Mot-clé - Poteaux-poutres

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 16 juillet 2013

Maison en paille en auto-construction à vendre près de Montargis, dans le Loiret (45) – "La participative" - [ Plus à la vente ]

Eco-construction retours expérience Hélène a fait réaliser une vidéo sur son retour d’expérience sur la maison paille, les chantiers participatifs.


Plus à la vente, plus de mise en relation

Le charme de cette maison écologique vient probablement du fait que ses murs en bottes de paille sont imprégnés des dizaines de mains de bénévoles bienveillants qui l'ont mise au monde et baptisée.

Maison en paille

Maison écologique Maison paille Maison saine

Sur 5 600 m² de terrain arboré sans vis à vis, cette maison bioclimatique et récente de 160 m², avec 4 chambres, est à 1h de train de Paris-Bercy.

Lire la suite...

mercredi 3 octobre 2012

Maison bioclimatique en bois (poteaux-poutres) à vendre en Charente (16) près de Cognac - "Le nid perché" - Vendue

Non loin de Cognac, cette maison en bois bioclimatique profite d’une vue panoramique sur le fleuve Charente. Sa conception, ses matériaux et son environnement participent au bien-être intérieur qu’elle procure.

Non loin de Cognac, cette maison en bois bioclimatique profite d’une vue panoramique sur le fleuve Charente. Sa conception, ses matériaux et son environnement participent au bien-être intérieur qu’elle procure. On profite depuis l’habitation d’une vue dominante sur une prairie, des espaces boisés et le fleuve Charente. Terrasse bois Les premiers plans du projet ont été dessinés par Claude Micmacher, architecte bioclimaticien et co-fondateur de l’écocentre du Périgord. Le bardage n’est pas bouveté, c’est de la planche brute clouée à la main.

La construction est une structure poteaux-poutres en mélèze des Hautes-Alpes. La partie arrière de la maison repose sur des pilotis. Le hall donne sur une pièce de vie (cuisine / salon / salle à manger) d’environ 60 m2, orientée plein sud avec vue panoramique. Pour le rez-de-chaussée et le 1er, un poêle à bois Jøtul destiné aux grands volumes a été installé au centre de la maison.

Cuisine écologique Des galets ont été posés en fresque dans une salle de bain. La température en été est un peu chaude mais en hiver, il suffit d’allumer le poêle central au ralenti pour obtenir très vite une température très confortable. La maison est équipée d’un réseau VDI (Voix, Données, Images) permettant d’éviter d’utiliser le WIFI.

Maison bois à vendre Charente 16 Cognac Maison écologique à vendre Charente 16 Cognac

Etiquette_energie.jpg

Sur un terrain arboré de 1500 m² sans vis-à-vis, cette maison écologique récente offre une superficie d’environ 190 m² avec une pièce de vie de 60 m², 4 chambres et un bureau.

On profite depuis l’habitation d’une vue dominante sur une prairie, des espaces boisés et le fleuve Charente. Sur l’autre rive se trouve un château, des vignes et des bois. Du fait de la pente, la maison permet de vivre à la hauteur de la cime des arbres et de profiter des oiseaux.



L’environnement


Située en Poitou-Charentes, en Charente (16), cette maison se trouve dans un hameau résidentiel à quelques minutes de Cognac. Angoulême et Saintes sont à une quarantaine de kilomètres.

L’intérêt principal du site est sa beauté et sa tranquillité. C’est un endroit propice aux promenades à vélo, à la pratique du canoë, … L’environnement immédiat est riche d’une diversité importante d’oiseaux ; certaines espèces comme le gros-bec ou la huppe fasciée ont pu être observées plusieurs fois depuis la terrasse. Hérons, milans, chevreuils, renards, sangliers, grenouilles, etc. font aussi partie du « décor ».

L’école maternelle et l’école primaire sont à 2 km. Un ramassage scolaire passe à 50 m de la maison et permet de rejoindre collège, lycée, lycée professionnel et C.F.A. situés à Cognac.
Un bus passe dans le hameau et une gare est à 5 km.

On trouve tous les commerces entre 5 et 8 km. Au sud de Cognac, une AMAP distribue à la ferme tous les mardis des légumes, des fruits, des œufs, … Aux alentours, un marché bio a lieu plusieurs fois par mois, on trouve facilement des producteurs bio qui vendent en direct et il y a également un grand magasin Biocoop.

Les qualités écologiques et sanitaires


Les premiers plans du projet ont été dessinés par Claude Micmacher, architecte bioclimaticien et co-fondateur de l’écocentre du Périgord.

Les matériaux

La construction est une structure poteaux-poutres en mélèze des Hautes-Alpes. La partie arrière de la maison repose sur des pilotis.

Le bardage n’est pas bouveté, c’est de la planche brute clouée à la main.

