midi-Pyrénées

Bonjour,

Il vous suffit de taper saisir Yerres dans ce formulaire en précisant le rayon géographique autour de votre bien et vous obtiendrez la liste des diagnostiqueurs immobilier certifiés de votre région en Essonne.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

241. Le lundi 23 février 2015, 12:27 par Guillou

Monsieur,

Comment puis-je connaitre les sociétés capables d'assurer un DPE et détentrices d'un des nouveaux logiciels?

Merci pour votre aide.

242. Le lundi 23 février 2015, 12:57 par Constructeur maison passive

Bonjour,

Les éditeurs ont mis à jour leur logiciel et au jour d'aujourd'hui, tous les diagnostiqueurs certifiés doivent utiliser un logiciel à jour qui prend en compte les nouvelles règles de calcul. Vous trouverez ici la liste des professionnels certifiés pouvant réaliser un diagnostic de performance énergétique.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

243. Le mardi 10 mars 2015, 15:06 par BLASTRAC

Bonjour

nous devons réaliser un suivi des G.E.S pour notre parc de véhicules pro. Nous vous remercions de bien vouloir nous faire parvenir votre méthode ou outil de calcul des G.E.S
Merci pour votre aide

244. Le mardi 10 mars 2015, 17:52 par Chantiers participatifs Loire-Atlantique

Bonsoir,

La méthode décrite ici concerne les émissions de GES de l'habitat.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

245. Le lundi 16 mars 2015, 16:38 par LOUIS

Continuez !

246. Le lundi 16 mars 2015, 17:10 par Maison écologique à vendre en Gironde

Bonjour Louis et merci beaucoup pour vos encouragements très appréciés.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

247. Le mardi 17 mars 2015, 14:31 par Thomas F.

Je suis intéressé par votre guide gratuit pour le calcul de la performance énergétique. Est-t-il obligatoire dans la vente d'une maison individuelle ? Faut-il passer obligatoirement par un organisme certifié ? Une agence immobilière est-elle habilitée pour ce genre de calcul ?
Merci de vos réponses.
Cordialement.
FT.

248. Le mardi 17 mars 2015, 16:22 par Vente maison passive

Bonjour Thomas,

Vous devez faire appel à un professionnel certifié pour établir le DPE nécessaire à le vente de votre bien (ce n'est pas les agences immobilières qui le font).
Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères, mais n'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

249. Le jeudi 19 mars 2015, 21:50 par Eugénie

Bonjour,

J'ai lu dans une de vos réponses qu'il fallait vous laissez un message ici pour pouvoir avoir un exemple de calcul, car j'aimerai calculer à combien me reviendrais le prix des charges d'un appartement étant en classe E d'énergie et en classe F pour le GES. Sachant qu'il fait 50m2 au premier étage.
Merci beaucoup.

250. Le vendredi 20 mars 2015, 14:18 par Rénovation écologique appartement

Bonjour Eugénie,

Vous pouvez faire une estimation *théorique* de la consommation énergétique d'un logement en prenant comme point de départ le chiffre de la classe énergie : je vous invite à lire cette réponse. Le mieux lorsque cela est possible reste de demander à voir les factures des occupants en tenant compte de plusieurs facteurs comme le nombre d'occupants, les habitudes, etc.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

251. Le lundi 23 mars 2015, 15:26 par christelle

bonjour,

je cherche à louer un appartement et suis interessee de savoir comment calculer mes depenses energetiques en fonction des DPE et GES annoncées par les proprietaires

merci

252. Le lundi 23 mars 2015, 15:55 par Chantiers participatifs Normandie

Bonjour Christelle,

Mon message à Eugénie juste plus haut devrait normalement répondre à vos interrogations.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

253. Le jeudi 26 mars 2015, 11:20 par Elodie

Bonjour,

Je souhaite vendre mon appartement, j'ai un DPE qui date de 2007 et qui est valable jusqu'en 2017.
Pourriez vous m'adresser le guide pratique gratuit afin que je puisse vérifier si ce DPE est toujours d'actualité car si j'ai bien compris la méthode de calcul à changer en 2012
Je vous remercie.

