Eco-gîte à vendre en Auvergne proche Le Puy-en-Velay - Haute-Loire (43) - "Au coin du cantou" - [Plus à la vente]

Située au cœur du massif central, dans un parc naturel auvergnat, non loin du Puy-en-Velay, cette ancienne ferme a été reconvertie en une spacieuse maison d’habitation et un écogîte labellisé de 10 personnes, pour un séjour en harmonie avec la nature. L’ensemble, entièrement rénové, profite pleinement des bénéfices de Dame Nature.

Eco-gîte à vendre en Auvergne L’ensemble, entièrement rénové, profite pleinement des bénéfices de Dame Nature. Il y a également de nombreuses dépendances : une étable et grange, un labo, un garage. On compte également 1,2 hectare de parcelles de bois. La terrasse en bois de l’habitation est en mélèze et a reçu un traitement à l’huile de lin. Le cantou.

«Tendre vers un idéal écologique», ce fut dès le départ la volonté des propriétaires qui se sont engagés depuis plusieurs années dans une démarche éco-citoyenne. Le gîte est complètement indépendant, meublé et sans vis-à-vis. Parmi les nombreux autres sites d’intérêt des environs, on peut citer les gorges de l’Allier, la ville pittoresque du Puy-en-Velay avec le rocher d’Aiguilhe, la Vierge rouge et Saint-Joseph, La Chaise-Dieu etc. L’habitation profite d’une vue sur la campagne environnante et au loin, sur les monts de la Margeride. Le Puy-en-Velay et Brioude sont à une trentaine de kilomètres.

Une vache jersiaise Sur environ 5 000 m² de terrain, cette propriété dont le 1er bâtiment date de 1816, offre pour l’habitation, 180 m² de surface habitable avec 6 pièces dont 4 chambres et pour le gîte, 120 m² de surface habitable avec 5 pièces dont 4 chambres. Située en Auvergne, en Haute-Loire (43), la propriété, à l’écart et à l’abri des nuisances, est à la sortie d’un petit village de moyenne montagne très calme, d’une centaine d’habitants. La propriété compte également un garage pour deux voitures, une pièce labo isolée indépendante pour les confitures, une étable et grange - avec actuellement des chèvres, une vache jersiaise, des poules - et une serre en verre.

Sur environ 5 000 m² de terrain, cette propriété dont le 1er bâtiment date de 1816, offre pour l’habitation, 180 m² de surface habitable avec 6 pièces dont 4 chambres et pour le gîte, 120 m² de surface habitable avec 5 pièces dont 4 chambres.
Il y a également de nombreuses dépendances : une étable et grange, un labo, un garage.
On compte également 1,2 hectare de parcelles de bois.

Les propriétaires ont en vue un projet agricole qui les oblige à changer de lieu. Leur futur projet d’habitation sera lui aussi résolument orienté vers l’autonomie énergétique.

L’environnement


Tournesols et magnifique point de vue L’habitation se situe aux confins du parc naturel régional du Livradois-Forez, région très boisée de moyenne montagne. La beauté des paysages, la diversité des milieux naturels et les nombreux sentiers qui le sillonnent sont les principaux atouts de ce parc régional, l’un des plus grands de France. On y compte de nombreuses activités artisanales. Le lieu bénéficie d’un environnement bien préservé, les prairies, les bois et les haies participent à sa biodiversité et vous invitent à la détente et aux activités de plein air.

Bac d'eau en pierre

Située en Auvergne, en Haute-Loire (43), la propriété, à l’écart et à l’abri des nuisances, est à la sortie d’un petit village de moyenne montagne très calme, d’une centaine d’habitants. L’habitation profite d’une vue sur la campagne environnante et au loin, sur les monts de la Margeride. Le Puy-en-Velay et Brioude sont à une trentaine de kilomètres.

Le lieu bénéficie d’un environnement bien préservé, les prairies, les bois et les haies participent à sa biodiversité et vous invitent à la détente et aux activités de plein air. Le village, perché à environ 1 000 m d’altitude, a la chance de bénéficier de magnifiques points de vue sur la chaîne des volcans d’Auvergne.