En finition d’intérieur, on trouve des parois en Fermacell (gypse et ouate de cellulose), du lambris en châtaignier, des planchers en châtaignier, en pin et en robinier faux acacia posé en joint pont de bateau, donc étanche à l'eau. Des panneaux Livingboard (panneaux de bois reconstitués sans colle toxique, sans urée-formol, sans formaldéhyde autre que celle du bois naturel) ont été utilisés dans l’atelier.

Les planchers ont été recouverts d'une huile dure. Des galets ont été posés en fresque dans une salle de bain.

L’isolation

Le sol du niveau -1 a été isolé avec 20 cm de paille compressée sous le plancher. Celui du rez-de-chaussée a reçu 20 cm de laine de chanvre fibrée (mélange de laine et de chènevotte), et cardée pour la partie sur pilotis, et 20 cm de paille compressée sur la partie posée sur le niveau -1. Le sol du 1er bénéficie quant à lui de 10 cm de paille compressée pour assurer une isolation phonique du plancher afin de diminuer les bruits d’impact.
L’isolation de trois murs (en béton banché) du niveau -1 est assurée successivement, de l’extérieur vers l’intérieur, par : un contre-lattage de 3 cm (lame d’air), des panneaux de roseaux agrafés aux liteaux, une ossature secondaire de 10 cm en bois, un remplissage de laine de chanvre dans des caissons pour éviter le tassement, une finition en lambris ou en Fermacell.

Des caissons de 10 cm de laine de chanvre fibrée ont été posés sur les autres murs extérieurs.

La température en été est un peu chaude mais en hiver, il suffit d’allumer le poêle central au ralenti pour obtenir très vite une température très confortable.

Le chauffage

Pour le rez-de-chaussée et le 1er, un poêle à bois Jøtul destiné aux grands volumes a été installé au centre de la maison. Ce poêle de 18 kW que possédaient déjà les propriétaires est en fait surdimensionné pour cette habitation.

La consommation de bois est d’environ 8 à 12 stères.

Des convecteurs d’appoint étaient prévus pour le niveau -1 qui ne nécessite que peu de chauffage.

L’eau et l’eau chaude sanitaire

L’assainissement des eaux usées se fait par un système de phytoépuration auto-construit basé sur l’étude d’un cabinet ; il doit être amélioré.
Des toilettes sèches sont utilisées.
La maison est équipée de 4 m² de capteurs solaires thermiques. Ils sont posés en terrasse pour des raisons de passage de tuyauterie mais en été, la casquette de toit permet de faire une zone d’ombre sur les panneaux évitant ainsi un risque de surchauffe.
Le chauffe-eau solaire (appoint électrique) dispose d’un ballon de 300 litres.

L’exposition

L'habitation est orientée Sud / Sud-Ouest et profite pleinement du soleil en hiver. Une casquette de toit permet de la protéger des ardeurs du soleil d‘été.

A noter aussi


L’entrée se trouve au rez-de-chaussée, côté Nord/Est. On trouve en entrant un hall, à droite, une salle d’eau et une échelle de meunier (à remplacer par une escalier sur mesure) pour monter à l’étage où il y a un petit coin lecture et 2 chambres en sous pente. A gauche du hall d’entrée, on trouve des toilettes sèches et un cellier / une buanderie.
Le hall donne sur une pièce de vie (cuisine / salon / salle à manger) d’environ 60 m², orientée plein sud avec vue panoramique. Celle-ci distribue 2 grandes terrasses et le bureau ainsi qu’un escalier qui mène au –1.
Au niveau –1 se trouve un couloir distribuant une salle de bain avec une baignoire disposant d’une vue directe sur la Charente par un châssis vitré (cf. photo n° 11), des toilettes sèches, 2 chambres avec terrasse privative et un local technique et de rangement.
L’habitation dispose également d’un atelier de 20 m².

La maison est équipée d’un réseau VDI (Voix, Données, Images) permettant d’éviter d’utiliser le WIFI.

Un certain nombre de travaux de finition reste à faire.

Ce bien n'est plus à vendre.

Classe énergie : D (172 kWhEP/m².an).
Emissions de gaz à effet de serre (GES) : A (2 kgéqCO2/m².an).

Annonce n° AD226.

Crédit photos : les propriétaires.

mercredi 16 février 2011

Chalet à vendre dans le massif vosgien - Territoire de Belfort (90) - "Le nid du hibou" [Vendu]

Voici une superbe maison située dans le massif vosgien qui a été intelligemment conçue : saine et économique, elle sait profiter au mieux des bénéfices de Dame Nature tout en la respectant.

La maison écologique à vendre, sous la neige. Matériaux sains, puits canadien, poteaux-poutres, capteurs solaires thermiques, panneaux solaires photovoltaïques, électricité biotique, ...