Cordialement.

254. Le jeudi 26 mars 2015, 12:06 par Annonces propriétés écologiques

Bonjour Elodie,

Même si votre DPE a été réalisé selon l'ancien modèle, celui-ci reste valable pour une durée de 10 ans à compter de la date d’établissement du diagnostic.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

255. Le jeudi 26 mars 2015, 13:02 par valeriec

Bonjour,
Je souhaite connaitre la différence de prix entre un logement en classe énergie A et C.
J'ai trouvé une maison à louer en classe énergie A et GES A selon les propriétaires. Mais aujourdh'ui l'agence me certifie que le logement est en classe energie C. Du coup, je souhaite négocier avec les propriétaires une baisse du loyer (850€) en conséquence. Mais à combien est la différence de prix entre classe A et C ?
le logement a une surface de 100m².
Merci par avance pour votre réponse.
bien cordialement
Valerie

256. Le jeudi 26 mars 2015, 14:12 par Annonces maisons autonomes

Bonjour Valérie,

Vous avez raison de négocier le prix en prenant en compte le fait que votre facture d'énergie sera plus élevée. Vous pouvez peut-être faire une estimation *théorique* de différence de consommation en vous basant sur 2 scenarii. A défaut d'accord, vous pouvez peut-être voir avec les propriétaires s'il est envisageable de réaliser des travaux de rénovation thermique (cf. mon dossier sur les aides pour les travaux de rénovation énergétique) pour diminuer la consommation du logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

257. Le jeudi 26 mars 2015, 15:25 par valeriec

effectivement, j'ai fait le calcul :
en classe A = - de 20€/mois
en classe C = de 36€ à 60€ /mois

nous allons essayer de négocier 50 € de moins sur le loyer.
Merci !

Par ailleurs, j'ai eu le temps de naviguer et de découvrir votre site et ça m'a fait rêver toutes ces maisons écologiques et économes et tout ces moyens existant pour rénover ou construire.

Et effectivement, votre proposition de demander au proprio une rénovation pour diminuer la consommation d'énergie du logement est une bonne idée. Toutefois, je suis novice et cela me parait insurmontable (je n'ai ni la force ni l'énergie pour me lancer dans la rénovation d'une maison). Je vais quand même regarder votre dossier.

De plus, j'ai vu quelques belles annonces dans la région nantaise, mais malheureusement ce ne sont que des ventes et mes revenus ne me permettent pas d'acquérir une maison. Avez-vous parfois des annonces pour des locations ?

Valérie

258. Le jeudi 26 mars 2015, 17:57 par Annonces habitat participatif

Rebonjour Valérie,

Merci beaucoup pour vos encouragements très appréciés concernant le site.
Concernant les travaux de rénovation énergétique, c'est normalement le propriétaire du logement en location qui doit les réaliser (sauf arrangement).
Il n'y a malheureusement que très peu d'annonces de location de maisons écologiques pour le moment, j'espère que cela va changer.
Concernant les ventes et les petits budgets, il y a la solution de l'habitat groupé, cf. à titre d'exemple cet habitat participatif près de Nantes avec des maisons à partir de 50 000 €.

N'hésitez pas à m'envoyer un texte pour une annonce de recherche de maisons écologiques à louer et/ou à vous abonner à l'actualité du site.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

259. Le mardi 7 avril 2015, 21:45 par eddeg

Bonjour,
étant donné l'étendue des questions et des réponses, peut-être pourrez vous m'aider dans mon questionnement.
Voilà, je suis interessée par un investissement locatif meublé (maine et loire); l'immeuble qui est neuf (dec 2014) et de plain pied, fait 70 m2 et est séparé en 3 studios: 2 de 25 m2 environ et le troisième central d'à peine 20 m2.
le DPE fait état d'étiquette en E avec des consommations énergétiques primaires qui vont de 280 à 317 kw/h ep/m2/an et un GES qui va de 10 à 13 kg éqco2/m2/an.
Le négociateur immobilier me dit que plus les surfaces sont petites et moins bons sont les résultats(?)
Que pouvez vous m'en dire car je ne comprend pas qu'avec du neuf, les étiquettes énergétiques soient si mauvaises.
merci par avance
eddeg