L’habitation se situe aux confins du parc naturel régional du Livradois-Forez, région très boisée de moyenne montagne. La beauté des paysages, la diversité des milieux naturels et les nombreux sentiers qui le sillonnent sont les principaux atouts de ce parc régional, l’un des plus grands de France. On y compte de nombreuses activités artisanales.

Parmi les nombreux autres sites d’intérêt des environs, on peut citer les gorges de l’Allier, la ville pittoresque du Puy-en-Velay avec le rocher d’Aiguilhe, la Vierge rouge et Saint-Joseph, La Chaise-Dieu avec son abbaye bénédictine et son festival de musique, Lavaudieu classé parmi les plus beaux villages de France, le plateau d’Ally avec ses vieux moulins, ses éoliennes et sa mine, le château musée du marquis de Lafayette, la ville de Brioude avec la basilique Saint-Julien et l’aquarium et la maison du saumon et de la rivière, … Un peu plus loin aussi, le massif du Mézenc et les sources de la Loire.

On trouve aux alentours de nombreux sentiers pour les randonnées à pied ou en VTT. Les environs de la commune sont connus dans la région pour ses coins à champignons (cèpes, girolles, …). On peut profiter à quelques kilomètres d’une petite station de ski de fond et de randonnées en raquettes gérée par la commune (location de matériel sur place) et d’un centre équestre. Accrobranche, promenade en calèche, parc animalier, … compte parmi les autres activités qui occuperont les plus petits.

On compte parmi les spécialités de la région, les lentilles vertes AOC du Puy-en-Velay (agriculture raisonnée), la dentelle, la verveine, le fromage (le saint-nectaire, la fourme d’Ambert), …

La maternelle est à 4 km, un transport scolaire gratuit (point de ramassage à 200 m) permet de se rendre au collège situé à 15 km.

Dans le village se trouvent une boulangerie artisanale et une épicerie. Il existe aux alentours de nombreuses possibilités pour remplir son panier de nourriture bio : on trouve de nombreux petits maraîchers, des paysans boulangers, des œufs à 1,5 km, des éleveurs de poulets. On peut aussi se procurer via l’AMAP de Langeac des légumes et fruits de saison, du pain et de la farine, du lait et des produits laitiers, des pommes et des jus de fruits, du miel, des volailles et des oeufs, du poisson, … Il y a également un Biocoop au Puy-en-Velay et à Brioude.

La 1ère gare SNCF se trouve à 10 km.

Les qualités écologiques et sanitaires


«Tendre vers un idéal écologique», ce fut dès le départ la volonté des propriétaires qui se sont engagés depuis plusieurs années dans une démarche éco-citoyenne en choisissant :

  • de privilégier les énergies renouvelables,
  • d’utiliser des matériaux sains et naturels lors des travaux de rénovation,
  • d’optimiser la gestion de l’eau,
  • de trier et valoriser les déchets ménagers.

L’exposition

L'habitation principale et le gîte sont tous deux orientés plein sud, ils profitent ainsi pleinement des apports solaires passifs.

Les matériaux et l’isolation

La terrasse en bois de l’habitation est en mélèze et a reçu un traitement à l’huile de lin. Dans cette ancienne ferme typiquement auvergnate, le bois, la pierre et la chaux sont les matériaux prédominants. Peinture à la pomme de terre

Peinture écologique

Dans cette ancienne ferme typiquement auvergnate, le bois, la pierre et la chaux sont les matériaux prédominants. Il y a une cave voûtée sous l’habitation principale.

En dehors de quelques peintures de fenêtres, la plupart des revêtements muraux ne sont pas issus de produits écologiques, leur remplacement se fera au fur et à mesure des besoins.
Dans la petite pièce où se trouve la machine à laver du gîte, les propriétaires ont testé la peinture à la pomme de terre (cf. photos n° 16 & 17 et l'interview que m'a accordé Stéphane).
La terrasse en bois de l’habitation est en mélèze et a reçu un traitement à l’huile de lin.