16 m² de panneaux solaires photovoltaïques sont intégrés en toiture La construction est une structure poteaux-poutres en lamellé-collé mélèze; le remplissage a été réalisé avec des madriers en mélèze de 4,5 cm Cette maison bioclimatique est au calme en bordure de forêt, sur un terrain de plus de 700 m², face à une rivière en accès libre Les murs, les planchers et le toit sont isolés avec de laine de bois

Le débord de toit étant important, le soleil rentre en hiver mais pas en été Le sol est en parquet de chêne massif français de 25 mm sur 220. Il a été recouvert d'une huile dure - Biofa Le salon bénéficie de l’air provenant d’un puits canadien Il y a au centre de la maison un poêle de masse Tulikivi de 1 870 kg d'une puissance de 3,5 kW (consommation env. 6 stères / an)

Tous les vernis intérieurs sont naturels (Biofa) Le séjour et la cuisine disposent de 3 grandes ouvertures exposées plein sud et qui permettent de profiter de la nature environnante Les huisseries des 17 ouvertures sont en mélèze. Les fenêtres sont à double-vitrage sauf une qui est à triple-vitrage Au niveau du toit, un écran de sous-toiture de 10 mm a été fixé et 10 cm de laine de bois en couches croisées ont été posées

Afin de diminuer l’impact des champs électromagnétiques, l'ensemble de l'installation électrique a été réalisé en câblage blindé Selon un géobiologue, l’habitation pourrait convenir aux personnes électrosensibles La commune et la communauté de communes dont elle fait partie ont mis en place des actions liées au développement durable Un chauffe-eau solaire constitué de 6 m² de capteurs solaires thermiques et d’un ballon d’eau chaude de 400 litres fournit l’eau chaude sanitaire. Il est autosuffisant environ 6 mois sur 12

Le terrain accueille un poulailler en bois, en poteaux-poutres également, avec une surface vitrée plein sud et une isolation en laine de bois Le terrain de 776 m² accueille un potager bio, orienté sud ouest, avec 3 endroits différents pour le compost Le diagnostic de performance énergétique Une haie végétale en saule sépare le terrain de la propriété voisine

Le diagnostic de performance énergétique

Les propriétaires quittent cette maison pour un projet de création de gîtes avec étape équestre et d’une petite production de légumes, viandes et œufs bio.

Au calme en bordure de forêt, sur un terrain de plus de 700 m², face à une rivière en accès libre, cette maison bioclimatique de 2007 offre 92 m² habitables avec 3 chambres.

L’environnement

Située en Franche-Comté, dans le Territoire de Belfort (90), cette maison est à deux pas d’un village traversé par une rivière. A environ 500 m d’altitude, au pied du versant sud du massif des Vosges, la commune n’est qu’à environ 15 km de Belfort, 20 km de la Suisse et 25 km de Mulhouse.

Le village fait partie du parc naturel régional des ballons des Vosges qui est intégré à Natura 2000, réseau européen de sites écologiques ayant pour double objectif la préservation de la diversité biologique et la valorisation du patrimoine naturel de nos territoires.

La commune dispose de toutes les commodités : épicerie, boulangerie, bureau de poste, pôle médical, vétérinaire, banque, piscine, base de loisirs, …

Il y a dans le village une crèche, une halte-garderie, une école maternelle et une école primaire. Le collège se trouve dans le village voisin et le lycée est à Belfort. Un ramassage scolaire permet de s’y rendre et un arrêt de bus se trouve à 600 m de la maison.

La commune et la communauté de communes dont elle fait partie ont mis en place des actions liées au développement durable :

  • la mairie et le préau d’une école sont équipés de 200 m² de panneaux solaires photovoltaïques,
  • la piscine publique est chauffée par l'intermédiaire de capteurs solaires thermiques et d'une chaudière à plaquettes,
  • la salle des fêtes (2 séances de cinéma par mois) est chauffée par géothermie,
  • une ancienne usine textile fut rachetée par la communauté de communes pour y installer son siège et y créer une aire de stockage et de séchage des plaquettes de bois qui alimentent les chaudières des bâtiments publiques de la communauté,
  • un projet est à l'étude par la communauté de communes pour la création d'une ZDE visant l'implantation de 8 à 10 éoliennes,
  • un marché bio avec des produits du terroir local a lieu tous les premiers dimanches du mois sur la place du village,
  • quelques semaines dans l'année, des repas bio sont servis à la cantine.

Grâce à une association de consommateurs de produits biologiques (agro bio conso), les propriétaires se font livrer une fois toutes les 2 semaines des produits bio locaux à un point relais à 3 km du village. Il y a par ailleurs 3 commerces bio à Belfort.

La gare la plus proche se trouve à Belfort. Un réseau de bus permet de se rendre à Belfort depuis le village. La future gare TGV est à environ 20 km. Du covoiturage est prévu au village (inscription en mairie).