260. Le mardi 7 avril 2015, 23:49 par Eco-hameau Lot

Bonsoir Eddeg,

Depuis le 1er janvier 2013, c'est la réglementation thermique RT 2012 qui s'applique, celle-ci fixe un niveau de performance en matière d’efficacité énergétique avec un maximum d’énergie consommée fixé à 50 kWhep/(m².an) en moyenne, soit une classe énergie A.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

261. Le vendredi 10 avril 2015, 13:35 par Virginie

Bonjour, je suis en recherche d'un logement et souhaite savoir ce que signifie les différents classement DPE, GES, merci

262. Le vendredi 10 avril 2015, 14:08 par Professionnels éco-habitat

Bonsoir Virginie,

Je vous invite à lire cette réponse qui devrait vous éclairer sur la classe énergétique et la classe GES dont on parle lors de l'établissement d'un DPE.

Bonne chance dans la recherche de votre logement.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

263. Le dimanche 19 avril 2015, 08:59 par Pascal

Bonjour, je me pose la question suivante: quand on est chauffé au gaz de ville, chauffe eau au gaz de ville et cuisson mixte gaz de ville et induction, commet est realisé le DPE, sachant que la facture ne différencie pas la consommation de gaz pour la cuisson et le reste ?

Merci

264. Le lundi 20 avril 2015, 18:09 par LEROY PIETERS

Bonjour,

Je souhaite mettre en location saisonnière mon chalet et il m'est demandé d'indiquer sur l'annonce, le DPE. Comment puis-je m'y prendre ? Votre guide me serait-il utile ?

Merci de votre réponse. Salutations.
Christine Leroy Pieters

265. Le lundi 20 avril 2015, 21:39 par Assainissement ecologique individuel
Bonsoir Christine,

Il va falloir que vous réalisiez une diagnostic de performance énergétique (DPE) en faisant appel à un professionnel autorisé à en établir un. Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères. N'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

266. Le mardi 21 avril 2015, 18:52 par Christine

Merci Olivier pour m'avoir guidée dans cette démarche. Je vais vous suivre en espérant juste, que la facture ne sera pas trop "salée".

Salutations écologiques.
Christine

267. Le mardi 21 avril 2015, 19:55 par Recommandations éco-constructeurs

Bonsoir Christine,

Les diagnostiqueurs sont libres de fixer les tarifs de leurs prestations, c'est pourquoi le coût d'un DPE est parfois assez variable d'un professionnel à l'autre. Vous avez donc tout intérêt à faire établir plusieurs devis afin d'effectuer une comparaison des prix du DPE. Le prix le moins cher ne sera pas forcément la meilleure solution si vous souhaitez un DPE de qualité et inversement, le pris le plus cher ne sera pas forcément synonyme de qualité, c'est pourquoi encore une fois, si vous le pouvez, n'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.
La moyenne des prix pratiqués varie souvent entre 70 et 130 €. La superficie du logement et la complexité du bien à diagnostiquer rentrent généralement en jeu dans l'établissement du devis.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

268. Le mercredi 22 avril 2015, 12:18 par Gen

Bonjour, je suis intéressée par votre guide permettant de calculer soi-même le taux de GES. Je souhaite mettre un logement en location et l'obligation de mentionner ce taux me bloque pour passer l'annonce!
Merci beaucoup!

269. Le mercredi 22 avril 2015, 14:44 par Annonces habitat groupé

Bonjour Gen,

Qu'il s'agisse d'une vente immobilière ou d'une mise en location, vous devrez obligatoirement faire réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) en faisant appel à un professionnel certifié. Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères. N'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.
La validité d'un DPE est de 10 ans.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

270. Le jeudi 14 mai 2015, 16:56 par Seb

Bonjour,

Merci pour votre site et vos informations

Cordialement

271. Le jeudi 14 mai 2015, 19:33 par Annonces écovillages

Bonsoir Séb,

Merci beaucoup pour vos encouragements très appréciés, c'est très gentil !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

272. Le lundi 25 mai 2015, 21:38 par QUILLET

Merci beaucoup pour votre aide.