Les propriétaires ayant repris la propriété alors qu’elle était déjà en cours de rénovation, l’isolation n’est pas écologique partout : pour le gîte, une partie de la dalle est isolée avec de la laine de bois et les combles ont été isolés avec de l’ouate de cellulose mais l’habitation principale utilise encore des isolants «classiques».
Les fenêtres sont toutes à double vitrage 4/8/4 et sont équipées de volets neufs en bois.

Le chauffage

Le lieu est situé dans une région très boisée et ce matériau s’impose donc naturellement comme ressource énergétique car peu coûteux en transport et renouvelable.

Un fourneau à bois bûches Godin (inclus dans la vente) permet de cuisiner et de chauffer l’habitation principale. Elle possède par ailleurs une installation de chauffage central qui fonctionne aujourd’hui avec une chaudière au fuel et qui n’est utilisée que pour la mise hors gel de la maison lors de l'absence des propriétaires.

Le gîte est également chauffé avec du bois bûches via un chauffage central. Sa pièce principale dispose par ailleurs d’une grande cheminée, celle du cantou visible sur les photo n° 4 et 18.

La propriété possède des parcelles de bois qui suffisent à être en autonomie pour le chauffage. Les propriétaires font donc leurs bûches pour leur consommation personnelle. La commune donne par ailleurs régulièrement des coupes de bois car elle possède beaucoup d’hectares de bois.

L’eau chaude sanitaire

La production d'eau chaude pour l’habitation et le gîte est en partie solaire.

L’eau

Le village possède sa propre source naturelle qui a l’intérêt majeur de ne bénéficier d’aucun traitement tant la qualité de l’eau est satisfaisante. L’approvisionnement en eau de la propriété provient de cette source.

En amont, aux habitants de rejeter une eau la moins polluée possible : c’est pourquoi les propriétaires mettent gratuitement à disposition des occupants du gîte des produits ménagers biologiques pour leur séjour (pastilles pour le lave-vaisselle, lessive, …).

Dans un souci de gestion optimisée du gîte, les propriétaires ont opté pour des robinets thermostatiques dans les douches, des mitigeurs limiteurs de débit pour les lavabos, des réducteurs d’eau dans les W.C. et sur les robinets.

L’eau utilisée pour arroser le jardin et l’intérieur d’une serre de 40 m² provient d’un puits de 7 m de profondeur et d’une réserve d'eau de 8 m3 située dans l’étable qui récupère l’eau de pluie des toits.

L’électricité

Une installation photovoltaïque de 25 m² (3 kVA) est en fonctionnement depuis 2012.

Le réfrigérateur, le lave-vaisselle et la machine à laver du gîte sont tous de classe A ou A+. La machine à laver est alimentée par l’eau chaude solaire directement via un robinet thermostatique réglé sur une température d’environ 40 °C, ce qui réduit donc sa consommation électrique.

La consommation

En moyenne, pour les 2 maisons, il faut compter 400 € par an pour l’eau et l’assainissement, environ 75 € par mois d’électricité mais juste de l'huile de coude pour le chauffage.

Le terrain


Le jardin est en entretenu en bio depuis au moins 7 ans et dispose d’une source et d’un endroit pour le compostage. Une serre bio en verre de 40 m² exposée Sud-Ouest sert aux cultures plus exigeantes en température et pour les semis Un espace est dédié aux plantes aromatiques - thym, mélisse, consoude, origan, ciboulette, ... - et à la rhubarbe.

Jardin bio

La surface de terrain est d'environ 5 000 m² avec des parcelles de bois de 1,2 ha de sapins et de pins qui peuvent servir pour le chauffage ou pour disposer de bois d’œuvre pour des travaux.

Le jardin est en entretenu en bio depuis au moins 7 ans et dispose d’une source et d’un endroit pour le compostage.

Un espace est dédié aux plantes aromatiques (thym, mélisse, consoude, origan, ciboulette, ...) et à la rhubarbe.

Une serre en verre de 40 m² exposée Sud-Ouest sert aux cultures plus exigeantes en température et pour les semis.