Les qualités écologiques et sanitaires

Les matériaux et l’isolation

La construction est une structure poteaux-poutres en lamellé-collé mélèze et a été réalisée par une entreprise locale. Elle est bâtie sur un vide sanitaire de 60 cm.

Le remplissage a été réalisé avec des madriers en mélèze de 4,5 cm auxquels s’ajoutent successivement : 10 cm de laine de bois en panneaux semi-rigides, un freine-vapeur, un vide d’air de 2,4 cm et enfin, une finition, soit de 1,8 cm de lambris sapin, soit de 1cm de Fermacell recouvert d'un enduit de décoration.

Les murs intérieurs et le plancher du rez-de-chaussée sont isolés avec 10 cm de laine de bois.

Le plancher de l'étage est isolé avec 8 cm de laine de bois et l'ensemble est flottant pour diminuer les bruits.

Au niveau du toit, un écran de sous-toiture de 10 mm a été fixé et 10 cm de laine de bois en couches croisées ont été posées.

Les huisseries des 17 ouvertures sont en mélèze. Les fenêtres sont à double-vitrage sauf une qui est à triple-vitrage.

Le sol est en parquet de chêne massif français de 25 mm sur 220. Il a été recouvert d'une huile dure (Biofa).

Tous les vernis intérieurs sont naturels (Biofa). L'huile utilisée pour l'extérieur a été choisie parmi les moins chimiques.

Le chauffage

Le salon bénéficie de l’air provenant d’un puits canadien.

Il y a par ailleurs au centre de la maison un poêle de masse Tulikivi de 1 870 kg d'une puissance de 3,5 kW. La consommation est d’environ 6 stères de bois par an (sapin bouleau).

L’eau chaude sanitaire

Un chauffe-eau solaire constitué de 6 m² de capteurs solaires thermiques et d’un ballon d’eau chaude de 400 litres fournit l’eau chaude sanitaire. Il est autosuffisant environ 6 mois sur 12.

L’eau

Il était prévu d’installer dans le vide sanitaire une cuve souple de récupération d’eau de pluie de 4000 litres. Elle est disponible pour les acquéreurs.

Par ailleurs, une gaine à ce jour inutilisée relie la maison au lit de la rivière qui se trouve à proximité.

L’électricité

16 m² de panneaux solaires photovoltaïques sont intégrés en toiture. L’électricité produite est revendue à EDF environ 900 € par an.

Afin de diminuer l’impact des champs électromagnétiques, l'ensemble de l'installation électrique a été réalisé en câblage blindé. Les boîtes de dérivation et les coffrets sont également blindés.

L’exposition

L'habitation est orientée sud-ouest. Le séjour et la cuisine disposent de 3 grandes ouvertures exposées plein sud et qui permettent de profiter de la nature environnante. Le débord de toit étant important, le soleil rentre en hiver mais pas en été.

Le terrain

Le terrain de 776 m² accueille un potager bio, orienté sud ouest, avec 3 endroits différents pour le compost.
On y trouve aussi 3 pommiers d'une quarantaine d'années avec une bonne production, un poirier et un actinidia (kiwis) de 3 ans tous les 2, des noisetiers, des framboisiers, des mûriers, des cassis, des bleuets, un sureau.
Les propriétaires n’utilisent aucun engrais ni pesticide. Ils traitent parfois à la bouillie bordelaise et fertilisent au fumier de cheval et de vache.

Le terrain accueille également un poulailler entièrement clos de 3 m sur 3. Le logement est en bois, en poteaux-poutres également, avec une surface vitrée plein sud et une isolation en laine de bois. On trouve également 6 clapiers à lapins.

Une haie végétale en saule (cf. photo n° 21) sépare le terrain de la propriété voisine. Les 3 autres séparations sont une barrière de cailloux côté forêt, une haie de thuyas et de sapins côté sud et une haie champêtre sur la moitié de la longueur côté route.

A noter aussi

Selon un géobiologue, l’habitation pourrait convenir aux personnes électrosensibles. Très peu d'ondes électromagnétiques s'y trouvent, il y a juste à signaler un petit puits négatif dans une des chambres où il ne faut pas mettre le lit dessus et quelques veines d'eau légères.
Les ondes pour les téléphones portables passent mais la maison semble peu exposée.

On trouve au rez-de-chaussée de cette maison de 9 m sur 7 : une entrée, un salon/séjour, une cuisine, un cellier, un W.C et une chambre.
A l’étage : une mezzanine, 2 chambres, une salle de bain (baignoire, douche à effet pluie et W.C.).
Côté nord se trouve un auvent de 9 m sur 3.

Classe énergie : D (163 kWhEP/m².an).
Emissions de gaz à effet de serre (GES) : A (4 kgéqCO2/m².an).

Ce bien est vendu.

Annonce n° 214.

Crédit photos : les propriétaires.