273. Le lundi 25 mai 2015, 23:42 par Annonces maison bois à vendre

Bonsoir,

Avec plaisir ! Merci pour ce message d'encouragement très apprécié.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

274. Le dimanche 31 mai 2015, 00:08 par mouss88

Bonsoir,

Est ce que pour un appartement de 43 m2 avec une classe énergétique = G et GES = G, c'est possible d'avoir des factures normales (pas terrifiantes) si je contrôle bien ma consommation ? merci

275. Le dimanche 31 mai 2015, 00:24 par mouss88

Bonsoir a nouveau, sachant que les chauffages sont a gaz, le frigo, le chauffe eau et les plaques chauffantes sont électriques, quel serait la consommation annuelle approximative ? merci bien

276. Le dimanche 31 mai 2015, 11:54 par Annonce maison écologique Ille-et-Vilaine

Bonjour Mouss88,

Cette réponse devrait sans doute vous aider à déterminer approximativement votre consommation énergétique à partir des résultats du DPE.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

277. Le lundi 1 juin 2015, 13:00 par deutchin

merci pour le site trés interessant

278. Le lundi 1 juin 2015, 15:09 par Annonces maisons autosuffisantes

Bonjour Deutchin,

Merci beaucoup pour vos encouragements très appréciés !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

279. Le mardi 2 juin 2015, 19:03 par André

Bonjour

Ayant vendu ma maison dans l'Ouest Lyonnais en 2011, et acheter une autre maison la même année en Normandie pour raison familiale, nous envisageons un retour dans l'Ouest Lyonnais en 2016, en sachant qu'il y a de nouvelles normes par rapport a 2011.
Je serais intéressé de recevoir vos informations concernant les nouvelles procédures qui ont été mise en place pour la vente d'une maison.
En vous remerciant par avance de vos informations.

Sincères salutations.

André

280. Le mardi 2 juin 2015, 21:43 par Aides travaux rénovation

Bonsoir André,

Il y a depuis 2 choses à retenir :

  • il est obligatoire d'afficher l'étiquette énergie issue du DPE (diagnostic de performance énergétique) pour toutes annonces immobilières, les modalités selon le support de publication sont définis dans un décret, cf. ce paragraphe pour plus d'informations,
  • une nouvelle méthode de calcul (3CL-DPE) est utilisée pour l'établissement du DPE, celle-ci visant à en fiabiliser les résultats.

Bonne chance dans votre acquisition immobilière.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

281. Le dimanche 7 juin 2015, 16:39 par blasco

je voudrais connaitre le DPE d'un équipement : convecteur électrique/ ou poele a bois (en alternance)) installés dans une piece de 40 m2 avec isolation et fenetre alu double vitrage.
merci.

282. Le dimanche 7 juin 2015, 23:57 par Annonces habitat durable

Bonsoir,

Le DPE d'un logement prend en compte de nombreux paramètres et doit être réalisé sur place par un professionnel certifié, voici un annuaire de ces professionnels.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

283. Le vendredi 24 juillet 2015, 15:40 par SANSEN

Bonjour, je souhaite mettre en vente mon bien immobilier, appartement type F3 , j'ai l'intention de faire un mandat simple en agence et en parallèle le mettre en vente de particulier à particulier style "le bon coin"
Dans le second cas où puis-je trouver la marche à suivre avec tous les documents à fournir pour la promesse de vente chez le notaire.
Merci à l'avance pour votre aide
Meilleures salutations

Madame sansen

284. Le vendredi 24 juillet 2015, 15:53 par Annonces habitat participatif

Bonjour,

Dans tous les cas si vous optez d'essayer de vendre par vous-même et de signer le compromis de vente chez un notaire, prenez contact dès maintenant avec lui, il devrait vous donner tous les conseils nécessaires, notamment en ce qui concerne les diagnostics obligatoires à effectuer dans le cadre d'une vente immobilière.