Une parcelle de 2 500 m² à 400 m de la maison accueille un verger bio avec des fruitiers d’essence locale en partenariat avec le parc Livradois-Forez (pommes, prunes, poires, pêches, coings, vignes, …). Il y a plus de 20 arbres fruitiers dans la propriété.

A noter aussi


L’habitation principale

Bâtiments ferme écologique - Une terrasse en bois orientée Sud et Ouest - parasol à prévoir… -  fait le tour de la maison avec une vue sur les monts de la Margeride. La cusine. A l’étage, 4 chambres dont une avec une mezzanine et une salle de bain.

L'escalier. On trouve au rez-de-chaussée de l’habitation principale une pièce à vivre de 60 m².



On trouve au rez-de-chaussée de l’habitation principale une pièce à vivre de 60 m² et à l’étage, 4 chambres dont une avec une mezzanine et une salle de bain.
Une terrasse en bois orientée Sud et Ouest (parasol à prévoir…) fait le tour de la maison avec une vue sur les monts de la Margeride.
Elle dispose aussi d’un four à pain en parfait état de fonctionnement.

Le gîte

Le gîte est labellisé écogîte trois épis. C’est un label des gîtes de France qui s’appuie non seulement sur des critères d’économie, d’écosystème et de bio-construction mais aussi sur une démarche pédagogique.

Cantou.jpg On trouve au rez-de-chaussée du gîte une pièce à vivre de 60 m² avec un cantou et à l’étage, 4 chambres dont 2 avec salle d’eau.

La pièce à vivre du gîte. Il est possible d’aménager les dépendances pour faire d’autres gîtes ou des chambres d’hôtes avec table d’hôtes.


Une des chambres de l'écogîte. Ce gîte fut le 1er à être distingué par ce label en Haute-Loire. On peut profiter d’une terrasse avec vue sur les monts de la Margeride. Il existe un site Internet évolutif dédié à la présentation du gîte et qui dispose d’une gestion du planning. Le gîte est ouvert toute l’année. Calculé sur 7 ans, le revenu moyen mensuel est de 500 €.

Le terrain autour du gîte - avec balançoire, salon de jardin et barbecue - est entièrement clos ce qui permet ainsi d’accueillir des animaux domestiques. Située au cœur du massif central, dans un parc naturel auvergnat, non loin du Puy-en-Velay, cette ancienne ferme a été reconvertie en une spacieuse maison d’habitation et un écogîte labellisé de 10 personnes, pour un séjour en harmonie avec la nature. Eco-gîte

Le gîte est complètement indépendant, meublé et sans vis-à-vis.

On trouve au rez-de-chaussée du gîte une pièce à vivre de 60 m² avec un cantou et à l’étage, 4 chambres dont 2 avec salle d’eau. On peut profiter d’une terrasse avec vue sur les monts de la Margeride.

Le gîte est labellisé écogîte trois épis. C’est un label des gîtes de France qui s’appuie non seulement sur des critères d’économie, d’écosystème et de bio-construction mais aussi sur une démarche pédagogique visant à permettre aux hôtes d’appréhender les préoccupations environnementales et les techniques et matériaux de l’éco-construction. Ce gîte fut le 1er à être distingué par ce label en Haute-Loire.

Le terrain autour du gîte (avec balançoire, salon de jardin et barbecue) est entièrement clos ce qui permet ainsi d’accueillir des animaux domestiques.



Il existe un site Internet évolutif dédié à la présentation du gîte et qui dispose d’une gestion du planning. Le gîte est ouvert toute l’année. Calculé sur 7 ans, le revenu moyen mensuel est de 500 €.

La propriété

La propriété compte également un garage pour deux voitures, une pièce labo isolée indépendante pour les confitures, une étable et grange (avec actuellement des chèvres, une vache jersiaise, des poules) et une serre en verre.

Il est possible d’aménager les dépendances pour faire d’autres gîtes ou des chambres d’hôtes avec table d’hôtes. On peut aussi accueillir un petit élevage comme le font actuellement les propriétaires car il y a un parc de 2 500 m² attenant entièrement clos avec source.