Ecolgoiquement vôtre,

Olivier.

285. Le dimanche 30 août 2015, 18:34 par isa

bonjour je souhaiterai mettre ma maison en vente comment dois-je faire pour avoir les GES et la classe énergétique qui dois-je contacter pour les avoir svp merci de votre réponse cordialement

286. Le dimanche 30 août 2015, 23:02 par Annonces habitat groupé

Bonsoir Isa,

Il faut que vous réalisiez une diagnostic de performance énergétique (DPE) en faisant appel à un professionnel autorisé à en établir un. Voici l'annuaire des diagnostiqueurs immobilier certifiés publié par les Ministères. N'hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

287. Le mercredi 7 octobre 2015, 12:24 par Julie

Bonjour

Je suis sur le point d'acheter un appartement, les diagnostics ne me rassurent pas vraiment.

Le DPE est à D (222) et le GES à E (52). Il est précisé que certains revêtements présentent du plomb au delà du seuil recommandé et que l'électricité comporte une ou des anomalies pour laquelle il est vivement recommandé d'agir afin d'éliminer les dangers. dois je m'inquiéter?

288. Le mercredi 7 octobre 2015, 12:36 par Maisons bioclimatiques Ile-de-France

Bonjour Julie,

Je m'inquiéterais à votre place mais je ne suis pas un professionnel en la matière, le mieux est de vous orienter vers des spécialistes compétents et reconnus.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

289. Le samedi 30 janvier 2016, 22:31 par Rozé

Je pense qu'il y a 2 grandes façons d'établir un DPE.
La première consiste à prendre aussi fidèlement que possible les éléments de facturation de l'énergie de chauffage, la surface habitable du logement, plus ou moins déductible de l'application de la loi Carrez; on divise la consommation annuelle en kWh par la surface habitable et on obtient le ratio kWh/m2/an. Cette méthode a 2 graves incertitudes qui faussent le calcul. On ne connaît jamais la température réelle de chauffage du logement d'une part et les années climatiques se suivent et ne se ressemblent pas. C'est la méthode des diagnostiqueurs.
La deuxième méthode consiste à déterminer les pertes de chaque surface extérieure élémentaire, murs opaques, toiture, sol, ouvertures, pont thermiques identifiés, renouvellement d'air. La somme de toutes ces pertes multipliée par la différence de température moyenne entre l'extérieur et l'intérieur permet de calculer la perte totale annuelle pour une température intérieure de 19°. Cette méthode plus scientifique a encore 2 graves inconvénients: il est difficile d'estimer avec justesse les pertes par renouvellement d'air et les coefficients de pertes des parois ou ouvertures peuvent être mal connues si on ne connaît pas assez bien ces parois et ouvertures. Néanmoins cette méthode est bien plus précise pour conseiller sur les points qui doivent être améliorés en priorité.
En corrélant les 2 méthodes on devrait corriger quelques incertitudes et obtenir un DPE plus fiable. Mais le diagnostiqueur est il prêt à se muer en enquêteur et en expert thermique capable d'évaluer au mieux les coefficients de perte des parois ? Et dans ce cas peut on facture raisonnablement le temps passé ? Trop cher, injouable je pense.
Pourtant il y a une petite possibilité de concilier les 2 méthodes: 1) le propriétaire évalue lui même les pertes en fonction des parois de son logement, sachant qu'un simple tableur suffit à faire les calculs et sachant qu'on fournit à ce propriétaire les coefficients de perte de référence ainsi qu'une notice expliquant bien la démarche de calcul. 2) le diagnostiqueur effectue son travail selon la 1ère méthode évoquée et compare avec les résultats obtenus par le propriétaire. Si les résultats sont proches, diagnostic validé. Si les résultats des 2 méthodes sont très différents, le diagnostiqueur reprend les calculs du propriétaire, corrige les erreurs flagrantes, échange avec le propriétaire tant sur les coefficients de pertes que sur les éléments de sa propre méthode jusqu'à obtention de résultats proches qui valident le diagnostic.
Selon moi l'intérêt de cette double évaluation et confrontation des résultats est que la marge d'erreur finale sera faible, que le propriétaire sera partie prenante de l'affaire donc bien plus motivé, que le diagnostiqueur sera plus un interlocuteur intéressant qu'un contrôleur externe.