Les toits sont soit neufs, soit en très bon état.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Même si l’obligation de réaliser un tel diagnostic lors d’une vente immobilière est une bonne chose en termes de sensibilisation du grand public à la performance énergétique et aux émissions de gaz à effet de serre, on peut malheureusement noter une nouvelle fois certaines incohérences, comme le font d'ailleurs très souvent remarquer bon nombre de propriétaires de maisons écologiques.

Là encore, les propriétaires déplorent que les classements révélés par le DPE soient si mauvais malgré les nombreux investissements réalisés pour améliorer la consommation énergétique de leur bien. L’explication tient ici au fait de quelques absurdités :

  • le technicien n’a pas diagnostiqué le gîte car il est habité moins de 4 mois à l’année alors même que c’est sur celui-ci que ce sont portés les plus importantes améliorations (qualité de l’isolation, chaudière bois, …),
  • pour l’habitation principale, le chauffage au bois du fourneau a été ignoré et seul le chauffage au fuel a été pris en compte, le diagnostiqueur se basant uniquement sur le chauffage central avec radiateurs. Pourtant, depuis plus de 7 ans, les propriétaires se chauffent uniquement au bois, l’utilisation de la chaudière étant réservée à la mise hors gel de la maison lors de leur absence...

Dpe

Classe énergie : E (302,23 kWhEP/m².an).
Emissions de gaz à effet de serre (GES) : G (90,67 kgéqCO2/m².an).

Annonce n° AD229.

Ce bien n'est plus à vendre.

Crédit photos : les propriétaires.

Commentaires

1. Le lundi 30 décembre 2013, 07:41 par LAURENCE

Nous recherchons toujours notre petit paradis :) contactez-moi :) merci ...bonnes fêtes à tous

2. Le lundi 30 décembre 2013, 11:20 par Maison écologique à vendre Loire-Atlantique

Bonjour Laurence,

J'ai transmis votre message aux propriétaires.

Joyeuses fêtes de fin d'année !

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

3. Le lundi 20 janvier 2014, 00:02 par Edouard

Bonjour,
cette maison était-elle proche du chemin de Compostelle?
Bien cordialement
Edouard

4. Le lundi 20 janvier 2014, 00:16 par Toilettes sèches retour d'expérience

Bonsoir Edouard,

J'ai transmis votre question aux propriétaires.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

5. Le mercredi 29 janvier 2014, 10:03 par Maison en bois à vendre en Haute-Normandie

Bonjour,

Ce gîte n'est pas proche des chemins de Compostelle.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

6. Le samedi 17 janvier 2015, 22:26 par francoise

Bonjour. Ce bien est il toujours en vente?merci pour votre réponse bien a vous.

7. Le dimanche 18 janvier 2015, 10:40 par Chantiers participatifs Haute-Loire

Bonjour Françoise,

Ce bien est toujours en vente.
L'adresse électronique que vous avez saisie ne semble pas être la bonne, pourriez-vous s'il vous plaît m'indiquer à nouveau votre adresse afin que je puisse vous mettre en relation avec les propriétaires ? Merci.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

8. Le dimanche 18 janvier 2015, 11:11 par Françoise

Bonjour , peut-être une erreur de frappe ?
Celle-ci est correcte .
Merci
Bien à vous
Françoise

9. Le dimanche 18 janvier 2015, 11:18 par Habitat participatif Aquitaine

Rebonjour Françoise,

Cette nouvelle adresse a été communiquée aux propriétaires qui ne devraient pas tarder à vous répondre.
Excellent dimanche.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

10. Le lundi 11 mai 2015, 15:43 par Nine

Bonjour, ce bien est-il toujours à la vente ?

Cordialement,

Virginie

11. Le lundi 11 mai 2015, 15:50 par Principes bioclimatiques

Bonjour Virginie,

Ce bien était toujours en vente aux dernières nouvelles récentes.
J'ai transmis votre message aux propriétaires.

Ecologiquement vôtre,
Olivier.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.immobilierecologique.fr/trackback/74

Fil des commentaires de ce billet