290. Le dimanche 7 février 2016, 18:38 par EP

Merci de votre aide

291. Le lundi 8 février 2016, 11:39 par Casamb

Bonjour

J'envisage de faire l'achat d'un appartement pour un investissement locatif (région d'Avignon). J'ai visité un appartement dans une résidence datant de 2002 qui pourrait me convenir. Le mode de chauffage est électrique et individuel et il est exposé au Sud. La DPE est en D (174) et le GES en C (17). J'ai déjà visité le même type d'appartement mais avec un GES en B. Pour quelles raisons celui ci est en C? Est ce un point négatif? Aurai je une taxe à payer en + ou des travaux à faire? merci d'avance pour vos réponses.
Casamb

292. Le mardi 9 février 2016, 12:25 par Maisons autonomes à vendre

Bonjour Casamb,

Les résultats du DPE d’un logement ne sont pas nécessairement similaires à ceux d’autres logements dans le même immeuble. Je vous invite à lire ma précédente réponse à Michelle.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

293. Le mercredi 10 février 2016, 17:23 par 0013fanny

je souhaite vendre ou louer savoir comment savoir sur la Ges que sa veux dire et le dpe merci

294. Le mercredi 10 février 2016, 19:56 par GES signification

Bonjour Fanny,

Je vous invite à lire cette réponse qui vous éclairera sur ce que signifie les GES.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

295. Le samedi 5 mars 2016, 13:35 par JJACQUES

merci pour les renseignements

296. Le mardi 5 avril 2016, 08:02 par BIR

Bon conseil Merci..

297. Le mardi 5 avril 2016, 13:13 par Immo écolo

Bonjour Bir et merci pour vos encouragements très appréciés.
Ecologiquement vôtre,
Olivier.

298. Le vendredi 8 avril 2016, 19:12 par Soben

Super

299. Le jeudi 19 mai 2016, 16:16 par laeti

bonjour Olivier,

j'aimerai savoir si on peut quantifier le GES avec une maison qui est en tout électrique (+ cheminée bois) ou si cela ne concerne que les maisons qui utilisent le gaz ou le fioul? dans mon cas le GES serait il nul? et seule la consommation énergétique serait quantifiable?.. merci de m'éclairer sur ce point
cdt,
Laeti

300. Le jeudi 19 mai 2016, 16:41 par French green homes for sale

Bonjour Laeti,

La quantification des GES concerne tous les modes de chauffage des habitations et les émissions de gaz à effet de serre ne sont - malheureusement :( - pas nulles pour une maison tout électrique.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

301. Le mercredi 27 juillet 2016, 18:05 par Ghis

Bonjour
Je vais aller visiter une maison en Ardèche
Pouvez vous me dire à quoi corespond
GES F (de 56 à 80)
Classe énergie D (de 151 à 230)
Merci d'avance

302. Le vendredi 29 juillet 2016, 11:44 par le scanf

un grand pas pour ma recherche d'une maison merci

303. Le mardi 2 août 2016, 16:49 par Annonces écovillages

Pour Ghis

Voici quelques éléments de réponse.

Pour Le Scanf

Merci beaucoup pour vos encouragements très appréciés !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

304. Le mardi 13 décembre 2016, 16:48 par JC

Bonjour
Merci pour toutes les informations collectées au fil des échanges de vos interlocuteurs .
très intéressant et instructif . Je communiquerai ce lien . JC Duwavran

305. Le mardi 13 décembre 2016, 19:42 par Immobilier écolo

Bonsoir JC et merci pour vos encouragements très appréciés.
Ecologiquement vôtre,
Olivier.

306. Le vendredi 6 janvier 2017, 16:39 par david

Top

307. Le dimanche 16 juillet 2017, 17:51 par patrick solliez

annonce pac 101 m'intéresse
Merci de me contacter

P Solliez

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de cette page